Boeing 747 : avion de ligne à réaction américain à fuselage large

Boeing 747 

Boeing 747-128 (F-BPVJ). Musée de l’Air et de l’Espace

Le Boeing 747 est un avion de ligne à réaction américain à fuselage large construit entre 1968 et 2022 par Boeing, souvent désigné par son qualificatif, Jumbo Jet ou Reine des Cieux. Sa « bosse » caractéristique à l’avant du fuselage fait du 747 un appareil particulièrement reconnaissable. Le 747 est également le premier avion de ligne à fuselage large. Construit aux États-Unis par le groupe Boeing Commercial Airplanes, le 747 dans sa première version a une capacité deux fois et demie supérieure à celle du Boeing 707 qui est l’un des grands avions commerciaux des années 1960. Effectuant son premier vol le 9 février 1969 et mis en service en janvier 1970, le 747 détient pendant 37 ans le record de la capacité de passagers, jusqu’à l’arrivée de l’Airbus A380.

Ce quadriréacteur dispose d’un double-pont sur une partie de sa longueur. Il est disponible en transport de passagers, avion cargo et sous d’autres versions. Le pont supérieur est conçu pour servir de salon de première classe ou accueillir des sièges supplémentaires et permet également à l’avion d’être facilement converti en cargo en retirant les sièges et en installant une porte cargo sur le nez. En effet, Boeing s’attend à l’arrivée d’avions de ligne supersoniques, dont le développement est annoncé au début des années 1960, ce qui rendrait le 747 et d’autres avions obsolètes tandis que la demande d’appareils cargo subsoniques devrait être soutenue. Le 747 est appelé à devenir obsolète après 400 appareils vendus mais il dépasse les attentes des critiques et, en 1993, le 1 000ème appareil est construit. Au 31 octobre 2021, 1 565 appareils avaient été livrés depuis 1970 et 8 restent en commande.

Le 747-400, version en service la plus répandue, a une vitesse de croisière de Mach 0,85 (jusqu’à 920 km / h) avec une distance franchissable intercontinentale de 13 450 km. La version passager du 747-400 peut accueillir selon les configurations 416 passagers en trois classes, 524 passagers en deux classes ou 660 passagers en classe unique. Dernière version de l’avion, le 747-8 reçoit sa certification en 2011 et est toujours en production en 2020. Les livraisons de la version cargo 747-8F au premier client Cargolux débutent en octobre 2011 ; celles de la version passagers 747-8I pour la Lufthansa commencent en mai 2012.

En juillet 2019, 461 Boeing 747 toutes versions confondues sont en service dans les compagnies aériennes. Fin juillet 2020, Boeing annonce que la production du 747 sera définitivement arrêtée en 2022 avec un total de 1 574 exemplaires. Le dernier sorti d’usine est un Boeing 747-8 Freighter le 6 décembre 2022. Il a décollé pour la première fois le 18 décembre. Le 31 janvier 2023, c’est la compagnie américaine Atlas Air qui prend livraison à Seattle (Etat de Washington) de l’ultime exemplaire du gros-porteur long-courrier ; une version cargo, comme la majorité des 747 sortis des chaînes ces dernières années.

Pour l’occasion, Boeing organise une cérémonie dans son usine d’Everett, dans la grande banlieue de Seattle ; un site construit en 1969 justement pour produire le fameux jumbo-jet puis ses successeurs, le 767, le 777 et le 787 Dreamliner. Un véritable hommage à cet avion qui a fait beaucoup pour la renommée de l’avionneur américain. Immatriculé N863GT, le tout dernier 747 est aussi orné du portrait de Joe Sutter, considéré comme le père de l’avion.

Le 747 est conçu au cours des années 1960, à une époque où le nombre de passagers transportés est en pleine augmentation. L’ère du jet, inaugurée par les très populaires Boeing 707 et Douglas DC-8 a permis de révolutionner les voyages à grande distance. Avant même son échec pour le contrat du CX-HLS, Boeing est approché par Juan Trippe, président de la Pan American World Airways, un des principaux clients de Boeing, qui lui demande de construire un avion de ligne ayant deux fois la capacité du 707. À cette époque, la congestion des aéroports, aggravée par le fait qu’un nombre de plus en plus grand de passagers voyagent dans des avions relativement petits, devient un problème qui pourrait être résolu, selon Juan Trippe, par des avions à plus grande capacité.

En 1965, Joe Sutter quitte l’équipe de développement du Boeing 737 pour superviser les études du nouvel avion de ligne, désigné sous le nom de modèle 747. Joe Sutter lance une étude de développement avec la Pan Am et d’autres compagnies aériennes afin de mieux connaître leurs exigences. À cette époque, les spécialistes pensent que les vols à grandes distances seraient effectués tôt ou tard par des avions supersoniques ; ainsi, Boeing conçoit son avion de manière à pouvoir être facilement adapté pour le transport de fret subsonique et rester en production, même si les ventes pour les versions de transport de passagers diminuent. Comme avion cargo, le 747 doit pouvoir emporter des conteneurs, qui sont à ce moment-là en cours d’introduction massive pour le transport de marchandises.

En avril 1966, la Pan Am passe commande de 25 747-100 pour un coût total de 525 millions de dollars ; cette commande comprend 23 appareils pour le transport de passagers et deux en version cargo. Au cours de la cérémonie de signature du contrat, qui a lieu à Seattle lors du 50e anniversaire de Boeing, Juan Trippe prédit que le 747 devrait être « une grande arme pour la paix, concurrençant les missiles intercontinentaux pour le destin de l’humanité ». En tant que client de lancement et en raison de son implication dans le programme avant de passer commande, la Pan Am peut influencer la conception et le développement du 747, dans une mesure jamais égalée par une seule compagnie aérienne.

La société Boeing est particulièrement touchée par la récession économique de 1969 et 1970. Après septembre 1970, l’avionneur ne vend que deux 747 dans le monde au cours des 18 mois qui suivent et ne reçoit aucune commande de la part d’une compagnie américaine pendant près de trois ans. Lorsque apparaissent les difficultés économiques à la suite de la crise du pétrole de 1973 et l’augmentation du prix du carburant, le nombre de passagers transportés par des avions de ligne diminue, rendant le 747 plus difficile à remplir pour les compagnies aériennes, ce qui pousse ces dernières à préférer des avions moins grands, comme le McDonnell Douglas DC-10 et le Lockheed L-1011 TriStar, puis ultérieurement des biréacteurs comme le 767 ou l’Airbus A300. American Airlines, qui a essayé d’attirer plus de clients en installant des bars dans ses avions, finit par convertir ses 747 en avions cargos, avant de les céder à la Pan Am en 1983, en échange d’avions plus petits. Delta Air Lines retire également ses 747 après plusieurs années de service ; en 2008, la compagnie récupère les 747 de la Northwest Airlines après le rachat de cette dernière et les appareils sont retirés en décembre 2017.

Pays d’origine : États-Unis

Premier vol : 9 février 1969

Années de production : entre 1968 et 2023

Production : 1 574 exemplaires (toutes variantes)

Équipage : 3 (capitaine, premier officier, ingénieur de vol)

Capacité : de 480 à 660 passagers

Longueur : 70,7 m

Envergure : 59,64 m

Hauteur : 19,33 m

Moteur : 4 × Pratt & Whitney JT9D

Vitesse maximale : 939 km / h

Rayon d’action : 12 560 km

Plafond : 13 747 m

Poids : 162 386 kg

Read more: Monde des avions ...