Olivence : une ville portugaise sous domination espagnole

Olivence (en espagnol : Olivenza) est une ville ainsi qu’une municipalité dans une zone frontalière entre le Portugal et l’Espagne. Pour l’administration espagnole, Olivence est située dans l’ouest de la province de Badajoz, dans la communauté autonome d’Estrémadure. Pour l’administration portugaise, Olivence est une municipalité portugaise du District de Portalegre, sous-région et province du Haut Alentejo.

En 1297, le traité d’Alcañices définit Olivence comme faisant partie du territoire portugais. En 1801, avec le traité de Badajoz, contesté par le Portugal en 1808, le territoire est annexé par l’Espagne.

En 1817, l’Espagne reconnait la souveraineté portugaise, en ratifiant le Congrès de Vienne de 1815, et s’engage à la rétrocession du territoire d’Olivence, qui ne fut pas appliquée.

La comarque d’Olivence est située à l’est du fleuve Guadiana, à 24 km au sud de Badajoz. Son territoire possède une forme triangulaire, dont un des côtés longe le fleuve international Guadiana, qui forme la frontière avec le Portugal.

Olivence possède plusieurs monuments historiques, civils, religieux ou militaires, dont le château d’Olivenza, l’église Santa María del Castillo et l’église Santa María Magdalena de style architectural manuélin.

Tourisme

L’église de Sainte-Marie-Madeleine (ou encore église de Notre-Dame de la Madeleine) est un édifice catholique situé dans le centre-ville d’Olivence, sa construction est ordonnée par le roi Manuel Ier en 1510. Elle est un des exemples du style manuélin.

L’église de Sainte-Marie du Château (Igreja de Santa Maria do Castelo) est un édifice catholique situé dans le centre-ville, plus précisément dans l’enceinte du château de la ville.

Au XIVe siècle, l’église est détenue par l’ordre d’Aviz.

Pont d’Ajuda

Le pont d’Ajuda (Puente de Ayuda, Ponte de Nossa Senhora da Ajuda ou encore Ponte de Olivença) est situé sur le Guadiana. Sa construction fut demandée par le roi Manuel Ier. En 1597, certaines arches centrales se sont effondrées à la suite de l’augmentation du débit et à plusieurs inondations du Guadiana. C’est en 1641 que le commandant João da Costa demande la restauration complète du pont. En septembre 1646, en pleine guerre de restauration au Portugal, l’armée espagnole détruit partiellement le pont.

En 1709, en pleine guerre de succession d’Espagne, l’armée espagnole fait exploser le pont et depuis le pont n’a fait l’objet d’aucune restauration.

L’État portugais déclare le pont, en 1967, comme monument d’intérêt national.

En 2000, un nouveau pont a été inauguré en parallèle de l’ancien. Ce nouveau pont a été construit et financé par le gouvernement portugais.

Sainte Maison de la Miséricorde

La Santa Casa da Misericórdia de Olivença ou encore la Santa Casa de la Misericordia de Olivenza est une institution caritative présente dans le centre-ville d’Olivence.

Elle est inaugurée, solennellement, le 20 novembre 1501 par le roi Manuel Ier et en présence de militaires, de l’évêque et de la population locale.

La construction de l’hôpital est l’initiative de la reine Éléonore, épouse du roi Jean II.

Le retable principal de la chapelle est de style baroque. Les murs intérieurs de la nef sont recouverts d’azulejos portugais datant du XVIIIe siècle, représentants des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament

Le château d’Olivence (es : Castillo de Olivenza, pt : Castelo de Olivença) est un château situé dans la commune d’Olivenza.

Le château a été construit par les Templiers, lorsque Alphonse IX de León leur donna le village en échange de leur aide dans la conquête de la Taifa de Badajoz. C’était un château fortifié, avec des murs très épais et des tours aveugles. La défense se faisait du haut des remparts, car il n’a pas créneaux.

Il y avait trois portes font deux ont perduré, celle d’Alconchel, avec un arc et défendu par deux tours, et celle de Los Angeles, surmontée d’un fronton. La porte de San Sebastian, quant à elle, a été reconstruite en 2006.

La tour principale est haute de 40 mètres et 18 mètres de côté avec trois étages. Elle a été construite à des fins militaires.

Couvent Saint-Jean de Dieu

Le couvent de Clarisses, de Saint-Jean de Dieu ou encore de la Conception se situe au nord-est à l’intérieur des murailles du centre-ville d’Olivence. La construction du bâtiment a pris près d’un siècle, de 1556 à 1631.

Dès 1941, les lieux deviennent un hôpital militaire. La police et la Garde civile ont par la suite occuper l’édifice, avant que celui-ci soit entièrement restauré et converti en tant que centre culturel et en école de théâtre et de danse.

Le parc thématique naturel est un vaste parc situé en bordure du Guadiana, au confluent de la rivière Caia et du fleuve Cuncos, près de la municipalité de Mourão.

Le parc regroupes cinq villes espagnoles (Olivence, Alconchel, Villanueva del Fresno, Táliga et Cheles cependant le parc occupe également quelques zones sur le territoire portugais comme Mourão ou encore Luz. Le couvent Saint-Jean de Dieu abrite le centre d’accueil des visiteurs du parc.

Économie

L’économie de la ville d’Olivence repose essentiellement sur l’aridoculture. Il y a également plusieurs entreprises de l’industrie du textile, des métiers de bouche, et du plastique.

Sports

La ville d’Olivence possède de nombreuses installations sportives : un complexe aquatique municipal, des terrains de tennis, un terrain de volley-ball, un pavillon sportif, un gymnase, un mur d’escalade, un terrain de paddle-tennis, une piste d’athlétisme ainsi que deux terrains de football (naturel et artificiel).

La ville possède deux équipes de football actuellement en activité :

A.D. OLIVENZA F.S. : équipe masculine de futsal fondée en 2007.

CFF Badajoz Olivenza : équipe féminine féminine de football, fondée en 2003.

Héraldique

Avec l’arrêté du 3 octobre 2000, la municipalité et la Junte de l’Estrémadure approuvent le blason et le drapeau de la ville d’Olivence. Sur le blason, un listel comporte une inscription en majuscule et en gras : La muy noble, notable y siempre leal Ciudad de Olivenza (La très noble, notable et toujours loyale Ville de Olivence).

Cette inscription, ou variante, est également présente sur d’autres villes portugaises comme Lisbonne, Porto, Évora ou encore Marvão.

Comment y arriver ?

De Badajoz : 31 min (27,7 km) via EX-107

De Mérida : 1h10 (90,9 km) via A-5

Informations

Superficie : 430 km² (municipalité)

Population : 11 912

Langues : espagnol

Monnaie : Euro

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Coordonnées : 38°41′09″N 7°06′03″W

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...