ЗИЛ-3906 «Аэролл»

Pour se déplacer à travers les marécages et la taïga dense avec de nombreux arbres, un véhicule tout-terrain léger de taille inférieure à celle du 49065 a été créé.

Le ZiL-3906 « Aeroll » a été développé en 1978 par une équipe de concepteurs de ZiL en collaboration avec l’Institut de recherche de l’industrie du pneu et le département K-Z de l’École technique supérieure Bauman de Moscou. Sa tâche principale était de rechercher et d’évacuer les cosmonautes soviétiques des endroits difficiles d’accès où même l’« Oiseau Bleu » ne pouvait pas passer.

L’« Aeroll » se déplaçait sur l’« Oiseau Bleu », mais lorsqu’ils atteignaient une zone difficile d’accès, l’« Aeroll » descendait du ZiL-49065 à l’aide d’une grue et continuait à se déplacer ensuite tout seul.

Sa conception unique du véhicule tout-terrain lui offre une maniabilité étonnante. Par rapport à la Niva, la carrosserie du véhicule tout-terrain était plus courte, mais en même temps plus large que celle du Humvee américain. De chaque côté de l’« Aeroll », 13 rouleaux pneumatiques ont été installés, montés sur un porte-à-faux, et une chaîne de transmission ressemblant à celle d’un vélo.

Grâce à cette solution technique inhabituelle, le véhicule tout-terrain soviétique a facilement surmonté toutes les conditions tout-terrain : boue, marécages et neige profonde. Des tests effectués en 1979 ont montré qu’Aeroll pouvait se déplacer dans une neige d’une profondeur de 500 mm à une vitesse de 15 km/h. Sur sol dur, sa vitesse était de 25 km/h et dans des conditions marécageuses de 8 km/h. Il était également possible de se déplacer à la surface de l’eau.

Comme on peut le constater, il n’y avait aucune barrière pour le ZIL-3906.

Les rouleaux pneumatiques « Aeroll » mesuraient 700×500×150 mm et avaient une bande de roulement spéciale. Ils ont permis au véhicule tout-terrain de se déplacer non seulement hors route, mais également sur l’asphalte. Cependant, pour rouler sur l’asphalte, il existait le ZiL-49065.

Ce véhicule tout-terrain était équipé d’un entraînement hydraulique et d’un moteur GAZ-71 d’une puissance de 115 chevaux seulement. Ce moteur a été conçu pour créer une pression dans le système hydraulique, qui était ensuite transmise au pignon d’entraînement via des convertisseurs de couple.

Le véhicule tout-terrain était capable de tourner dans un espace limité grâce au blocage de l’embrayage embarqué. Le contrôle de la voiture a été mis en œuvre d’une manière très intéressante : pour accélérer, il fallait incliner le volant vers l’avant, et pour ralentir, il fallait l’incliner vers l’arrière.

Malgré sa petite capacité de charge, seulement 100 kg (après tout, l’Aeroll n’a pas été créé pour transporter des marchandises, mais pour évacuer les astronautes), il s’est avéré être fiable dans des conditions difficiles. Grâce à ses rouleaux uniques, ce véhicule a facilement secouru les véhicules coincés dans les marécages.

La cabine Aeroll a été créée selon les principes de l’aviation, offrant du confort et de la sécurité au conducteur. À l’arrière du véhicule se trouvait une petite carrosserie avec un kung.

Malheureusement, « Aeroll » n’a jamais été produit en série. La raison en était peut-être la portée limitée de son application ou la complexité et le coût élevé de la conception. Probablement également influencé par des tests infructueux, au cours desquels le ZiL-3906 a cassé la chaîne et les jantes des rouleaux pneumatiques.

Assemblage : Moscou (URSS)

Fabrication : 18 juillet 1978

Production : 1 exemplaire

Longueur : 3 800 mm

Largeur : 2 250 mm

Hauteur : 1 885 mm

Équipage : 2 personnes

Moteur : 8 cylindres ; 4 250 cm³

Puissance : 115 CH

Vitesse maximale : 25 km / h

Consommation : 19 L / 100 km

Poids : 3 279 kg

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Tracteurs et engins spéciaux ...