Cadillac Série 62 (2ème génération)

La Cadillac Série 40-62 est une série de voitures produites par Cadillac de 1940 à 1964. Conçue à l’origine pour compléter la Série 61 d’entrée de gamme, elle est devenue la Cadillac Série 6200 en 1959, et le resta jusqu’à ce qu’elle soit renommée Cadillac Calais. pour l’année modèle 1965. La série 62 a également été commercialisée sous le nom de Sixty-Two et de Series Sixty-Two. La Série 62 a été utilisée pour présenter la Cadillac Coupe de Ville et la Cadillac Eldorado, qui ont commencé comme des ensembles d’apparence spéciale qui ont ensuite été mis en production.

II Génération (1942 ; 1946-1947)

La calandre devient plus massive en 1942 (voir la Cadillac 62 de 1941), avec encore moins de barres et marque le début de l’apparence traditionnelle de « caisse à œufs » que tous les futurs produits adopteront. Les feux de stationnement sont devenus ronds et les douilles des phares antibrouillard sont devenues rectangulaires et ont été incluses dans la zone de la calandre. Une forme de balle est apparue sur le dessus des pare-chocs. Les ailes étaient arrondies et plus longues et ne comportaient plus de grilles de ventilation latérales. Les contours des ailes avant s’étendent désormais jusqu’aux portes avant, une caractéristique que GM a appelée « Airfoil » pour tous les produits de cette année-là, et les ailes arrière s’étendent vers l’avant jusqu’à la porte arrière. Les nouvelles ailes avaient de lourdes moulures sur les côtés. L’apparence était plus expressive et expansive par rapport au tout nouveau Packard Clipper introduit au même moment. Un nouveau système de ventilation d’air frais avec des conduits d’air partant de la calandre a remplacé les ventilateurs de capot. La commande du frein à main est passée d’un levier à une poignée de traction en forme de T. Le contrôle de la température du moteur par l’obturateur du radiateur a été remplacé par un thermostat de type blocage dans le raccord de retour d’eau du radiateur. Les véhicules construits jusqu’en février 1942 ont pu être identifiés comme dépourvus de garnitures chromées à partir de janvier, lorsque cela a été interdit en raison de la production en temps de guerre et que les pièces de garniture, y compris les pare-chocs, ont été peintes.

La première Cadillac d’après-guerre est sortie des chaînes le 7 octobre 1945 et pendant plusieurs mois. Les Cadillac de 1946 n’ont pas été modifiées de manière significative par rapport à 1942, à l’exception de quelques changements de style et de l’ajout d’une batterie au sol négative. La Série 62 a conservé la même gamme de styles de carrosserie qu’en 1942 : coupé, berline et cabriolet, et 18 565 exemplaires au total ont été produits pour l’année modèle, soit environ 65 % de la production totale de Cadillac en 1946, soit 29 000 véhicules. La reprise de la production civile était une tâche difficile pour l’ensemble de l’industrie automobile et la demande de voitures neuves dépassait largement l’offre. Cadillac avait jusqu’à 100 000 commandes non exécutées en 1947. En raison de pénuries de matériaux, certaines Cadillac ont été expédiées de l’usine avec des pare-chocs en bois, les concessionnaires devant en installer de bons dès qu’ils sont disponibles. L’inflation d’après-guerre a fait grimper le prix d’une Cadillac de 1946 de plus de 1 000 $ par rapport à celui de 1942.

En 1946, la Série 62 utilisait la plate-forme C-body de GM, tout comme la Cadillac Sixty Special, la Buick Super et la Buick Roadmaster, ainsi que l’Oldsmobile 98. Le style Notchback caractérisait les voitures, à l’exception du Club Coupé qui avait un style fastback. Il était facile de distinguer le coupé Série 62 de la Série 61 car les revêtements de porte ne s’évasaient pas au-dessus des moulures du panneau de bas de caisse, et les ouvertures des fenêtres latérales étaient plus basses et les moulures des fenêtres révélatrices encerclaient chaque fenêtre individuellement au lieu de faire une boucle autour de toutes les fenêtres. La berline Série 62 comportait des ventiplans sur les vitres des portes avant et arrière. Ce fut également la première Cadillac à entrer en production après la Seconde Guerre mondiale. Le style intérieur et les caractéristiques techniques étaient similaires à ceux de la Cadillac Série 61, mais avec des aménagements intérieurs légèrement plus riches. Les modèles de la fin de 1946 ont introduit des modifications techniques au moteur V8 sous la forme de sièges à billes durcis pour les poussoirs hydrauliques.

Les modèles de 1947 ont reçu des modifications de style mineures et l’ajout de lève-vitres Hydro-Lectric sur le cabriolet Série 62, qui est resté le seul toit ouvrant de la gamme Cadillac. Des protections en métal poli sur les ailes ont remplacé celles en caoutchouc utilisées sur les modèles de 1946. Comme auparavant, les Série 62 sont restées la gamme phare de Cadillac avec 39 834 exemplaires produits, soit 84 % du volume total de la marque en 1947.

La deuxième génération sera remplacée par la troisième génération.

Assemblage : Détroit (Michigan, États-Unis)

Années de production : 1942 ; 1946—1947

Production : 63 360 exemplaires

Longueur : 5 588 mm

Largeur : 2 052 mm

Hauteur : 1 603 mm

Moteur : 8 cylindres ; 5 676 cm³

Puissance : 150 CH

Vitesse maximale : 170 km / h

Consommation : 20 L / 100 km

Poids : 1 950 kg

Musée de voitures de Malaga (Malaga, Espagne)

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Monde de l'automobile ...