Le musée de la moto à Bassella, Catalogne, Pyrénées

Le musée de la moto à Bassella, Catalogne, Pyrénées

Le musée de la moto à Bassella, Catalogne, Pyrénées

Le musée de la moto à Bassella poursuit la tâche de Mario Soler (1907-1991), passionné de moto et de mécanique, qui pendant de nombreuses années, dans son petit atelier de Bassella (Lleida), a réparé et restauré de nombreuses de motos grâce à ses mains et à son talent. Grâce à cet effort, il est devenu un restaurateur de renom et l’un des premiers collectionneurs en Espagne.

Au moment de son ouverture, en 2002, il s’agissait du premier musée spécifiquement consacré au “monde des deux roues” en Espagne. De nos jours, il est reconnu comme l’un des meilleurs musées de la moto en Europe et est devenu une icône pour tous les amateurs de motocyclisme et une étape obligatoire sur la route menant à Andorre.

Environ 5000 visiteurs viennent voir une exposition chaque année.

Le musée de la moto à Bassella Indian

Les pièces les plus rares de la collection sont une Neracar de 1929, comme son nom l’indique, «près d’une voiture», elle prétendait devenir une voiture mais ne pouvait pas l’atteindre. Parmi les pièces les plus anciennes il y a aussi deux motocyclettes françaises – une Clément 142cc de 1902 et une Peugeot 200cc de 1909, ainsi qu’une Corgi Excelsior Spirit de 1944, utilisée lors du débarquement en Normandie (Seconde Guerre mondiale). Chaque moto du musée a sa propre histoire, dont certaines sont très curieuses.

Les motos viennent du monde entier: France, Angleterre, Espagne, Italie, Etats-Unis, Suisse, Allemagne…

Le dernier achat important a été une Peugeot unique de 1909.

Il s’agit d’une initiative privée gérée par la Fondation du Musée de la moto Mario-Soler, une organisation à but non lucratif qui œuvre pour promouvoir les valeurs de la moto, son passé, son présent et son avenir. Elle est également responsable du Musée de la moto de Bassella.

Le musée couvre plus de 1000 m2, répartis en deux halls ouverts pour découvrir le monde fascinant de la moto à travers une large sélection de marques nationales et internationales.

Au rez-de-chaussée du musée, on peut trouver un modèle du début du 20ème siècle: une Clément (1902), produite en France, ou une impressionnante FN avec 4 cylindres (1914). Parmi les marques européennes, vous trouverez également: BSA, Norton, Triumph, Ducati et quelques rares exemplaires, tels que des Gillet España, qui ont été utilisées par la police espagnole, et elles ont été fabriquées à 50 unités seulement.

Le musée de la moto à Bassella

Des marques américaines y sont également exposées, comme une Indien (1925) ou une Harley-Davidson avec un side-car utilisé comme taxi à Barcelone.

L’exposition comprend également une sélection des principales marques nationales espagnoles, telles que Montesa, Bultaco, OSSA, Derbi, Sanglas, Rieju, Lube et les conséquences de l’invasion des marques japonaises avec des exemples spécifiques, comme dans le cas de la marque Montesa-Honda créée en 1986.

Le sous-sol du musée de la moto de Bassella est consacré aux modèles de compétition, des prototypes fabriqués à la main au début du XXème siècle aux motos les plus sophistiquées d’aujourd’hui, telles qu’une Honda 125 cc avec laquelle Emilio Alzamora a remporté le titre de champion du monde en 1999. Le tour comprend plusieurs types tout-terrain (trial, enduro et motocross) où les marques nationales ont joué un rôle très important au cours des années 60 et 70. Il existe également des modèles mythiques ayant participé à plusieurs courses comme le Dakar ou la populaire course d’endurance des 24 Heures de Montjuic, qui s’est déroulée dans le vieux circuit urbain de Barcelone entre 1955 et 1986.

Enfin, l’atelier original se distingue au centre du musée, où Mario Soler a remis à neuf la plupart des motos qui composent la collection actuelle. Tout a été soigneusement transporté pièce par pièce depuis son ancien emplacement à Bassella, en conservant tous les éléments et détails originaux qui constituent l’un des lieux les plus remarquables du Musée, où le temps s’est arrêté depuis plus de 20 ans.

Le musée de la moto à Bassella

Le musée présente de petits échantillons temporaires périodiquement renouvelés. Celles-ci vous permettront de vous rapprocher du monde de la moto dans différentes disciplines.

Le bâtiment du musée de la moto de Bassella a été fabriqué à partir de matériaux récupérés dans les vieilles maisons de Bassella (petit village disparu en 2000 sous les eaux du réservoir de Rialb). Les pierres de la façade, les tuiles du toit, quelques pavés à l’intérieur et les rampes en fer font partie des objets centenaires soigneusement entretenus. Ils ont ensuite été déplacés de leur ancien emplacement au km 13 de l’actuelle route C-14 afin de se fondre dans les nouveaux matériaux de construction.

Le musée a son propre parking, boutique et restaurant.

Adresse: Autoroute C-14, 134ème km, 25289 Bassella (province de Lleida)
Tel: +34 973 462 731
[email protected]
Horaires d’ouverture: du lundi au dimanche de 10h00 à 18h00
(Mardi et mercredi: le musée est fermé)

Prix ​​(mis à jour 2018):

Ticket: 9 € (boissons comprises)
Billet de réduction: 6 € (boissons comprises)
Entrée gratuite: enfants de moins de 8 ans.

Voir ici l’interview avec la directrice du musée, Cristina Soler


ADS
Ad
Read more: Autour d'Andorre ...