Medina del Campo : une ville d’origine préromaine

Medina del Campo est une commune de la province de Valladolid dans la communauté autonome de Castille-et-León en Espagne. C’est une ville d’origine préromaine.

« Medina », qui signifie « ville » en arabe, a été fondée sur la colline appelée La Mota au XIe siècle, dans le lieu même où se trouve le château, un mur y subsiste encore. Aujourd’hui, la colline est un quartier de banlieue, mais au Moyen Âge, elle était le centre-ville.

C’est une capitale de l’appellation d’origine Rueda, avec plus de 80 caves. Les vins d’Appellation d’Origine Rueda étaient des vins de cour à l’époque des Rois Catholiques. Ils sont produits à partir d’une gamme de cépages Verdejo et, dans une moindre mesure, de cultivars de Sauvignon blanc. Sous cette appellation on trouve des vins blancs, rouges et rosés.

Tourisme

Medina del Campo prend énormément d’importance grâce à ses foires au cours des XVe et XVIe siècles. L’objectif principal de la foire a été au début le commerce de la laine, les ventes de textile, le marché du livre et une grande variété de biens et de métiers. Comme la population augmente, la ville se développe vers la plaine du ruisseau Zapardiel. Depuis lors, la rue de Padilla est devenue le centre d’affaires de Médina.

Presque tous les bâtiments qui présentent un intérêt artistique datent du XVIe siècle, comme la maison de campagne connue sous le nom de Casa Blanca, le Palacio de Dueñas (manoir de Don Rodrigo de Dueñas) et l’Hôpital de Simon Ruiz.

Ces bâtiments ont été construits par les banquiers et les marchands qui ont prospéré grâce à la Foire général du Royaume d’Espagne.

Le Musée des Foires a été créé pour présenter les objets liés au marché ouvert, il est aujourd’hui une attraction touristique populaire.

Le château de la Mota (Castillo de la Mota en espagnol) est une forteresse médiévale. Il est ainsi nommé en raison de son emplacement sur une colline élevée, une Mota, d’où il domine la ville et les terres avoisinantes. Il a été protégé par l’État en tant que site d’intérêt culturel (Bien de Interés Cultural), depuis 1904.

La caractéristique principale du château est la grande barbacane. Le château intérieur a un plan trapézoïdal, avec 4 tours et une cour carrée. Il possède un grand clocher carré, et un mur en deuxième rideau intérieur qui a été utilisé pour les archers.

Le château fort était accessible par un pont-levis. Il est fait de brique rouge locale, utilisant la pierre uniquement pour quelques détails.

L’église Saint-Michel a été construite à côté de la porte dans le mur de la vieille ville, en face de l’hôtel de ville d’origine, qui n’existe plus.

La partie la plus ancienne de l’église est de style gothico-mudéjar, elle a été rénové à plusieurs reprises. La plus grande chapelle a un toit voûte et un retable intéressant datant du XVIe siècle.

Dans le chœur, qui se trouve dans la façade ouest, on peut admirer le magnifique orgue baroque, datant du XVIIIe siècle, un chef-d’œuvre, récemment restauré.

Les Reales Carnicerías : il s’agit des anciennes halles, appelées en espagnol Mercado de Abastos. Elles sont situées sur la rive gauche du Zapardiel et ont été construites sous les rois catholiques en 1500, dans le style Renaissance. Plus tard, sous le règne de Philippe II d’Espagne, elles ont été utilisées pour le commerce de la viande.

C’est le seul bâtiment historique de ce type, dans le monde entier, qui conserve sa fonction de marché d’origine.

La Casa del Peso : ce bâtiment se trouve sur la place principale, il est construit sur cinq arcades élégantes avec un long balcon.

Il a été bâti au XVIIe siècle afin de garder le peso Real (Trésor public) et de garantir le poids et les mesures officielles.

Le palais royal était la résidence de la famille royale à l’époque des foires. Dans ce palais, de nombreux incidents historiques se sont déroulés au cours des XIVe et XVe siècles.

L’épisode le plus important est la mort d’Isabelle Ire de Castille le 26 novembre 1504 (pour cette raison il est aussi appelé Palacio Testamentario, palais testamentaire).

Le palais a été commencé au XIVe siècle et a été agrandi à la fois par Ferdinand Ier d’Aragon ainsi que par les Rois Catholiques. Il a été restauré à trois reprises, en 1601, 1603 et 1673.

La collégiale Saint-Antonin : cette église, dédiée à Saint-Antonin de Pamiers (San Antolín), est en style gothique, Renaissance et baroque. Elle a été construite entre les XVIe et XVIIIe siècles.

Transport et comment s’y rendre ?

Médine est un nœud ferroviaire important dans le nord et le nord-ouest de l’Espagne. Depuis 2016, il dispose d’une nouvelle gare AVE sur la ligne Madrid-Galice.

Distances en voiture :

De Valladolid 49 min (57,4 km) via A-62 et A-6

De Madrid 1 h 43 min (159 km) via AP-6 et A-6

Informations

Superficie : 153 km2 (municipalité)

Coordonnées : 41°18′31″N 4°54′54″O

Population : 20 416

Langues : espagnol

Devise : euros

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

 

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...