Saragosse : la ville des quatre cultures

Saragosse (en aragonais et en espagnol : Zaragoza, du latin : Caesaraugusta) est une ville espagnole, capitale de la province du même nom et de l’Aragon.

Un important traité fut signé à Saragosse (traité de Saragosse) en 1529 entre Espagnols et Portugais pour le partage des découvertes du Nouveau Monde.

Selon l’indice d’activité économique, Saragosse est la quatrième ville d’Espagne, a déclaré le maire de Saragosse, Jorge Azcón.

Son nom vient de Caesaraugusta ou Caesar Augusta en l’honneur de Caesar Divi Filius Augustus.

Les plus anciennes traces de présence humaine trouvées à Saragosse sont des fondations de maisons datant de l’Âge du bronze à la confluence des rivières de la Huerva et de l’Èbre, vers 630-600 av. J.-C.

Ce peuplement se développa durant le premier Âge du fer entre le viie siècle av. J.-C. et le début du ve siècle av. J.-C.. Plusieurs maisons en brique crue ont été trouvées datant de cette période.

La ville de Saragosse fut officiellement fondée en l’an 24 avant J.C. par les romains.

L’histoire de Saragosse, millénaire, a contribué au développement actuel et à l’enrichissement culturel de cette magnifique ville.

Les Ibériques, les romains, les musulmans, les juifs, les chrétiens… tous ont laissé un important héritage à leur passage, ce qui lui vaut le nom de « Ville des quatre cultures », forgeant ainsi le caractère actuel de Saragosse.

Plus tard, au VIIIe siècle, Saragosse devint un important centre musulman appelé Medina Albaida Sarakosta. En 1118, Alphonse I d’Aragon conquit la ville et la convertit en capitale du fameux et puissant royaume de Aragon. Cette époque fut décisive en terme de pouvoir et de richesse pour la ville.

Au XVe siècle, furent ajoutés à la ville le village agricole de San Pablo et le village pêcheur de las Tenerías.

Sous son règne, Ferdinand le Catholique fit bâtir l’université et la Lonja.

Pendant la Guerre d’Indépendance, période tragique pour la ville marquée comme étant une de ses pires époques, Saragosse su lutter et résister à l’attaque des troupes françaises. Deux monuments furent érigé en mémoire de cette guerre, sur la Plaza de los Sitios de Zaragoza et le Paseo de la Independencia.

À la fin du XIXe siècle, Saragosse attira une immigration croissante en provenance de zones rurales, attirées par le récent processus d’industrialisation de la ville. Ces dernières années, grâce à l’organisation de nombreux événements historiques et culturels et à l’emplacement stratégique de la ville, Saragosse s’est considérablement transformé pour devenir une importante métropole culturelle, historique et cosmopolite.

Tourisme

Saragosse est l’unique ville du monde avec deux cathédrales: la Basilique de Nuestra Señora del Pilar de Saragosse et la Cathédrale del Salvador en su Epifanía de Zaragoza (connue comme La Seo).

La basilique Notre-Dame-du-Pilier (en espagnol : Basílica de Nuestra Señora del Pilar) conserve et vénère la colonne (pilar en castillan) sur laquelle la Vierge Marie serait apparue à l’apôtre Jacques le Majeur en 40 apr. J.-C.

La basilique est consacrée à une image de la Vierge fort vénérée en Espagne, à tel point que de nombreuses Espagnoles portent le prénom de Pilar. La Vierge du Pilar est patronne de la garde civile, et surtout de l’Hispanité (et ce, depuis Pie XII), fêtée, tout comme cette Vierge, le 12 octobre, donnant lieu à Saragosse à une longue semaine de festivités.

La basilique est par ailleurs le centre d’un pèlerinage réputé.

La cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse est une cathédrale catholique, le siège de l’archidiocèse de Saragosse. Elle est dédiée au saint Sauveur (Jésus-Christ).

Son nom courant est la Seo (c’est-à-dire le siège, signifiant le siège épiscopal) pour la distinguer de la basilique de Nuestra Señora del Pilar. Les deux édifices partagent le titre de co-cathédrale.

La cathédrale fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO dans l’ensemble de l’architecture mudéjar d’Aragon.

