Dassault Rafale A : prototype d’avion de combat multirôle français

Dassault Rafale A

Le Rafale de Dassault Aviation est un avion de combat multirôle développé pour la Marine nationale et l’Armée de l’air françaises, livré à partir du 18 mai 2001 et entré en service en 2002 dans la Marine. Il équipe outre la France, les forces aériennes égyptiennes, qataries, indiennes et grecques. La Croatie, l’Indonésie et les Emirats Arabes Unis ont également passé commande.

À la fin des années 1970, les forces armées françaises expriment le besoin d’un nouvel avion de combat polyvalent qu’il est envisagé de développer avec l’Allemagne de l’Ouest, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie, mais les divergences de besoins, notamment la capacité d’opérer depuis un porte-avions, amènent la France à se désolidariser de ses partenaires en 1985. Le démonstrateur Rafale A vole le 4 juillet 1986 et le programme est lancé le 26 janvier 1988 : le monoplace Rafale C vole le 19 mai 1991, la version marine M, le 12 décembre de la même année, et le biplace B, le 30 avril 1993. Le coût total du programme est de 46,4 milliards €.

L’avion est à aile delta et plans canard, à commandes de vol électriques et utilise des éléments de furtivité passifs et actifs ; il est équipé d’un radar à balayage électronique RBE2 et de deux moteurs Snecma M88. Pour la supériorité aérienne, il utilise des missiles air-air et un canon. En bombardement tactique, il utilise des bombes guidées laser, des missiles de croisière, des missiles antinavires et, en bombardement stratégique, un missile nucléaire.

La France avait prévu initialement de commander 286 appareils, dont 58 pour sa marine. Au 31 décembre 2022, 153 avions ont été livrés sur les 192 commandés au titre des quatre premières tranches et de la commande passée pour remplacer les 12 appareils prélevés pour être livrés à la Grèce.

Le Rafale a réalisé des missions de bombardement durant la guerre d’Afghanistan (2001-2021), lors de l’opération Serval au Mali et lors de l’opération Chammal contre l’État islamique en Irak et en Syrie, ainsi que des missions d’interdiction et de bombardement au cours de l’intervention militaire de 2011 en Libye.

Les contrats à l’export du Rafale à partir de 2015 ont fait fortement progresser les exportations militaires françaises, dont le principal bénéficiaire est Dassault Aviation, puis Thales, Safran, MBDA, qui fournit les missiles des Rafale, et les 500 PME qui travaillent sur le projet Rafale. Premier client à l’export, l’Égypte fait l’acquisition de 24 appareils en février 2015, puis de 30 avions supplémentaires en mai 2021 pour un total cumulé de 8,5 milliards €. Le 4 mai 2015, le Qatar commande dans un premier temps 24 appareils, puis portera en 2017 son total à 36 pour un prix total de 7,4 milliards €. Bien que le 10 avril 2015, l’Inde annonce son intention d’acheter 36 appareils, la commande ne se concrétise que le 23 septembre 2016 pour 7,8 milliards €. Fin 2020, dans le cadre de tensions croissantes en mer Méditerranée, la Grèce se décide à commander 18 appareils (dont 12 d’occasion) et un ensemble de munitions, puis également 6 supplémentaires en 2022 pour un montant total de 3 milliards €. Le 28 mai 2021, la Croatie annonce acquérir, pour un peu moins d’1 milliard €, 12 appareils d’occasion. Le 3 décembre 2021, Dassault Aviation annonce la vente de 80 unités au standard F4 aux Émirats arabes unis, pour 14 milliards € en tant que tels, et un total de 17 milliards € pour un ensemble qui inclut également des munitions et des hélicoptères. L’Indonésie annonce en février 2022 l’achat de 42 unités. Les contrats successifs à l’export ont donc engrangé au total un chiffre d’affaires de 48,7 milliards €.

Le Rafale A est un avion démonstrateur technologique. Son premier vol a eu lieu en 1986.

Constructeur : Dassault Aviation (France)

Premier vol : 4 juin 1986

Équipage : 1 pilote

Longueur : 15,27 m

Envergure : 10,9 m 

Hauteur : 5,34 m

Moteur : 2 × Snecma M88-4e

Vitesse maximale : 1 912 km / h (Mach 1.8)

Rayon d’action : 2 350 km

Plafond : 18 000 m

Poids : 10 300 kg

Armement :

→ 1 canon automatique GIAT 30/M791 (30 mm)

→ Missiles air-air Matra Magic II

→ Missiles air-sol MBDA Storm Shadow/SCALP-EG

→ Missile nucléaire ASMP-A

Musée de l’Air et de l’Espace

 

Read more: Monde des avions ...