Baños de la Encina et son château

Baños de la Encina est une commune située dans la province de Jaén de la communauté autonome d’Andalousie en Espagne. Depuis 2021, la ville fait partie du réseau « Les plus beaux villages d’Espagne ».

Tourisme 

L’impressionnant château de Baños de la Encina (Castillo de Burgalimar), qui a été construit sous le règne d’Al-Hakam II, est l’un des bijoux historiques les plus méconnus de la province de Jaén.

À la forteresse, qui a dû être modifiée après la conquête chrétienne, a été incorporée la tour del Homenaje (ou donjon), évoquant les temps de confrontations entre les musulmans et les chrétiens durant la reconquista.

Le château contient les vestiges archéologiques de l’ancienne paroisse de Sainte Marie du Cueto.

Entouré d’une robuste muraille crénelée flanquée de quatorze tours et un donjon chrétien, le château n’a que très peu souffert des vicissitudes du temps et des hommes. Il représente donc un parfait exemple de forteresse musulmane du Xe siècle, et constitue l’ensemble fortifié le mieux préservé de l’époque des Omeyyades de Cordoue, en même temps qu’un des châteaux musulmans les mieux conservés d’Espagne.

Son inestimable valeur historique et artistique lui a valu d’être classé monument national en 1931, et ensemble historico-artistique en 1969.

Le château se dresse sur une petite colline rocheuse qui lui permet de dominer le village et la campagne alentour. Il est entouré de sites historiques importants : les ruines de la ville romaine de Cástulo, plusieurs maisons seigneuriales des XVIe et XVIIe siècles ainsi que plusieurs ermitages et l’église paroissiale de San Mateo.

D’apparence simple, il se présente sous la forme d’un vaste périmètre ovoïdal, ponctué de quatorze tours rectangulaires de hauteur égale dépassant à peine celle de la muraille.

Ce genre de tour, imposante, ne se retrouve pas dans l’architecture musulmane hispanique, mais répond bien à des canons architecturaux chrétiens.

Les matériaux de construction sont assez élémentaires : il s’agit d’un mélange semblable au pisé, fait d’argile, de sable, de chaux et de pierre crue, assemblés en pavés que l’on superposait.

L’espace intérieur du château est occupé par une vaste place d’armes. Outre le donjon, une autre modification chrétienne est visible à l’intérieur de l’enceinte : il s’agit des vestiges d’un petit fortin. Celui-ci était composé à l’origine d’une puissante tour circulaire entourée d’une muraille intérieure, reliée à l’enceinte extérieure de la forteresse par deux pans de murs.

Monuments

  • La chapelle del Cristo del Llano (es), avec sa magnifique chapelle baroque
  • La chapelle de la Vierge du chêne vert (Virgen de la Encina), situé dans des champs d’oliviers, à côté du chêne vert, où, selon la tradition, la vierge est apparue à un paysan. Le pèlerinage au sanctuaire est célébré les deuxièmes dimanches de mai.
  • La chapelle de Jesús del Camino : uns petits procession y est célébrée les premiers dimanches de mai.
  • Un moulin à vent du XIIIe siècle situé dans la partie de la commune. L’intérieur abrite un petit musée.
  • L’ancienne chapelle de Santa María del Cueto
  • Le site de Peñalosa, de l’âge du bronze. Le site a fait l’objet d’investigation par des chercheurs de l’université de Grenade avec un financement du gouvernement d’Andalousie

Comment y arriver ?

De Jaén : 40 min (52,8 km) via A-44

Informations

Superficie : 392 km² (commune)

Population : 2567 (municipalité)

Langues : espagnol

Monnaie : Euro

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Coordonnées : 38°10′00″N 3°46′00″W

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...