Puente Viesgo et ses grottes

Puente Viesgo est une commune espagnole située dans la communauté autonome monoprovinciale de Cantabrie.

Parmi ses attractions touristiques figurent le complexe thermal et la grotte d’El Castillo, qui se compose de quatre cavités, bien que seules deux d’entre elles (La Cueva de las Monedas et Cueva del Castillo) puissent être visitées.

La grotte a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en juillet 2008 au sein d’un ensemble appelé « Grotte d’Altamira et art pariétal paléolithique du Nord de l’Espagne ».

Tourisme

La commune compte six sites d’intérêt culturel :

  • Casona de los Fuentes Pila ;
  • Cueva de la Pasiega, classée comme site archéologique et faisant partie du site du patrimoine mondial de l’art rupestre paléolithique du nord de l’Espagne ;

  • Cueva de El Castillo, site archéologique également inscrit sur la liste du patrimoine mondial
  • Cueva de las Chimeneas, site archéologique également inscrit sur la du patrimoine mondial

  • Cueva de Las Monedas, à Hijas, site archéologique également inscrit sur la liste du patrimoine mondial

  • La zone archéologique appelée Ensemble Archéologique, formée par les sites de La Espina del Gallego, Cildá, el Cantón et Campo de Las Cercas
  • Les autres sont Corvera de Toranzo, Anievas, Molledo, Arenas de Iguña et San Felices de Buelna

Cette municipalité possède l’une des locomotives à vapeur (“Udías, María, Revilla, Peñacastillo, Reyerta et Begoña”) inscrites à l’inventaire général de Cantabrie. Il s’agit en particulier de la locomotive Reyerta, qui se trouve à l’ancienne gare FEVE.

  • L’église paroissiale dédiée à Saint Michel, date des années 1950, même si elle possède encore une tour du XVIIe siècle.

Grotte d’El Castillo

La grotte fut découverte en 1903 par Hermilio Alcalde del Río qui, le premier, en recensa les motifs. La grotte fut fouillée de 1910 à 1914 par H. Obermaier, P. Wernert, Henri Breuil et Jean Bouyssonie puis à partir de 1980 sous la direction de V. Cabrera Valdés.

En 2012, la datation des œuvres d’art de la grotte qui remontent à plus de 40 000 ans (Paléolithique supérieur), font d’elles les plus anciennes peintures pariétales d’Europe.

L’entrée de la grotte se trouve à 195 m d’altitude. Le réseau comprend une série de salles et de couloirs de dimensions et de volume très variables, aisément accessibles, formant autant d’espaces relativement distincts.

En l’état actuel des recherches, près de 3 000 unités graphiques peintes, dessinées, gravées, figuratives et non figuratives, ont été recensées, avec notamment 77 mains négatives, 360 figures animales, 22 humains (dont 20 sont protohistoriques), 107 tracés complexes, 1 231 tracés élémentaires, 936 traces, 237 tracés indéterminés et environ 200 “dépôts” (objets fichés en parois, déposés dans des niches, au sol, etc.).

Comment y arriver ?

L’aéroport le plus proche est celui de Santander.

De Santander 32 min (37,0 km) par l’A-67

De Madrid 4 h 17 min (434 km) via A-67

Informations

Superficie : 36 km²

Coordonnées : 43°18′02″N 3°57′47″O

Population : 2902

Langues : espagnol

Devise : euros

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...