Santander : la capitale de la Cantabrie et « la fiancée de la mer »

Santander (Saint-Ander historiquement en français) est une commune et une ville portuaire espagnole, capitale de la communauté autonome et région historique de Cantabrie, située sur la côte Cantabrique, au nord du pays.

La ville est une partie importante des stations balnéaires atlantiques de la Costa Cantabrie en Espagne.

Délimitée par les communes de Santa Cruz de Bezana et de Camargo, elle ferme, au nord, la baie qui porte son nom et qui fait partie du club des plus belles baies du monde.

La ville de Santander, située entre la plage et la montagne, est surnommée la « la fiancée de la mer ».

Tourisme

L’aristocratie et la royauté de la fin du XIXe et du début du XXe siècle ont fait de Santander une destination de vacances idéale. En parcourant le centre historique pour admirer ses bâtiments majestueux, nous sommes transportés dans ce passé glorieux, dont témoigne le Palais de la Magdalena, la perle de la ville.

Le Palais royal de la Magdalena (en espagnol : « Palacio Real de la Magdalena ») est un palais du début du XXe siècle situé sur la presqu’île de la Magdalena dans la ville de Santander.

La construction du palais a été effectuée entre 1908 et 1912 par le gouvernement local de Santander dans le but de devenir la résidence saisonnière de la famille royale d’Espagne.

Le plan et la construction du palais ont été supervisés par les architectes Javier González de Riancho et Gonzalo Bringas Vega, et fut inauguré en 1912.

Le roi Alphonse XIII et sa famille arrivèrent la première fois au palais de la Magdalena le 4 août 1913, et y retournèrent annuellement l’été jusqu’en 1930.

La famille royale utilisa le palais comme base pour un grand nombre d’activités de loisir et sportives, et le roi tint parfois des réunions du gouvernement dans la propriété. Les séjours annuels se terminèrent avec la proclamation de la Seconde République espagnole en 1931.

Le palais, qui fut déclaré monument historique en 1982 et rénové entre 1993 et 1995, est depuis une salle de conférence et lieu de réunions. C’est l’endroit le plus visité de la ville de Santander.

Le bâtiment combine les styles anglais, français et régional.

La cathédrale de Santander (en espagnol : Catedral de Nuestra Señora de la Asunción de Santander), ou cathédrale de l’Assomption de la Vierge Marie est un complexe historique monumental construit entre les XIIe et XIVe siècles sur l’ancienne abbaye de Santander, un ancien monastère dédié aux saints Hémétère et Chélidoine.

En 1754, le diocèse de Santander a été créé, et la collégiale a été transformée en une cathédrale par le pape Benoît XIV, en tant que siège du nouvel évêque de la ville.

L’édifice a subi des dommages considérables à la suite de l’explosion du bateau à vapeur « Cabo Machichaco » dans le port en 1893. Après avoir survécu à la guerre civile espagnole, il a subi de graves dommages dans l’incendie de Santander de 1941, et a nécessité une reconstruction importante et des réparations de 1942 à 1953, quand il a été rouvert.

Les architectes chargés de cette tâche ont été José Manuel Bringas et Juan José Resines del Castillo.

L’église est possède aussi le titre de basilique religieuse et abrite le tombeau de Marcelino Menéndez y Pelayo qui est un polygraphe et érudit espagnol.

Santander combine l’atmosphère magique des palais et les traditions liées à la mer, qui respirent surtout dans le Barrio pesquero (quartier des pêcheurs), l’endroit idéal pour déguster les délices locaux traditionnels à base de fruits de mer tels que les rabas (calmars frits), les maganos (calmars) cuit avec des oignons ou des palourdes marinées.

Ces contrastes sont accentués dans la « nouvelle » Santander, car la ville a su absorber les dernières tendances culturelles et artistiques, comme en témoigne le moderne Centro Botín, un centre artistique conçu par l’architecte lauréat du prix Pritzker Renzo Piano.

Le Centre Botín est un centre d’art dépendant de la Fondation Botín. Le bâtiment a été conçu par l’architecte Renzo Piano en 2017.

Palais des Festivals

Situé face à la baie de Santander, le Palais des Festivals a accueilli de nombreux spectacles nationaux et internationaux depuis 1991. Ce bâtiment avant-gardiste a été conçu par l’architecte par l’architecte Sáenz de Oiza et compte trois salles : Argenta, en l’honneur du musicien cantabrien, la salle Pereda et la salle grecque, rappelant un théâtre classique.

Bibliothèque de Menéndez Pelayo

L’écrivain cantabrien a fait don à Santander de tout son patrimoine bibliographique et du bâtiment dans lequel il le conservait, à condition de ne pas le disperser.

La bibliothèque contient un total de 45 000 volumes d’une grande importance et d’une grande valeur historique, tels que les manuscrits de Quevedo, Lope de Vega et Menendez Pelayo.

