Tortose : la “cinquième roue du carrosse”

Tortose (en catalan – Tortosa) est une ville dans le nord-est de l’Espagne, en Catalogne. Elle est la capitale de la comarque de Baix Ebre dans la province de Tarragone.

Cette ville, riche en monuments historiques, témoigne de son importance notamment auprès de la Couronne d’Aragon.

Tortose n’a jamais réussi à obtenir le statut officiel de “Province” en Catalogne comme Tarragone l’a obtenu; on appelle la région de Tortose la quinta província, ce que l’on pourrait traduire par la “cinquième roue du carrosse”.

Tortose était peut-être la Hibera, capitale du territoire ibérique de la Ilercavonia.

À l’époque romaine, elle s’est appelée Dertosa.

Entre 1035 et 1148, elle s’appelait Turtuxa, centre d’une taifa musulmane.

Le Moyen Âge chrétien et la Renaissance ont été également des moments de splendeur de la ville.

Monuments

Le château de Sant Joan ou de la Zuda est une superbe forteresse érigée sous Abd al-Rahman III, puis réaménagée après la reconquête de la ville, qu’il domine de sa silhouette.

C’est un château millénaire, gardien de la riche histoire de la cité. De ses restes, on a extrait une pierre, avec écriture coufique, qui cite des versets du Coran.

Ibères, romains et arabes ont laissé leurs traces dans le sous-sol. Des documents, armes et fers à chevaux se cachaient au fond du puits.

L’ensemble est défendu par une solide muraille flanquée de nombreuses tours aux formes diverses. Le donjon situé à l’extrémité de ce corps se détache par sa hauteur. C’est l’un des rares éléments à avoir conservé ses merlons, quoique l’enceinte possède toujours son parapet.

La cathédrale de Santa Maria a été commencée en l’an 1347, quand l’évêque Arnau de Llordat posa solennellement la première pierre au milieu de l’abside le 21 mai 1347 ; elle a été consacrée en 1597, quand l’évêque morellan Gaspar de Punter consacra la cathédrale gothique. On estime que sa construction — telle que nous la connaissons aujourd’hui — a duré 412 ans.

Son intérieur est lumineux à cause des nombreux vitraux et du remplacement des murs par des arcades. Dans l’abside on trouve le retable de la Transfiguration, œuvre de l’artiste Jaume Huguet, du xve siècle, et sur le maître-autel, le retable de Santa Maria, en bois polychrome, avec des scènes du Nouveau Testament et de la Vierge.

Le cloître de la cathédrale, construit par les chanoines de Saint Augustin, présente une forme irrégulière et contient une importante collection d’inscriptions sur ses murs. On y accède depuis l’extérieur par le portail typique de l’Olivera de style baroque.

L’église cathédrale porte le titre de basilique depuis 1931. L’abside extérieure, les gargouilles, le double déambulatoire, le presbytère et les trois nefs affichent clairement un style gothique élégant, raffiné et, par-dessus tout, techniquement audacieux.

Le palais épiscopal (Palau Episcopal). Édifice gothique, déclaré monument national en 1931, situé en face de la cathédrale et à côté de la rivière.

Couvent de Santa Clara. C’est un des couvents les plus anciens de Tortose, puisqu’il a été fondé en 1283. Ont été abbesses une tante et une sœur de Cristòfor Despuig, pendant qu’un frère de Despuig était le prêtre.

Il a un cloître de style gothique espagnol, dont on conserve seulement deux ailes, les ailes nord et ouest, avec des arcs lobulés et trilobés. Les fûts des colonnes sont en très mauvais état et la majorité a été remplacée. De l’église, qui avait été celle des templiers, on conserve seulement les arcades en arc d’ogive.

Collège de Saint-Jacques et Saint-Matthias. Il présente une façade assez simple, dans laquelle le portail d’accès se concentre sur la réception d’un traitement monumental prononcé. Dans le centre est représenté le bouclier impérial de son fondateur, Charles V. Il possède notamment au-dessus de la cour, une structure entièrement italienne, avec une riche iconographie louant la monarchie, œuvre du sculpteur Francisco Montehermoso.

Le parapet de la deuxième galerie devient une frise sculptée avec des boucliers et des effigies des couples royaux de la Couronne d’Aragon, de Ramon Berenguer IV et Pétronille d’Aragon à Philippe III et Marguerite d’Autriche. Ce bâtiment a été consacré à l’éducation des enfants de convertis dans le cadre de la stratégie conçue par la Couronne dans l’optique d’évangéliser et assimiler culturellement les Morisques. Il abrite actuellement une importante Archive Historique.

L’Église de Saint-Domenech. Centre d’Interprétation de la Renaissance.

Palais : palais Despuig, palais Oriol, et le palais Capmany, dans la rue Rosa

Les murs et les forteresses: Tenasses, Sitjar, Orléans…

Architecture des XIXe et XXe siècles:

Marché municipal, l’ancien abattoir municipal (Musée de Tortose), palais Montagut, maison Pilar Fontanet, Temple de la Réparation, maison Lamote (Siboni), Brunet, Sabaté clinique, maison Ballester, maison Bernardo Grego, maison Pallarés, maison Camós, maison Llorca, parc municipal Teodoro González, etc.

