Titre de séjour Catégorie B

Titre de séjour Catégorie B

Les exigences aux candidats:

1. Absence d’antécédents criminels. Extrait du casier judiciaire du pays de résidence.

2. Assurance médicale dans une société d’assurance en Andorre. Le prix moyen de l’assurance par an et par personne est selon l’âge de 800 à 1200€.

3. Caution de 50 000€ pour le demandeur principal et de 10 000€ pour chaque personne à sa charge. Toute la somme est déposée à l’Institut des Finances d’Andorre (INAF) pour toute la période de validité du titre de séjour. Cette somme est remboursée en cas de non prolongation du titre de séjour.

4. Confirmation des possibilités financières pour vivre sur le territoire andorran pendant un an 300% du salaire minimum annuel en Andorre et 100% pour chaque personne à sa charge. La somme totale sera de 34 634€ pour le demandeur principal et 11 544€ pour chaque personne à sa charge. La somme est déposée sur le compte bancaire ouvert dans une des banques d’Andorre et est validée par un certificat bancaire lors du dépôt du dossier de demande du titre de séjour. Ensuite cette somme peut être utilisée en qualité de caution de 50 000€ à l’INAF(cette possibilité n’est pas possible dans toutes les banques) .

5. Bien immobilier en Andorre (y compris loué).

6. Bénéfice de l’activité minimum 85% doivent venir de l’étranger.

7. Possibilité d’embauche que d’une seule personne citoyenne d’Andorre.

8. Siège de la société situé en Andorre. Dans ce but il est nécessaire de louer ou acheter un bien immobilier commercial en Andorre.

9. Résidence dans le pays pas moins de 90 jours par an.

*À cause des changements fréquents dans la législation (y compris fiscale) d’Andorre en ce moment ce type de titre de séjour n’est pas intéressant pour la plus grande partie des demandeurs. Le département de l’immigration d’Andorre ne peut pas présenter une liste précise pour ce type de titre de séjour ni expliquer sa création car il n’a aucun avantage par rapport aux titres de séjour de Catégorie A ou titre de séjour « actif ». L’activité des résidents ayant ce type de titre de séjour tombe sous l’imposition à partir d’un certain moment et le permis de travail en Andorre n’est quand même pas délivré.

Suite à cela il est intéressant pour les demandeurs d’étudier plutôt la possibilité de demande du titre de séjour

« actif » avec le droit de travailler. Voir l’article « Création des sociétés en Andorre » ici

Share to Facebook
Share to Google Plus
Share to LiveJournal
Share to MyWorld
Share to Odnoklassniki