“”Murmure” est une installation sonore et visuelle, le sens est de réduire la contamination acoustique”, – dit une artiste andorrane Eve Ariza, qui va représenter l’Andorre à la 57ème Biennale d’art

25.04.2017   //  By:   //  Le point de vue, Les nouvelles sur l'Andorre

Eve ArizaLe 13 mai à Venise s’ouvrira la 57ème Biennale d’art. L’Andorre va être représentée par une artiste andorrane Eve Ariza, qui a gagné le concours avec l’”. À la veille de cet événement essentiel dans la vie culturelle du monde, elle a parlé à all-andorra.com du sens de son installation:

« Je décide de me laisser guider par l’argile et par une roue qui tourne au fil des mois pour créer des murmures, l’un après l’autre, aucun pareil, et de les écouter. Je travaille sur la multiplication de la forme millénaire du bol, l’une des premières créations humaines ayant une utilité concrète. En “déformant” le fond du bol de manière volontaire, je lui donne l’aspect d’une bouche.

La terre a une voix et nous parle. Je l’écoute, je les écoute. L’un c’est toi, l’autre c’est elle. Nous sommes tous représentés. Les argiles décident du rythme avec lequel je dois les tirer. Des créations ont besoin de tourner plus longtemps, d’autres moins. Aucune journée n’est pareille à une autre.

Depuis mon tour, je vois et je sens la nature et les saisons tournent comme une roue. Avec les rotations et les répétitions, la douleur apparaît parfois. Mon corps n’y est pas habitué, mais je ne m’arrête pas, je continue. Il y a beaucoup de murmures faits et il pourrait y en avoir bien davantage.

La roue me centre et je centre l’argile. Je cherche l’axe, car sans lui il n’y a pas d’harmonie. Sans l’axe, les murmures n’affleurent pas. Le feu les fixe dans le temps et leur donne des tons de peau différents, comme le fait le soleil.

Mon intention est que chaque murmure retentisse dans le monde par l’expérience vénitienne. Tout est si simple, comme la roue qui tourne.

“Murmure” est une installation sonore et visuelle. Le sens est de réduire la contamination acoustique. Je travaille sur les possibilités de dialogue entre les hommes. Mais je lutte contre le “”. Je veux faire réfléchir les gens sur le sujet: où nous sommes et où nous allons.

Le concept utilitaire de l’objet s’efface et sa forme simple devient un véritable symbole de la .

“Murmure” est une . “Murmure” est fait de plusieurs murmures, à la fois récepteurs et émetteurs. C’est la résonnance, une roue qui tourne en faisant danser l’argile et l’esprit. C’est la terre, l’eau et le feu. C’est l’écoute, la contemplation, la nature, la transformation. Ce sont des . C’est la vie comme l’univers: énergie, vibration et fréquence, et tout ce qui vibre est du son. “Murmure” est la musique, la rébellion, l’amour, la force et le silence.

Nous parlons trop et parfois, il est préférable de s’écouter les uns les autres. »

Share to Facebook
Share to Google Plus
Share to LiveJournal
Share to MyWorld
Share to Odnoklassniki