Roses : le centre touristique avec deux ports (pêche et sport)

Roses ou Rosas (officiellement Roses) est une commune de la comarque de l’Alt Empordà, province de Gérone, en Catalogne (Espagne). La ville est au centre de la baie à laquelle elle donne le nom – baie de Roses – et à l’extrême nord du golfe de Roses.

C’est un centre touristique avec de nombreuses urbanisations, hôtels et équipements, deux ports (pêche et sport). Il se trouve dans la zone septentrionale dont les reliefs s’élèvent sur le piémont pyrénéen.

Bien que le tourisme offre la principale source de revenus de Roses, le secteur primaire est également très présent avec l’agriculture (oliviers et vignes) et surtout la pêche, le port de Roses étant le plus important de toute la côte nord de la Catalogne.

Histoire

L’espace occupé par Roses était occupé à l’époque néolithique. On y trouve une grande quantité de mégalithes, notamment le dolmen de la Creu d’en Cobertella, l’un des plus grands de Catalogne, daté de 3000 av. J.-C.9

À partir du Moyen Âge, et jusqu’à la fin des seigneuries féodales au xixe siècle la ville faisait partie du comté d’Empúries dont elle servait de port principal. Les comtes firent bâtir le monastère de Roses, au xe siècle sur les restes de la ville antique et qui accumula des possessions importantes, formant un condominium.

La première des attaques françaises fut la croisade contre la Couronne d’Aragon menée en 1285 où l’armée française de Philippe III occupa Roses et utilisa le port comme base arrière pour envahir l’Empordà et assiéger Gérone. La défaite française – la première dans cette baie – força la retraite du roi de France devant Roger de Llúria, avant la bataille du col de Panissars.

Roses devint une escale importante pour le commerce vers les îles Baléares, l’Italie et l’Afrique du Nord. Pierre le Cérémonieux en fit le point de départ de son expédition militaire en Sardaigne en 1354.

La construction de l’église paroissiale Santa Maria a débuté en 1792 et s’est poursuivie dans la première moitié du XIXe siècle, dans le style néo-classique.

Trois maisons modernistes du début du siècle sont situées Plaça de Catalunya, à côté de la mairie. Le théâtre municipal a été construit en 2006, dans le style post-moderne (architectes : Joan Tarrus, Jordi Bosch et Manuel Bosch). Le célèbre restaurant El Bulli de Ferran Adrià est à la sortie de Roses, dans la petite crique appelée Calla Montjoi.

Tourisme

Citadelle. Pour commencer à comprendre l’histoire de Rosas, rien de mieux que de connaître en détails un des monuments les plus importants de la municipalité : la Citadelle. Trois époques se retrouvent dans ce grand espace : l’Âge Antique, le Moyen-Âge et l’Âge Moderne.

Un autre lieu important n’est autre que le site de Puig Rom (cat. Poblat visigòtic del Puig Rom). Il est considéré comme étant l’unique exemple de camp wisigothe de toute l’Espagne. Il s’agissait d’un petit noyau urbain, entièrement fortifié et qui fut érigé à partir du VII ième siècle. L’extension de Rosas n’est pas seulement liée à la Citadelle, mais aussi à ce camp puisqu’il se dit que les habitants de Rhodes ont du se déplacer jusqu’à cette plaine après la chute de l’Empire Romain et avec l’arrivée des Wisigoths.

 

Un autre des joyaux du patrimoine de la ville est le Château de la Trinité. Il fut érigé au XVI ième siècle et il avait pour fonction de défendre et de surveiller les environs depuis la pointe de la Poncella. Il était très alors très important, surtout par sa situation stratégique et, de fait, sa première pierre fut posée en présence de l’Empereur Charles V.

En cas de siège, ce château aurait pu héberger plus de 300 hommes en plus des munitions et des vivres.

