Voisin X : avion biplace d’attaque de nuit

Voisin X

Le Voisin X (parfois écrit Voisin 10) était un biplan pousseur français à deux places qui a été construit en deux versions, l’une équipée d’un canon Hotchkiss de 37 mm (CA2), et l’autre comme bombardier de nuit conventionnel (BN2). Des problèmes avec le moteur Peugeot du précédent Voisin VIII ont conduit à l’installation d’un nouveau moteur Renault plus puissant et plus fiable, mais le nouvel avion était par ailleurs presque identique au VIII. Malgré son obsolescence, il constituerait l’essentiel des escadrilles de bombardiers de nuit de première ligne jusqu’à la fin de la guerre.

Les premiers Voisin X entrés en service étaint les VB.114 fin 1917. En raison de leurs performances médiocres par rapport aux chasseurs, lorsque l’opposition était anticipée, les opérations étaient menées de nuit. Les Voisin X étaient principalement utilisés comme bombardiers de nuit, attaquant à la fois des cibles stratégiques telles que les gares de triage, ainsi que pour effectuer des missions tactiques, telles que la suppression des mouvements de troupes ennemies. Les Voisin X ont également été utilisés pour la reconnaissance nocturne, pour laquelle six escadrilles ont été spécifiquement formées pour ce rôle.

Pays d’origine : France

Premier vol : 1917

Équipage : 2 personnes

Longueur : 10 350 mm

Envergure : 17 900 mm

Hauteur : 3 950 mm

Moteur : Renault 12Fe V12

Puissance : 280 CH (210 kW)

Vitesse maximale : 135 km / h

Rayon d’action : 350 km

Plafond : 2 000 m

Armement : canon Hotchkiss (37 mm)

Matériaux : métal peint et toile enduite

Musée de l’Air et de l’Espace

Read more: Monde des avions ...