Toulouse ouvre des places d’hébergement temporaire pour des femmes à la rue

L’ouverture de 56 places d’hébergement temporaire destinées aux femmes à la rue, sur le site de l’EHPAD Bonnefoy, sera proposée au vote du Conseil municipal, le vendredi 18 octobre.

Depuis 2016, dans le cadre de son partenariat avec les services de la Préfecture et du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, relatif au développement de l’offre d’hébergement d’urgence sur le territoire toulousain, la Mairie initie, en début d’hiver, l’ouverture de places pour les femmes à la rue.

Cette année, la Municipalité souhaite organiser, avec le CCAS, l’ouverture de 70 places sur différents sites pour ces femmes en grande précarité. Un premier lieu est mis à disposition par le CCAS. En effet, l’EHPAD Bonnefoy, dont les résidents ont été transférés le 3 octobre dernier dans le nouvel EHPAD Louis Douste-Blazy à Bellefontaine, offre, pour sa part, une capacité de 56 places. Cette mise à disposition est prévue pour une durée de dix mois renouvelable et ne pourra excéder deux ans, en fonction des besoins en hébergement temporaire et des projets de réhabilitation du site par le CCAS.

L’Etat financera l’opérateur, choisi après appel d’offres, chargé d’assurer la mission temporaire d’accueil et d’hébergement dans ces lieux, 7j/7, 24h/24. La Mairie prendra à sa charge la gestion immobilière du site, les coûts de fonctionnement liés au bâtiment et les menus travaux.

Read more: Autour d'Andorre ...