Tembleque et sa Plaza Mayor

Tembleque est une commune d’Espagne de la province de Tolède dans la communauté autonome de Castille-La Manche.

Tembleque fait partie de la Route Don Quichotte.

Tembleque est située au centre géographique de la péninsule ibérique, au bord de la voie rapide A-4 qui relie Madrid avec l’Andalousie. Il se trouve à 92 km de Madrid, et à 55 km de la capitale de la province Tolède.

Tourisme

Plaza Mayor

Cette place est la place principale de Tembleque. C’est un ensemble architectural typiquement manchègue classé en Espagne Bien d’intérêt culturel depuis le 22 février 1973. Elle est de forme carrée avec des portiques sur colonnes toscanes de granit (au rez-de-chaussée) et des corridors ou galeries aux deux étages supérieurs.

La place a été conçue pour une double fonction, celle de centre de vie de village et celle de plaza de toros (arène taurine) raison pour laquelle les corridors des deux étages supérieurs sont ouverts sur la place, servant ainsi de balcons pour le spectacle.

La plupart des colonnes et des piliers originaux ont été remplacés par des nouveaux à la fin du XXe siècle.

La Casa de las Torres (la Maison des Tours), de style baroque, a été construite par Don Antonio Fernández Alejo au XVIIIe siècle comme maison-palace. Elle possède un plan carré avec un patio central, des colonnes toscanes de pierre et une double galerie. Cette demeure est déclarée Bien d’intérêt culturel depuis 1979.

Casa de Postas, également connue comme El Parador de Afuera (« Le Parador de dehors ») ou El Cuartel Viejo (la Vieille Caserne), il s’agit d’une « énorme maison » située dans les environs de Tembleque sur l’ancienne route de Madrid-Cádiz, en face de la Caserne de la Guardia Civil. C’est une imposante maison rurale d’aspect sobre et rustique, aux solides murs et aux étroites fenêtres, couverte de tuiles romaines, les bordures de toits étant décorées de frises en pierre.

La Casa de Postas était au préalable une demeure servant de repos pour les chevaux des services de courrier et de postes (postas). Elle a plus tard servi de caserne pour la Guardia civil, puis de logements et enfin d’École atelier (Escuela taller).

L’église de Nuestra Señora de la Asunción, construite au XVIe siècle et agrandie au XVIIIe siècle est à la charnière des styles gothique et renaissance. Basée sur un plan en forme de croix latine, elle possède un chœur polygonal, une seule nef avec une voûte en croisées d’ogives de style gothique et diverses chapelles latérales.

La Ermita de la Veracruz (Chapelle de la Vraie Croix) est un édifice de typologie singulière, de plan octogonal couronné par une coupole. Elle a été réhabilitée par la Escuela-Taller de Restauración (École-Atelier de Restauration) de Tembleque en bibliothèque et en archive municipale.

Ermita de la Purísima Concepción : Édifice d’une seule nef en forme de croix, elle se distingue par sa hauteur et son chœur droit. L’accès s’effectue par un petit porche latéral gauche. De ce même côté, à la hauteur du calvaire extérieur, se trouve, adossée à l’église, une petite chapelle pentagonale, dont l’intérieur de forme heptagonale est de construction d’évidence postérieure. Elle a été restaurée par l’École-Atelier de Restauration de Tembleque de 1985 à 1988.

À proximité de cette église se trouve le Rollo de Tembleque. Cet élément de petit patrimoine architectural est un rouleau juridictionnel, c’est-à-dire une colonne de pierre généralement surmontée d’une croix ou d’une boule (ce qui n’est pas le cas de celui de Tembleque). Il s’agit du symbole médiéval d’une ville où la juridiction s’applique, c’est-à-dire une ville d’importance par rapport aux villages de moindre notoriété.

La Ermita del Cristo del Valle (Chapelle du Christ de la Vallée), également appelée Ermita del Cristo de la Palma (Chapelle du Christ de la Paume) est située à 15 kilomètres de Tembleque, à proximité du barrage de Finisterre. Deux romerías (processions religieuses) y sont célébrées chaque année, une le second dimanche de mai et l’autre le dernier dimanche de septembre.

La Ermita de San Antón (Chapelle de Saint Antoine), construite au milieu du XIXe siècle, est située dans le quartier populaire typique de San Antón. On y a découvert récemment une grotte qui avait été murée. À proximité immédiate de la chapelle est célébrée la fête de San Antón les 16 et 17 janvier, qui clôture les fêtes de Noël. Pendant cette festivité, on allume un grand feu à côté de l’église, appelé le Feu de San Antón.

Ermita de Nuestra Señora de Loreto : autrefois isolée en dehors de la ville, la Ermita de Nuestra Señora de Loreto (Chapelle Notre Dame de Lorette) se trouve aujourd’hui en périphérie est de Tembleque.

De style baroque, elle a été construite au XVIIIe siècle en petit appareil renforcé dans les angles par des pierres de taille. Les toits, à 3 ou 4 pentes, sont couverts de tuiles romaines.

Les trois Moulins à vent de Tembleque : À 400 mètres de la limite est de Tembleque se trouvent trois moulins à vent anciens, comme ceux de Consuegra et de Campo de Criptana qualifiés de “Moulins de Don Quichote”, dont deux rénovés et en état de fonctionnement et un sans toit ni ailes.

Comment y arriver ?

Distances aux villes les plus proches de la région :

De Madrid 1 h 7 min (94,8 km) par l’A-4

De Tolède 41 min (59,2 km) via CM-42 et CM-410

De Ciudad Real 1 h 8 min (111 km) via A-43, CM-420 et A-4

De Guadalajara 1h24 (146 km) via A-2 et A-4

Informations

Superficie : 223 km² (municipalité)

Population : 1966

Langues : espagnol

Monnaie : Euro

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Coordonnées : 39°41′41″N 3°30′15″W

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...