Le palais de l’Aljaferia (en espagnol : Palacio de la Aljafería) est un palais fortifié construit durant la seconde moitié du xie siècle, à l’époque d’Al-Muqtadir. Il reflète la splendeur de la taïfa de Saragosse au moment de son apogée politique et culturel.

Son importance réside en ce qu’il est l’unique témoignage conservé d’un grand édifice de l’architecture islamique en Espagne à l’époque des Taïfas. Avec la mosquée de Cordoue (xe siècle) et le chant du cygne de la culture islamique que fut l’Alhambra de Grenade (XIVe siècle), nous devons inclure dans la triade de l’architecture hispano-musulmane l’Aljaferia de Saragosse comme parfait exemple de réalisation de l’art taïfa de la période intermédiaire des royaumes indépendants antérieurs à l’avènement des Almoravides.

Le Pont de pierre sur l’Èbre (puente de Piedra) : en partant de l’ouest de la ville, il est le septième pont à enjamber l’Èbre qui traverse Saragosse d’ouest en est. Il quitte la rive droite du fleuve sur le paseo de Echegaray y Caballero, au niveau de la calle de Don Jaime I et atteint la rive gauche sur le paseo de la Ribeira, au niveau de la calle de Sobrarbe.

  • L’Église paroissiale de San Felipe et Santiago el Menor dans laquelle Francisco Bayeu a réalisé en 1754-55 deux huiles sur toile représentant Saint Gabriel et Saint Michel
  • La cité bâtie par l’Expo 2008 avec jardins, parcs, un aquarium et bâtiments spectaculaires
  • Le parque Grande José Antonio Labordeta

L’un des fleuves les plus importants d’Espagne, l’Èbre, traverse Saragosse. Une partie de ses rives est accessible à vélo entre le centre presque historique et le parc aquatique métropolitain du nom de Luis Buñuel. Cet itinéraire vous permettra de découvrir les différents ponts sur le fleuve, de l’historique Pont de Piedra au moderne Pabellon Puente, construit pour l’Exposition internationale de 2008.

Dans le parc, vous pourrez visiter l’un des plus grands aquariums d’eau douce d’Europe.

Saragosse propose deux itinéraires culturels très intéressants.

Le premier suit les pas du peintre Francisco de Goya à travers la ville.

Le deuxième permet de découvrir le passé romain de Saragosse grâce, entre autres, au musée du forum et au musée du théâtre Caesaraugusta.

Culture

Saragosse est le cœur culturel de l’Aragon et une des plus importantes villes d’Espagne. Le premier film d’Espagne a été réalisé à Saragosse : Salida de misa del Pilar en 1896 (Sortie de messe du Pilar en 1896).

La ville comprend plusieurs théâtres :

  • Teatro Principal,
  • Teatro del Mercado,
  • Teatro de la Estación,
  • Teatro de las Esquinas,
  • Teatro Fleta
  • Théâtre de marionnettes Teatro Arbolé.

La musique a été présente avec des groupes Pop des années 80 comme Radio Futura, des groupes Rock comme Heroes del Silencio ou le pop le plus indie comme Tachenko.

Saragosse a été aussi présente dans la musique classique car l’opéra Il Trovatore de Giuseppe Verdi était inspiré en regardant la tour del Trovador au Palais musulman de la Aljafería.

Saragosse est la capitale espagnole du Hip-Hop. Des nombreux artistes MC’s, chanteurs et chanteuses, sont nés dans la ville comme Rapsusklei, Kase.O, Violadores del Verso.

Musées

La ville possède de nombreux musées dont le musée de Saragosse, qui héberge des œuvres d’archéologie, des beaux-arts, d’ethnologie et de céramique.

L’historien de l’art et collectionneur José Camón Aznar fit don de sa collection à l’Aragon via la création du Musée et Institut d’Humanités Camon Aznar. Il comprend entre autres œuvres L’Assomption de la Vierge réalisée en 1789-1790 par Francisco Bayeu et aussi la collection complète des gravures de Goya.

Le musée du feu et des pompiers existe également.

Il y a aussi trois musées romains : Musée des Thermes de Caesaraugusta, Musée du Port Fluvial de Caesaraugusta et le Musée du forum de Caesaraugusta.

L’art contemporain est notamment représenté avec les musées consacrés aux artistes aragonais Pablo Gargallo et Pablo Serrano.

