Un nouveau texte municipal de Catalogne obligera les habitants à enregistrer l’ADN de leurs animaux domestiques en mairie

La dernière campagne de prise de sang gratuite des animaux domestiques s’est achevée le 31 décembre dernier. La mairie de la Seu d’Urgell (Catalogne) dispose déjà de l’ADN de près d’un millier de chiens. Cette campagne a notamment pour but d’identifier les propriétaires inciviques qui ne ramassent pas sur la voie publique les défécations de leur animal.

Après une campagne qui a duré 6 mois l’an passé, la mairie relance maintenant les maîtres des animaux qui n’ont toujours pas fait la démarche. Ils ont jusqu’au 31 mars pour procéder à la prise de sang de leur animal de compagnie mais cette fois, à leur charge, soit un montant de 46 € à régler au préalable en mairie. Jesús Fierro, l’adjoint au maire chargé de l’environnement, précise que « les propriétaires qui n’ont pas enregistré l’ADN de leur animal seront sanctionnés d’une amende pouvant aller jusqu’à 300 €. »

Quant aux sanctions appliquées à partir du 1er avril prochain, elles seront dissuasives, allant de grave (500 à 1 000 €) à très grave (1 000 à 2 000 €) en fonction des lieux où seront retrouvées les défécations dans l’espace public.


ADS
Ad
Read more: Autour d'Andorre ...