La mosquée Süleymaniye (en turc : Süleymaniye Camii) est une mosquée impériale ottomane d’Istanbul, conçue par l’architecte Sinan pour le sultan Soliman le Magnifique et construite de 1550 à 1557.

Architecture

Les caractéristiques architecturales du monument en font l’un des plus remarquables de son genre : ses proportions harmonieuses (70 m de long sur 61 m de large), la lumière qui pénètre par les 138 fenêtres et le dôme en cascade (27,5 m de diamètre et de 47,75 m de hauteur). La mosquée est dotée d’un parvis à portiques couronnés de 28 dômes supportés par 24 colonnes monolithes antiques (2 en porphyre, 10 en marbre blanc et 12 en granite). Au centre de la cour se trouve un « şadırvan » (fontaine d’ablutions).

La silhouette de la Süleymaniye, avec ses quatre minarets (rappelant que Soliman était le quatrième sultan ottoman à Istanbul) effilés cerclés de dix balcons (Soliman était le dixième sultan de la dynastie ottomane), domine la ligne d’horizon de la rive méridionale de la Corne d’Or. C’est l’une des constructions les plus significatives de l’architecture turque ottomane. Sinan a réitéré le système porteur qu’il avait déjà utilisé dans la construction de la mosquée Bayezid à Istanbul. Ici, il a soutenu le dôme, en l’appuyant sur quatre piliers, par des demi-dômes en direction du mihrab d’entrée (le mihrab est une niche qui indique la direction de La Mecque). Les dômes et les demi-dômes transmettent leurs poids harmonieusement aux autres.

Il a réinterprété, dans cette construction, le style de la cathédrale Saint Sophie. Sa réalisation a duré sept ans. Le cahier de comptes de cette construction a été conservé et donne des informations considérables sur l’époque et les méthodes de travail de l’architecte.

Read more: Les lieux intéressants des Pyrénées et autour avec Jane Cautch ...