Le château de Bufalaranya (cat. Castell de Bufalaranya) est situé au nord-est de la ville, au sommet d’une colline assez escarpée qui relie au nord la Sierra de Can Berta et au sud la vallée de la Trencada. Vous pouvez y accéder à pied en déviant la route qui mène de Roses à Cadaques. Le château a été déclarée patrimoine culturel catalan d’importance nationale.

Santa Maria de Roses était un monastère bénédictin (cat. Santa Maria de Roses). Ses ruines sont situées à l’intérieur de la soi-disant Citadelle de Roses et font partie du Musée de la Citadelle de Roses.

Le Château de la Trinitat (cat. Castell de la Trinitat) est un bâtiment situé à l’est de Roses. Il surplombe la baie de Roses à une altitude d’environ 60 mètres au dessus du niveau de la mer. L’auteur du projet est l’ingénieur castillan Luis de Pizaño.

Le bâtiment a été déclaré patrimoine culturel de la Catalogne et est d’intérêt national.

L’église de Santa Maria de Roses (cat. Església de Santa Maria de Roses) est une église au centre de Roses, protégée en tant que patrimoine culturel d’intérêt locale.

Casa Mallol ou Casa Cambó est un complexe historique de la municipalité de Roses, protégé en tant que patrimoine culturel d’intérêt local. Il est situé en plein centre de la ville, sur la Plaza Catalunya.

Festivals

La Festa Major de Roses (le 15 août). Il y a toujours de la musique classique, habanera et sardane, il y a aussi un spectacle de géants.

Depuis le XVIIe siècle, la ville célèbre le Carnaval de Roses (cat. El Carnaval de Roses). Il commence le Jeudi Saint et dure quatre jours avec diverses activités, bien que la principale soit le défilé sur l’Avinguda de Rhode, qui montre les costumes les plus originaux.

Restaurants

Il y a deux restaurants du guide Michelin dans la ville :

ROM, Passeig Marítim 43, 35 – 60 EUR • Cuisine traditionnelle

Sumac, Cap Norfeu 22, 25 – 60 EUR • Cuisine de saison

Shopping

Le centre-ville regorge de boutiques où vous pourrez acheter des produits locaux tels que des vins, de l’huile d’olive, ainsi que de l’artisanat, des parfums, des vêtements, des chaussures, des accessoires.

Économie

C’est un lieu réputé pour le tourisme balnéaire dans cette région et on y dénombre beaucoup d’hôtels et immeubles de locations estivales. Ayant atteint le seuil des 20 000 habitants en 2009, Roses a obtenu de l’État son classement en tant que ciudad, ce qui en fait désormais, avec Figueras, la seconde ville de l’Alt Empordà.

La proximité de la frontière française et le cadre de sa baie expliquent sans doute l’importance des résidents européens et notamment français, comme dans le secteur des commerces.

Sa flotte de pêche traditionnelle est toujours importante aujourd’hui. Le port de Roses partage ainsi avec celui de Blanes la place de premier port de pêche de la Costa Brava.

L’arrivée du TGV à Figueras via Perpignan dès la fin 2010 constitue sans doute un atout important à son développement économique et touristique.

Plages

La côte des Roses est pleine de contrastes, avec des falaises et des criques isolées bordant de belles plages de sable aux eaux bleues profondes et peu profondes idéales pour les familles avec enfants et les sports nautiques. Les baies font partie du Parc Naturel du Cap de Creus.

La station balnéaire de Roses est idéale pour les amateurs de plongée.

Comment y arriver ?

En voiture:

De Figueres – 29 minutes (22,1 km) via C-260

De Gérone – 58 minutes (61,4 km) via AP-7 (péage)

De Barcelone – 1 heure 57 minutes (158 km) via AP-7 (péage)

Les aéroports internationaux les plus proches se trouvent à Gérone et à Barcelone.

Il y a un service de bus direct entre Roses, Barcelone et Figueres.

Informations 

Superficie : 46 km²

Population : 19 800

Langues : espagnol, catalan

Monnaie : Euro

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Coordonnées : 42 ° 15 48 ″ N, 3 ° 10 ′ 30 E

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...