Maison Musée de Menéndez Pelayo

Construite en 1876, la maison-musée Menendez Pelayo est depuis occupée par la famille Don Marcelino. Des années après le décès de ce scientifique, en 1912, la résidence fut ouverte au public et conserva certains meubles et objets à l’endroit même où ils se trouvaient. Comme la bibliothèque Menéndez Pelayo, elle a été déclarée monument historique et artistique.

Elle est actuellement fermée.

LE MAS (Musée d’Art Moderne et Contemporain de Santander) :

Depuis sa fondation, en 1908, il n’a cessé de se dévoluer, devenant un lieu de rencontre et d’échange. Le musée promeut la connaissance de l’art moderne, contemporain et actuel.

La collection d’art de l’UAI couvre un large éventail chronologique allant des œuvres du XVIe siècle aux plus modernes.

Musée maritime de la Mer Cantabrique : sur plus de 3 000 m², le musée illustre les différents aspects de la vie marine et la relation qui lie l’homme à la mer depuis la nuit des temps. Sa collection a commencé à se constituer au XVIIIe siècle.

L’envergure et la diversité de la collection permettent de diviser l’exposition marine en quatre sections : « La vie en mer » (Nature-Biologie marine), « Les pêcheurs et les pêcheries » (Ethnographie de la pêche), « La mer Cantabrique et la mer dans l’histoire » (Histoire maritime) et « L’avant-garde technologique et la mer » (Technologie maritime ).

Musée de la Préhistoire et l’Archéologie de Cantabrie (MUPAC) : situé dans le Marché de l’Est, au cœur de la ville, le MUPAC compte 2 000 m2 d’espaces d’exposition et plus de 1 200 pièces allant du Paléolithique supérieur au Moyen Âge.

Centre d’interprétation de la Muraille de Santander : situé dans la cathédrale de Santander, ce centre tente, d’une manière originale et passionnante, de familiariser le grand public avec le patrimoine historique de la ville.

Centre Archéologique de la Muraille Médiévale : au sous-sol de la Plaza Velarde (mieux connue sous le nom de Plaza Porticada) se trouvent les vestiges des anciennes murailles qui, au XIIIe siècle, isolaient la zone proche de la mer et servaient de mur de protection à la ville.

Planétarium de l’Ecole Nautique est situé à l’extrémité ouest du bâtiment de l’Ecole Technique Supérieure maritime. Vous le reconnaîtrez à sa coupole métallique.

C’est un projecteur spécialisé qui montre avec précision le mouvement apparent du Soleil, de la Lune, des planètes et leurs satellites, des étoiles, sur un écran en forme de voûte qui simule la façon dont nous les verrions depuis un quelconque point d’observation sur la Terre.

Ermitage de la Virgen del Mar : située sur l’île de la Virgen del Mar (San Román de la Lanilla) – l’un des paysages les plus spectaculaires du littoral de Santander – la chapelle de la Virgen del mar a été construite à la fin du XIVe siècle, en l’honneur de la sainte patronne de ville. Composée d’une seule nef divisée en trois allées et d’un chevet hexagonal, elle compte trois retables.

Festivals

Santander est une ville de nombreux festivals et pèlerinages. Les festivals les plus célèbres de Santander :

  • 5 janvier : Le cortège des Rois Mages traverse une petite partie de la ville, du Palais des Festivals à la place de l’Hôtel de Ville.
  • Premier dimanche de juin : Journée cantabrique des enfants. C’est un festival d’intérêt touristique régional, fondé par Miguel Ángel Revilla. Ce festival comprend une exposition d’aluche (ancienne lutte cantabrique) et de sports ruraux.

  • 24 juin: Le feu de joie de San Juan. Cette fête célèbre l’arrivée de l’été avec un grand feu de joie et un pèlerinage.
  • 25 juillet : Fiestas de Santiago (Fête d’Intérêt Touristique Régional).
  • 30 août : Fête des Saints Martyrs (Saint Emeterius et Saint Celedonius), les patrons de Santander.
  • 15 septembre : Fêtes en l’honneur de la Patronne de Cantabrie (Fête d’Intérêt Touristique Régional).
  • Festival de la mer : Organisé tous les quatre/cinq ans.

Plages

La ville compte 13 plages au total :

  • Plage de la Virgen del Mar ;
  • Plage de Maruca ;
  • Plage du Bocal ;
  • Plage de Rosamunda ;
  • Plage de Mataleñas ;
  • Plage de Molinúcos ;
  • Plages d’El Sardinero ;
  • La première plage ;
  • La deuxième plage ;
  • La plage de la Concha ;
  • La plage du Camello ;
  • Bikini Plage ;
  • Plage de la Magdalena ;
  • Plage de Los Peligros.

