EP2K : locomotive électrique à courant continu russe

ЭП2К (EP2K)

ЭП2К (Электровоз Пассажирский (locomotive électrique destinée au passagers), type 2Коллекторный тяговый привод (entraînement de traction du collecteur)) est une locomotive électrique à courant continu russe à six essieux produite par l’usine de Kolomna. La partie électrique de l’EP2K est produite par l’usine de locomotives électriques de Novotcherkassk et l’usine électromécanique de recherche et de production de Kaluga.

Au début des années 2000, sur les chemins de fer électrifiés de Russie, la base du parc de locomotives électriques pour passagers était constituée de locomotives de la série ChS, produites par l’usine tchécoslovaque Škoda. Les locomotives électriques ChS2, ChS6, ChS7 et ChS8, produites dans les années 70 et 80 étaient donc largement usées et obsolètes. Les locomotives électriques ChS2 étaient exploitées principalement sur les chemins de fer de Moscou et d’Oktyabrskaya avec le trafic de passagers le plus intense, ce qui contribuait à leur usure et nécessitait leur remplacement par de nouvelles locomotives d’une classe similaire. Par conséquent, parallèlement à la modernisation en profondeur des locomotives électriques ChS2 à l’usine de réparation de locomotives électriques de Yaroslavl, les chemins de fer russes ont décidé de concevoir de nouvelles locomotives de fabrication russe.

Le principal fabricant de locomotives électriques en Russie était l’usine de locomotives électriques de Novotcherkassk, mais au début des années 2000, ses efforts étaient consacrés à la production de locomotives électriques à courant alternatif. Par conséquent, l’usine de Kolomna, qui possédait une vaste expérience dans la production de locomotives diesel pour passagers à transmission électrique, a été choisie pour créer des locomotives électriques à courant continu. Un an plus tôt, l’usine avait produit une nouvelle locomotive diesel pour passagers TEP70BS, qui constitue une modernisation en profondeur des locomotives diesel TEP70, qui ont fait leurs preuves. Encore plus tôt, à la fin des années 1990, l’usine a produit deux locomotives électriques expérimentales à grande vitesse à courant alternatif, EP200, qui ont obtenu de bons résultats lors des tests, mais qui se sont révélées non réclamées en raison du manque de lignes électrifiées à courant continu.

En 2003, les chemins de fer russes ont conclu un contrat avec l’usine de Kolomna pour créer une nouvelle locomotive électrique pour passagers à six essieux, avec des caractéristiques techniques similaires à celles des locomotives électriques ChS2T. La nouvelle locomotive diesel TEP70BS a été choisie comme base pour la conception de la partie mécanique. L’équipement électrique des locomotives devait être fourni par l’usine de Novotcherkassk. Les travaux de conception pour créer la locomotive ont été achevés en 2005 en même temps que la certification de la locomotive diesel TEP70BS-001.

Production

La production du premier prototype de la locomotive électrique EP2K a débuté fin 2005, parallèlement au passage de l’usine à la production en série de locomotives diesel TEP70BS. Début 2006, l’assemblage de la locomotive électrique est achevé et le 3 février sa présentation à l’usine a lieu. Après cela, la locomotive électrique a été envoyée pour essai. Bientôt, en 2007, une deuxième locomotive électrique a été produite, qui a également été mise en service à l’essai. Lors des tests, les locomotives électriques EP2K ont montré la conformité de leurs caractéristiques techniques et opérationnelles de conception avec les spécifications techniques, après quoi les locomotives électriques ont été certifiées avec succès et recommandées pour la production en série.

Assemblage : usine de Kolomna (Russie)

Années de production : 2006—

Production : 486 exemplaires

Longueur : 21 800 mm

Largeur : 3 288 mm

Hauteur : 5 100 mm

Type de courant : 3 000 V (courant continu)

Motorisation : ЭД153У1

Puissance continue : 6× 720 kW

Force de traction : 192 kN

Vitesse maximale : 160 km / h

Poids : 135 T

Read more: Histoire des chemins de fer avec Alex Meltos ...