Fêtes

Fêtes du Pilar : autour du 12 octobre. Il s’agit de la fête la plus importante et la plus réputée de la ville qui consiste à faire une offrande de fleurs. Les fêtes sont données en l’honneur de la Vierge du Pilar (Virgen del Pilar).

Fête de saint Valère, saint patron de la ville : il y est fêté le 29 janvier, jour où un roscón de Reyes ou gâteau des Rois est dégusté dans chaque famille.

La Cincomarzada : le 5 mars, la ville rend hommage à la victoire des habitants de Saragosse lors de la guerre carliste.

La Semana Santa (Pâques), des milliers de Saragossains sortent en jouant le tambour et masqués avec monuments en plusieurs processions spectaculaires. Un certain nombre de confréries y participent, comme la Confrérie de l’Humiliation de Jésus, Sanctissime Marie de l’Amertume, Saint Philippe et Jacques le Mineur.

Économie

Saragosse est la quatrième ville d’Espagne en fonction de l’indice d’activité économique.

Le Groupe PSA dispose d’une unité de production depuis 1982 à Figueruelas à 25 km au nord-ouest de Saragosse. Le constructeur automobile français y assemble des modèles Opel, notamment la Corsa et le monospace Mériva.

Situé entre les autres quatre plus importantes villes d’Espagne – Madrid, Barcelone, Bilbao et Valence –  Saragosse devient un grand centre économique.

Sports

La ville dispose de plusieurs stades de football, parmi lesquels le Stade de La Romareda, le Nouveau stade de San José ou encore le Stade Pedro Sancho.

Un ancien stade de la ville, le Terrain de l’Arrabal (inauguré en 1922 et démoli en 1962), était connu pour être le tout premier terrain de football de tout l’Aragon sur lequel se joue une compétition nationale officielle, à savoir une rencontre de Coupe d’Espagne, ainsi que le premier terrain de football de la région adapté aux normes de la FIFA.

Le principal club de football de la ville est le Real Saragosse.

La ville accueille d’autres clubs de football tels que le CD Ebro.

Meilleurs restaurants

Il y a huit restaurants étoilés Michelin dans la ville :

  • Cancook, Juan II de Aragón 5, 65 – 110 EUR • Cuisine créative (une étoile)
  • Maite, Plaza San Pedro Nolasco 5, 40 – 65 EUR • Cuisine contemporaine
  • Casa Pedro, Cadena 6, 36 – 49 EUR • Cuisine traditionnelle, Cuisine contemporaine
  • Casa Lac, Mártires 12, 40 – 50 EUR • Cuisine traditionnelle
  • Novodabo, Plaza de Aragón 8, 25 – 50 EUR • Cuisine moderne
  • Quema, Paseo María Agustín 20, 35 – 50 EUR • Cuisine moderne
  • Crudo, Docteur Cerrada 40, 25 – 37 EUR • Fusion
  • El Chalet, Santa Teresa de Jesús 25, 35 – 55 EUR • Cuisine traditionnelle

Shopping

La vie de la ville tourne autour de la grande Plaza del Pilar, où se déroulent les principales célébrations. Vous y trouverez de nombreuses rues commerçantes animées. Il s’agit notamment des rues piétonnes Alfonso I et Don Jaime, ainsi que de l’Avenida del Coso.

Comment y arriver ?

Saragosse constitue un nœud routier de tout premier rang, qui met en relation le centre de l’Espagne, Madrid, avec Barcelone. D’autre part Barcelone, ainsi que Valence avec le nord de la péninsule.

La ville est aussi pour le transport ferroviaire la plaque tournante du nord-est de l’Espagne, point de transit de la ligne ferroviaire à grande vitesse AVE qui relie Madrid et Barcelone en particulier, et encore au-delà de ces deux plus grandes villes espagnoles. D’autres relations concernent les régions du nord de l’Espagne avec celles de la façade méditerranéenne (Valence et, plus au nord, la Catalogne).

L’aéroport international de Saragosse dessert un grand nombre de villes européennes.

Distance en voiture :

De Teruel 1h40 (171 km) par A-23

De Huesca 51 min (74,0 km) via E-7/A-23

De Madrid 3 h 5 min (320 km) via A-2

Informations

Superficie : 973 km2

Coordonnées GPS : 41°39′00″N 0°53′00″O

Langue : Espagnol

Population : 681 877

Devise : euros

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1, en été +2

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...