Rochefort et son héritage militaire

Rochefort, appelée aussi Rochefort-sur-Mer, est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Rochefort est située dans une boucle de la Charente, entièrement sur la rive droite.

L’histoire de Rochefort s’étend sur plus de quatre siècles.

D’un simple château au départ, la ville se développe au XVIIème siècle grâce à la volonté du roi Louis XIV qui veut faire du site de Rochefort une place forte de sa puissance maritime. L’arsenal et le plan de la ville en damier, symboles architecturaux rochefortais, sont conçus à cette époque.

 

Au XIXème siècle, la ville voit son industrie et son économie se développer ainsi que sa population croître.

Mais l’arsenal montre ses limites : le faible tirant d’eau et l’envasement constant de la Charente l’empêche d’accueillir les nouveaux cuirassés.

Dès le début du XXè siècle, l’activité de l’arsenal décroît jusqu’à sa fermeture en 1927.

La ville reste cependant largement associée au domaine militaire. Dès 1916, un centre d’aérostation maritime est créé, suivi d’un centre-école d’aviation, et enfin d’une base aérienne.

Après la destruction des remparts, qui s’achève en 1938, le centre-ville s’ouvre sur le faubourg. La Seconde Guerre mondiale laisse un arsenal dévasté.

De nos jours, des noms comme « Les Demoiselles de Rochefort », L’Hermione et Pierre Loti donnent à la ville de Rochefort un écho bien particulier.

Depuis le départ de la Marine nationale, elle s’efforce de se reconvertir en ville touristique grâce à ses musées, à sa vie culturelle animée, à sa station thermale.

Rochefort a également développé un secteur tertiaire administratif (services judiciaires, chambre de commerce et d’industrie, enseignement et formation professionnelle).

Le tissu urbain s’étend avec la construction de lotissements et d’établissements scolaires.

Aujord’hui aux marins ont succédé les gendarmes, nouveaux partenaires de la ville.

Longtemps associée à une image de ville de garnison, la ville des « Demoiselles » est aujourd’hui synonyme de ville culturelle : L’Hermione, la Corderie Royale, le musée Hèbre de Saint Clément, Pierre Loti…

La ville connaît une activité touristique importante dans laquelle l’industrie aéronautique reste un secteur de pointe.

Le secteur tertiaire est également dynamique, avec notamment un port de commerce, troisième plus grand exportateur de bois en France…

Patrimoine religieux

Église Saint-Louis
Musée de la Vieille Paroisse
Église Notre-Dame

Patrimoine historique 

Rochefort est classée ville d’art et d’histoire. Aujourd’hui, la ville est également visitée pour ses thermes, exploités depuis 1953. Elle est soumise à une Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (Z.P.P.A.U.P).

Patrimoine culturel et artistique

Maison de Pierre Loti

Théâtre de la Coupe d’Or

Musée Hèbre de Saint-Clément

Musée national de la Marine

Ancienne École de médecine navale

Musée de l’aéronautique navale

Musée des Commerces d’autrefois

Musée de la Vieille Paroisse

Kiosque à musique du square Parat.

Monuments classés aux Monuments historiques:

Ancien hôtel de Cheusses (musée naval) depuis le 19 janvier 1932

Corderie royale et les bâtiments annexes (château d’eau, fontaine, corps de garde) depuis le 10 octobre 1967

Pont transbordeur du Martrou depuis le 30 avril 1976

Vieille forme et forme double depuis le 9 mai 1989

Maison de Pierre Loti depuis le 7 mai 1990

Le commissariat de la marine sur le quai aux vivres en cours de rénovation.

Le pont transbordeur

Ce pont, dont le système fut proposé par l’ingénieur Ferdinand Arnodin (1845–1924), a été inauguré le 29 juillet 1900, après 27 mois de construction.

Ce pont repose sur deux pylônes métalliques hauts de 66,25 mètres et situés de part et d’autre de la Charente. Un tablier de 175,50 mètres de long, culminant à 50 mètres au-dessus des plus hautes eaux, relie ces deux pylônes entre eux. Une nacelle suspendue à ce tablier permet alors aux passagers de passer d’une rive à l’autre.

Lors de son ouverture, ce pont qui avait coûté 586 500 francs de l’époque, pouvait contenir à chaque traversée, 9 voitures à 2 attelages et 50 personnes ou 200 personnes. Sa capacité était de 26 tonnes. La traversée durait à l’époque, temps d’embarquement et débarquement compris, 40 minutes.

Mais l’augmentation continue du trafic eut raison du transbordeur, et en 1967, il fut remplacé par le pont à travée levante et en 1975, un budget de 1,4 million de francs fut alloué à sa démolition. Le pont sera finalement classé aux monuments historiques en 1993, 7 millions de francs seront utilisés à la rénovation globale. Aujourd’hui, le pont est de nouveau en activité pour son atout touristique. Il est exclusivement ouvert aux piétons et aux vélos. La traversée est payante (2,60 € l’aller-retour pour un adulte en 2014) et dure 4 minutes et demie. Côté Rochefort, le local du moteur électrique abrite un petit restaurant ouvert en saison.

Le transbordeur est apparu dans le film de Jacques Demy “Les Demoiselles de Rochefort”.

Shopping

Le marché de Rochefort est l’un des plus importants de la région. Il a lieu tous les mardis matins, jeudis matins, et samedis matins de toute l’année.

Il est décomposé en deux marchés :

Le marché de plein air, situé sur l’avenue Charles-de-Gaulle (avec l’avenue La Fayette le samedi), s’étend sur 300 m de long d’étalages et accueille une centaine de marchands. On y trouve plus particulièrement des fruits et légumes, fleurs, fromages…

Le marché couvert, situé aux Halles (rez-de-chaussée du palais des Congrès, est plus particulièrement tourné vers les métiers de bouche. Cinquante étals proposent des produits de la mer, viandes et charcuteries, produits régionaux…

Une foire mensuelle a lieu tous les 2e jeudi de chaque mois sur l’esplanade Jean-Louis Frot de 9h00 à 18h00.

Comment y arriver?

Liaisons routières et autoroutières :

à 34 km de La Rochelle (D 137)
à 171 km de Nantes (D 137) (partiellement), puis A83)
à 480 km de Paris (A10)
à 162 km de Bordeaux (D 137 ou A837)

Liaisons ferroviaires :

La ligne étant non électrifiée le trafic se fait en traction diesel de La Roche-sur-Yon à Bordeaux;

3 ou 4 liaisons aller/retour quotidiennes par train Intercités : Nantes-La Rochelle-Bordeaux ;

1 liaison par train Intercités à destination / en provenance de Quimper;

1 liaison par train Intercités à destination / en provenance de Toulouse/Nice;

5 liaisons quotidiennes par TER Nouvelle-Aquitaine La Rochelle-Rochefort-Saintes/Angoulême/Limoges ;

9 liaisons quotidiennes cadencées par TER Nouvelle-Aquitaine La Rochelle-Rochefort;

2 liaisons quotidiennes par autocar pour la gare TGV de Surgères à destination de Poitiers/Tours/Paris-Montparnasse.

Liaisons aériennes:

L’aéroport Rochefort-Saint-Agnant est situé à 9 km au sud de Rochefort. L’Aéroport de Rochefort-Saint-Agnant accueille principalement des appareils militaires, de tourisme et d’affaires.

Informations

Superficie: 22 m2 km.

Population: 24 150 habitants

Langues: français

Monnaie: Euro

Visa: Schengen

Heure: Europe centrale UTC +1

Coordonnées: 45 ° 56′32 ″ N 0 ° 57′32 ″ W

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...