Abri anti-aérien numéro 4. Rue Ernest Hemingway.

Musées

Le Musée de Tortose est situé dans l’ancien abattoir municipal. Il est un bâtiment moderniste conçu par l’architecte Pau Monguió, qui a été construit entre 1906 et 1908 sur des terres gagnées sur l’Ebre.

Les Jardins du Prince (Jardins del Príncep), musée de sculptures à l’air libre de Santiago de Santiago.

Centre d’Interprétation de la Semaine Sainte

Hôtel Siboni (cat. Hôtel Siboni) est aujourd’hui occupé par des bureaux.

La maison de José Bau Vergés (cat. Casa José Bau Vergés)

La maison de Mateu (cat. Casa Facundo Segarra) est une autre maison de l’époque Art nouveau, construite en 1907 selon le projet de Pau Mongio i Segur.

La maison de Salvador Brunet Sala (Casa Salvador Brunet Sala) est le siège de la Chambre officielle de commerce et d’industrie de Tortosa.

La villa Mercedes (cat. Casa de les Torretes) est construit sur la rue Cervantes.

La maison de Bernardo Grego (cat. Casa Bernardo Grego) est protégée en tant que bien culturel d’intérêt local.

La Clinique Sabate (cat. Clínica Sabaté) est un rare exemple architectural historique de style égyptien.

La Maison de Pignana (cat. Casa Piñana) est une œuvre moderniste remarquable de l’architecte Pau Monguió Segura. Les fenêtres en rosace et fer forgé témoignent de l’influence exercée par l’œuvre d’Antoni Gaudí.

La maison-chalet Pallares (cat. Casa xalet Pallarés), 1906. Rénovée en 2005, la maison est le siège d’une entreprise de construction. Son architecte était Pau Monguio.

La maison de Manuel Camos (cat. Casa Manuel Camós a été créée par le même architecte – Pau Monguio (1904).

Musées et archives historiques

En septembre 2012, le Musée de Tortosa a été ouvert au public. La remarquable tradition archivistique de la ville s’incarne dans l’existence de diverses archives historiques, dont trois doivent être distinguées :

Archives du comté de Baish Ebre (ACBEB). La base de son fonds est constituée des archives historiques de la ville de Tortosa (archives photographiques, archives des journaux, collection historique et bibliothèque).

Archives des Chefs de Tortosa (ACT). Situé dans les dépendances de la cathédrale de Santa Maria de Tortosa. Il rassemble une importante collection de codex médiévaux, de parchemins et de quelques incunables.

Les Archives historiques diocésaines (AHDTo) sont situées dans le palais épiscopal en face de la cathédrale.

A noter également le parc de sculptures « Jardins princiers », qui a ouvert ses portes en 1991. Il s’agit d’un exemple des sculptures de rue de Santiago situées dans un magnifique cadre de jardins anciens.

La Fête de la Renaissance

Plus de 3 000 citoyens vêtus de costumes d’époque et 60 spectacles par jour avec plus de 500 acteurs vous feront voyager dans la Tortose d’il y a 500 ans.

C’est au cours de la deuxième quinzaine du mois de juillet qu’a lieu la Fête de la Renaissance. Intitulée La Splendeur d’une Ville au xvie siècle, cette Fête remémore, à travers une étendue offre d’activités ludiques et culturelles, la période historique du xvie siècle, une des époques les plus intéressantes de l’existence de la ville (voir liens externes).

La Festa Major de Tortosa est célébrée le premier dimanche du mois de septembre. La Festa Major dure une semaine.

Shopping

La gastronomie riche et variée des Terres de l’Ebre, ainsi que ses produits frais, se trouvent sur le marché municipal de Tortosa.

Le marché de Tortosa est connu sous le nom de “Tour Eiffel catalane”. Il a été construit sur le site de l’ancien lit de l’Èbre en 1884-1887. Ce bâtiment est d’une immense valeur pour ceux qui s’intéressent à l’architecture éclectique.

Horaires d’ouvertures:

Mercredi
6h00 – 14h30

Jeudi
6h00 – 14h30
17h30 – 20h30

Vendredi
6h00 – 14h30
17h30 – 20h30

Samedi
6h00 – 14h30

Dimanche
Fermé

Lundi
8h00 – 14h30

Mardi
6h00 – 14h30

Adresse : Plaça de Barcelona, ​​​​43500 Tortosa

Restaurants

Il y a un restaurant étoilé Michelin dans la ville :

Villa Retiro, DELS MOLINS 2, 43592. Cuisine traditionnelle.

Comment y arriver ?

En voiture :

De Barcelone : 2 heures 7 minutes (178 km) via C-32 et AP-7 (péage)

De Tarragone : 1 heure (90 km) via AP-7 (péage)

En train :

Des liaisons ferroviaires directes (quotidiennes) sont disponibles entre Barcelone, Tarragone et Tortosa.

Informations

Superficie : 218 m² km (municipalité)

Population : 33 500 (municipalité)

Langues : espagnol, catalan

Monnaie : Euro

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Coordonnées : 40 ° 48 45 ″ N, 0 ° 31 ′ 16 ″ E

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...