Benalmádena : un village espagnol traditionnel et une zone touristique côtière moderne

Benalmádena est une commune de la province de Malaga dans la communauté autonome d’Andalousie en Espagne.

Benalmádena est devenue une zone résidentielle et très commercialement active. Elle compte par ailleurs des attractions telles que le parc d’attractions Tivoli World, et un téléphérique vers le sommet de la montagne Calamorro (769 m) qui offre une vue panoramique sur la Sierra Nevada, Gibraltar et, par temps clair, le littoral marocain.

La ville compte des discothèques, hôtels, plages, centres commerciaux et un port de plaisance largement équipé. Elle compte aussi l’Aquarium Sealife et le Selwo Marina, des parcs d’attractions avec des dauphins, des manchots et des phoques entre autres.

Le parc La Paloma est un ajout plus récent, c’est un parc paysager comprenant un grand lac et des animaux sauvages et espèces menacées.

Historiquement, la région a été occupée par de nombreuses civilisations datant de l’âge du bronze, y compris les Phéniciens et les Romains, et a également été considérablement influencée par le règne des Maures, arabes de la péninsule Ibérique.

Deux tours de vigie (Almenaras) construites pour protéger la côte et sa population contre les fréquentes incursions des pirates barbaresques dans les jours suivant la Reconquista, datent du XVe siècle, correspondant au règne d’Henri IV de Castille.

Les Phéniciens étaient intéressés de l’industrie minière de la zone. Ces derniers fondèrent plusieurs colonies tout le long de la côte espagnole. Parmi les vestiges romains il y a les ruines de Benal, une usine de salage situé sur la côte, le site de Torremuelle, et l’émaillerie conservée au Musée de Benalmadena.

La culture du vin y avait une grande importance pendant la période de la domination romaine.

Benalmádena est une commune très urbanisée, sauf dans les zones les plus élevées des montagnes, avec quelques zones non urbaines. Dans les montagnes il y a des espèces typiques de la Méditerranée comme le lamier blanc, le ciste, le thym, le romarin et le lys de marjolaine mais aussi des arbres tels que l’arbre de térébenthine, le genévriers et le pin, le caroubier et l’olivier sauvage.

La faune comprend la chèvre de montagne, la genette, des reptiles d’espèces différentes, des aigles, des faucons crécerelles et des hiboux.

Les baleines et autres animaux marins ont été aperçus le long de la côte.

Tourisme

Benalmádena offre des visites très originales telles que leStupa Bouddhiste de l’Illumination, le Château de Colomares et le Château Bil,une construction de style arabe qui se démarque du paysage grâce à sa couleur rouge décorée de mosaïques.

La ville compte trois tours : la Torremuelle, la Torre Quebrada et la Torre Bermeja, ayant servi de système de défense à différentes époques de la ville.

On y retrouve aussi :

Castillo de Colomares : le monument en hommage à Christophe Colomb et à la découverte de l’Amérique.

La Niña de Benalmádena : cette sculpture de bronze fut confectionnée par Jaime Pimentel. C’est une des icônes de la ville et se trouve au centre d’une fontaine à la Plaza España de Benalmádena Pueblo. Elle représente une fille avec les cheveux attachés en couette offrant de l’eau dans une coquille.

Ventorrilo de la Perra : une auberge construite au xviiie siècle puis reconstruite en 1972. C’est maintenant un restaurant spécialisé en cuisine espagnole traditionnelle, qui reproduit l’ambiance de l’époque de Charles III.

Tivoli World : le parc d’attractions et de spectacles inauguré en 1973.

Aquarium Sea Life Benalmádena : situé dans le port de plaisance de Benalmádena, c’est un centre de conservation et de protection inauguré en 1995. C’est l’un des aquariums appartenant au groupe Merlin Entertainment.

Delfinario y pingüinario Selwo Marina : parc de faune aquatique présentant des manchots et des dauphins.

Casino Torrequebrada : inauguré en 1979, il partage son emplacement avec un hôtel 5 étoiles du même nom. Il est situé en face de la mer et près du terrain de golf du même nom aussi.

Teleférico de Benalmádena et sommet del Calamorro.

Plages

Ayant près de vingt kilomètres de littoral, la ville compte un total de dix-sept plages, dont l’une des premières plages naturistes d’Espagne, la Benalnatura.

La plage d’Arroyo de la Miel ou de Los Melilleros, est une plage de sable noir de taille moyenne. Comme elle se trouve en ville et est facilement accessible, elle est généralement assez fréquentée. Voisine de la plage de Santa Ana, elle est divisée en deux zones par un ensemble rocheux. Elle s’étend sur 600 m, avec 40 m de largeur en moyenne. Cette plage a reçu un Pavillon bleu et un label Q de Qualité touristique, avec les plages de de Fuente de la Salud, Torrebermeja-Santa Ana et Bil Bil-Los Melilleros.

Arroyo de la Miel, qui a connu une forte croissance au cours des dernières années, est le lieu où se concentrent un grand nombre d’attractions de loisirs qui complètent l’intérêt touristique de cette destination.

Comment y arriver ?

L’aéroport international le plus proche est à Malaga, 26 min (21,2 km) via MA-20

Informations

Superficie : 27 km² (municipalité)

Population : 69 144

Langues : espagnol

Monnaie : Euro

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Coordonnées : 36°35′49″N 4°33′13″W

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...