Sèrie 2000/2100

À l’occasion des Jeux Olympiques et pour l’inauguration prochaine de la ligne 2, en avril 1991, le Metroplità de Barcelona (Barcelone, Catalogne, Espagne) a confié à Gec-Alshthom, CAF et ABB Tracción la construction de la série 2000, 6 trains triples (d’une valeur de 3,1 milliards de pesetas), composé de deux voitures-pilotes et d’une remorque. Le fait le plus remarquable et le plus innovant pour Barcelone était le couloir de circulation qui permettait aux personnes de circuler d’un bout à l’autre du train, croisant les voitures et permettant une meilleure répartition des passagers. La série 2000 est née dans le prolongement du projet de la série 4000.

La première commande a été passée en 1991 et la première unité a été reçue en 1992. En raison du retard des travaux sur la L2, les trains ont été temporairement affectés aux L3 et L5. Initialement ces convois voyageaient avec des formations de 3 voitures (MA1-R-MA2).

Construite par CAF et Alstom, la série 2000 maintient le même projet mécanique CAF, défini dans les précédentes séries 3000 et 4000. Mais le matériel installé est de dernière génération. Cette première série 2000 était numérotée de 2001 à 2024, les 24 motrices, et de 2301 à 2306, les 6 remorques.

*Ne pas confondre avec la série 2000 de Madrid.

Chaque motrice MA1 et MA2 est supportée par deux bogies bimoteurs et la remorque par deux bogies sans moteurs, interchangeables entre eux. Les roues sont monoblocs et insonorisées. La vitesse commerciale est de 30 km/h mais ils pourraient atteindre une vitesse de 90 km/h.

Composés de trois voitures, ils permettent le transport de 510 personnes, dont 90 assises et 420 debout, et disposent d’un espace pour les personnes à mobilité réduite. Les voitures sont équipées de climatisation et de lignes graphiques lumineuses, indiquent les gares franchies (lumière fixe) et la gare suivante (lumière clignotante).

Le design intérieur de cette série a été commandé par les designers Miguel Milà et Rafael Montero.

A l’occasion de l’inauguration du deuxième tronçon de la ligne 2 de la Sagrada Familia à La Pau, en septembre 1997, a été créée la série 2100 avec 12 motrices, afin de transformer les trains de cette ligne en une formation quintuple. L’une des différences extérieures entre les séries 2000 et 2100 est que cette dernière n’a pas de porte devant. De plus, la série 2100 intègre un onduleur IGBT haute tension (ONIX 1500), une commande auxiliaire informatisée (AGATE LINK), un anneau d’intercirculation de largeur maximale (HUBNER), des passerelles pour l’évacuation des passagers entre les trains et la cabine du conducteur est insonorisée.

Le 30 novembre 2000, le contrat a été signé pour l’acquisition de 6 nouveaux trains de la série 2100 pour une valeur de 6 milliards de pesetas.

Autre matériel ferroviaire du métro de Barcelone

Sèrie 3000/4000

Sèrie 5000

Sèrie 6000

Sèries 7000/8000

Sèrie 9000

Constructeur : CAF / Meinfesa (Espagne) et GEC-ALSTHOM (France)

Années de production : 1991—1997

Production : 105 trains (2000 et 2100)

Longueur : 16 500 mm

Largeur : 2 710 mm

Hauteur : 3 552 mm

Écartement du rail : 1 435 mm

Capacité (5 voitures) : 706 passagers (162 places assises)

Vitesse maximale : 90 km / h

Type de courant et tension : 1 200 V (courant continu)

Poids (1 voiture) : 48,07 T

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Histoire des chemins de fer ...