Frias : la plus petite ville d’Espagne

Frias est une ville et une commune d’Espagne, au nord de la province de Burgos, faisant partie de la communauté autonome de Castille et León.

Une enclave stratégique pour le passage du large fleuve Ebro, depuis l’époque romaine et surtout à l’époque médiévale, a été créée sur la colline de La Muela et non loin du fleuve. Il reliait la côte de Cantabrie et le plateau, donnant lieu à la prospérité de Frias et de son complexe monumental.

Il conserve la structure urbaine médiévale qui couronne le château de la famille Velasco et l’église de San Vicente. La véranda du dernier étage a une charpente en bois.

Elle est considérée comme la plus petite “ville” d’Espagne, ayant reçu ce titre en 1435.

Depuis 2014, la ville appartient à l’association « Les plus beaux villages d’Espagne ».

Tourisme

Chateau de Frias : c’est un célèbre château de la ville de Frias. Il est situé au sommet d’une colline et est le monument le plus visité de la province de Burgos. Il a été construit à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècle sous le règne du roi Alphonse VIII. Vous pouvez y accéder par le fossé.

De sa tour vous avez une vue imprenable sur la ville de Frias avec son magnifique paysage et ses maisons suspendues.

Il est considéré comme l’un des châteaux rocheux les plus spectaculaires d’Espagne. L’ensemble actuel est composé d’un mélange de constructions des XIIe, XIIIe, XVe et XVIe siècles.

Construit en maçonnerie bien conservée et avec l’intérieur exempt de constructions auxiliaires, il est dédié aux usages touristiques et à la réalisation d’événements récréatifs et sportifs.

Le château à côté de l’église de San Vicente couronne le cadre urbain qui entoure la colline de La Muela et est un sommet de référence de la silhouette de la ville.

Il est protégé par le décret du 22 avril 1949 et par la loi 16/1985 sur le patrimoine historique de l’Espagne.

L’église paroissiale de San Vicente Mártir et San Sebastián est située à une extrémité de la falaise rocheuse. Il ne reste que quelques parties de sa construction romane primitive, car après la chute de sa tour en 1904, une nouvelle a été érigée. Son portail principal est désormais exposé au Cloisters Museum de New York.

Entre le XIVe et le XVIe siècle, deux chapelles ont été ajoutées à la nef principale, les chapelles Santo Cristo de las Tentaciones et Visitación. À l’intérieur, vous pourrez admirer des retables, des tombes, des peintures, ainsi qu’une vaste collection d’images religieuses. Il est situé sur la Plaza del Cardenal Benlloch.

Il appartient à l’archiprêtre de Medina de Pomar, archidiocèse de Burgos.

Maisons suspendues. Ces maisons, avec un sous-sol et deux ou trois étages supplémentaires et peut-être une cave à vin, s’appuient les unes sur les autres, créant des rues à des hauteurs différentes. Dans certains cas, ces maisons pendent de la falaise. Leur structure est constituée de parois calcaires à l’intérieur d’une structure en bois.

Palais Salazar et caserne. Ce bâtiment est situé sur la place Alfonso VIII, à proximité du château. C’était initialement le palais de la famille Salazar, et un blason se trouve sur sa porte avec les treize étoiles des Salazar.

Voie romaine. Une importante voie romaine reliant le plateau castillan et le nord de l’Espagne traverse Frias à 500 mètres à l’est du pont roman.

Le pont médiéval a 143 mètres de long et 9 arches. Il a été construit dans un style roman et rénové au XIVe siècle, lorsqu’une tour défensive avec des meurtrières et des créneaux a été construite au centre.

Le quartier juif, presque inconnu jusqu’aux dernières décennies du XXe siècle, était important à son époque. Des mentions aux habitants juifs du XIVe siècle se trouvent dans le cartulaire de Santa María de Vadillo, bien qu’il y ait des références même du siècle précédent.

L’ermitage de Santa María de la Hoz, l’ermitage du Cristo de los Remedios et l’ancien pont médiéval d’origine romaine qui traverse la rivière Molinar, sont à environ cinq minutes en voiture de Frias à la ville de Tobera.

Le temple, presque creusé dans un gros rocher, date du XIIIe siècle et présente à la fois des éléments romans et gothiques, ainsi qu’un portique avec des arcs offrant de belles vues sur les environs.

A ses pieds se dresse un deuxième ermitage de XVIIe siècle.

Fêtes traditionnelles

La fête la plus importante de la ville de Frías est la soi-disant Fête du Capitaine. Elle a lieu le 24 juin et commémore la rébellion des habitants de Frías contre le pouvoir féodal et commémore également la libération des troupes napoléoniennes lors de la guerre d’indépendance.

Lors de cette fête, la commune élit un capitaine qui parcourt les différentes rues accompagné de quelques danseurs aux drapeaux.

En mai est célébrée la Cruz de Mayo et en septembre la fête du Saint Christ. Lors de la foire agricole et artisanale, fin août, tout est vendu et exposé, des objets faits à la main par l’école de l’atelier de joaillerie aux produits locaux.

Comment y arriver ?

De Burgos 1 h 8 min (81,7 km) via AP-1

De Valladolid 2 h 20 min (204 km) via A-62

De Madrid 3 h 27 min (326 km) via A-1

Informations

Superficie : 29 km2

Coordonnées GPS : 42°45′41″N 3°17′39″O

Langue : Espagnol

Population : 270

Devise : euros

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1, en été +2

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...