Gastronomie

La capitale de la Cantabrie offre un énorme choix de gastronomie maritime. En apéritif, prenez des rabas (calmars enrobés) ou des anchois de Santoña. Les plats typiques de Santander sont le Pot au feu Montañes, les soupes de poissons, la marmite de thon, le thon aux petits oignons et les petits encornets dans leur encre avec du riz blanc, les sardines grillées, le colin et la lotte.

Les viandes sont aussi bonnes, surtout s’il s’agit de la vache tudanca (race autochtone de la montagne Cantabre) Le tournedos au fromage de Tresviso .

Quant aux fromages de Cantabria, il ne faut pas oublier les Quesucos de Liébana, le Queso Nata de Cantabria ou encore celui de Las Garmillas (du genre du fromage frais de Burgos) Dans cette région de vaches laitières ne peuvent manquer des desserts comme le lait frit, le riz au lait, les crèmes, le flan.

Quant aux gâteaux, nous vous recommandons les délicieux Sobaos Pasiegos.

Il y a 17 restaurants étoilés Michelin dans la ville:

  • El Serbal, Avenida de Manuel García Lago 1, 54 – 78 EUR • Cuisine moderne (une étoile)
  • Casona del Judío, Repuente 20, 70 – 82 EUR • Cuisine moderne (une étoile)
  • La Hermosa de Alba, Tétouan 34, 25 – 50 EUR • Fusion
  • La Caseta de Bombas, Gamazo, 35 – 55 EUR • Cuisine du marché, Barbecue
  • Asador Lechazo Aranda, Tetuán 15, 35 – 47 EUR • Viandes et grillades
  • Querida Margarita, Andrés del Río 7, 20 EUR • Fusion, Cuisine traditionnelle
  • La Mulata, Andrés del Río 7, 40 – 65 EUR • Fruits de mer
  • Del Puerto, Hernán Cortés 63, 50 – 90 EUR • Fruits de mer
  • Casa Lita, Paseo de Pereda 37, Cuisine traditionnelle
  • La Bombi, Casimiro Sáinz 15, 50 – 80 EUR • Cuisine du marché
  • Daría, Bonifaz 19, 30 – 45 EUR • Cuisine moderne
  • Umma, Sol 47, 33 – 45 EUR • Cuisine moderne
  • Bodega Cigaleña, Daoiz y Velarde 19, 40 – 55 EUR • Cuisine traditionnelle
  • Cadelo, Santa Lucia 33, 32 – 42 EUR • Cuisine moderne
  • Cañadío, Gómez Oreña 15, 40 – 55 EUR • Cuisine traditionnelle
  • Agua Salada, San Simón 2, 35 – 45 EUR • Cuisine contemporaine
  • Bodega del Riojano, Rio de la Pila 5, 35 – 50 EUR • Cuisine traditionnelle

Shopping

Le quartier commerçant de Santander est en son centre. Les principales rues commerçantes sont : Artigas, Juan Herrera, Burgos et Cubo, l’Avenida de Calvo Sotelo.

Il existe deux grands centres commerciaux à Santander, tous deux situés à une courte distance en voiture de la ville – Valle Real et El Corte Inglés.

Transport

En avion :

La ville est desservie par l’aéroport Seve Ballesteros-Santander (SDR), situé à quatre kilomètres au sud du centre-ville. C’est un aéroport international et le seul aéroport de Cantabrie.

Par la mer :

Il existe des services de ferry depuis et vers Portsmouth et Plymouth au Royaume-Uni et Cork en Irlande, tous exploités par Brittany Ferries.

Par le train :

La gare de Santander dessert trois millions de passagers annuels.

En voiture

De Madrid : 4 h 32 min (455 km) via A-67

De Saint-Jacques-de-Compostelle : 4 h 50 min (491 km) via A-8

De Logroño : 2 h 28 min (234 km) via AP-68 et A-8

Depuis Oviedo : 2 h 7 min (194 km) via A-8

De Vitoria-Gasteiz : 1 h 56 min (162 km) via A-8

De Pampelune : 2 h 45 min (253 km) via A-8

De Saragosse : 3 h 59 min (401 km) via AP-68

De Barcelone : 7 h 6 min (705 km) via AP-2 et AP-68

De Valladolid : 2 h 36 min (248 km) via A-67

De Tolède : 5 h 6 min (522 km) via A-67

De Valence : 7 h 12 min (710 km) via A-23 et AP-68

De Mérida : 6 h 5 min (637 km) via A-66 et A-67

De Murcie : 8 h 2 min (840 km) via A-1

De Séville : 8 h 15 min (830 km) via A-66

Informations

Superficie : 36 km²

Coordonnées : 43°28′00″N 3°48′00″O

Population : 172 221

Langues : espagnol

Devise : euros

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...