Sèrie S/5000

Le 9 mai 2005, la première unité de la série 5000 est arrivée dans le métro de Barcelone (Barcelone, Catalogne, Espagne), au dépôt Vilapiscina. Cette série était composée de 39 unités et a été contractée pour une valeur de 214 millions d’euros auprès de la CAF. Parmi eux, 33 ont été utilisés pour remplacer les anciennes unités de la série 1000 qui équipaient la L5 et pour la renforcer afin de couvrir l’extension entre Horta et Vall d’Hebron. Les L2 et L3 ont reçu trois unités supplémentaires pour couvrir respectivement les extensions à Badalona et Nou Barris.

*Ne pas confondre avec la série 5000 (Madrid).

La composition est MA1-MB1-R-MB2-MA2, où MA représente la voiture pilote, MB désigne la remorque intermédiaire à moteur et R la remorque intermédiaire non motorisée.

Le 11 juillet 2005, le premier train de cette série a circulé en service commercial, il a commencé à le faire pendant les heures creuses, assurant le service comme un autre train sur la ligne. Il avait auparavant circulé lors de tests sans admettre de voyageurs.

Les rames de cette série comportent 4 motrices et 1 remorque. Chaque voiture dispose de 4 portes d’accès de chaque côté.

Le train communique entre les voitures par un couloir qui permet le passage à l’intérieur. Il dispose également de la climatisation intégrée et d’une insonorisation intérieure maximale, ce qui rend le voyage à bord un plaisir grâce au silence qu’il génère. Les trains disposent d’espaces pour les personnes à mobilité réduite.

En termes de sécurité, les systèmes de protection et d’information ATP-ATO sont intégrés au train : les voitures disposent d’un avertisseur visuel et acoustique des stations et de la fermeture des portes.

À un niveau plus technique, la suspension est pneumatique et les roues sont insonorisées. Le frein électrique à haut taux de récupération d’énergie est installé. La nouvelle suspension pneumatique réduira l’impact vibratoire du train sur la voie, et donc, le niveau de vibrations transmises vers l’extérieur.

Les trains ont été construits dans l’usine CAF de Saragosse (Aragón), à l’exception des bogies qui ont été fabriqués à Beasain (Euskadi).

Les trains ont été préparés pour la future conduite automatisée, sans conducteur. Le train a une carrosserie en aluminium (réduction de poids) et par rapport aux trains conventionnels en acier, des économies d’énergie et une grande amélioration ont été réalisées en termes de corrosion.

La sécurité des trains a été renforcée grâce à des systèmes de vidéosurveillance, de détection d’incendie et d’absorption d’énergie en cas d’accident. Au total, les installations réalisées ont concerné 116 105 mètres de câble par train.

Il y a 108 sièges par rame (5 voitures), soit une capacité totale de 927 passagers.

Autre matériel ferroviaire du métro de Barcelone

Sèrie 2000/2100

Sèrie 3000/4000

Sèrie 6000

Sèries 7000/8000

Sèrie 9000

Constructeur : CAF / Mitsubishi (Espagne)

Années de production : 2005—2007

Production : 39 rames

Longueur : 17 803 mm

Largeur : 2 710 mm

Hauteur : 3 860 mm

Écartement du rail : 1 435 mm

Capacité (5 voitures) : 927 passagers (108 places assises)

Puissance : 4× 125 kW 

Puissance continue : 2 200 kW

Type de courant et tension : 1 200 V (courant continu)

Vitesse maximale : 80 km / h

Poids (1 voiture) : 34 240 kg

 

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Histoire des chemins de fer ...