Lincoln Continental IV

Lincoln Continental : voiture de luxe Américaine. Version grise

Lincoln Continental Convertible (4 portes) de 1964

La Lincoln Continental est une automobile de la division Lincoln de Ford. Il y en a eu 10 générations différentes, du tout-début des années 1940 aux années 2020.

En mars 2015, une toute nouvelle Continental est révélée à New York en remplacement de la MKS ; elle est mise sur le marché en 2016, sous le millésime 2017.

Lincoln Continental Convertible (4 portes) de 1964

IV génération

Pour l’année modèle 1961, la gamme Lincoln a été regroupée en un seul modèle. À la suite des 60 millions de dollars de pertes (équivalant à 518,5 millions de dollars aujourd’hui) pour développer les voitures 1958-1960, tous les modèles ont été remplacés par une nouvelle Lincoln Continental. La quatrième génération n’était disponible qu’en berline quatre portes et cabriolet jusqu’à son rafraîchissement en 1966.

Bien que perdant près de 381 mm de longueur et 203 mm d’empattement par rapport à son prédécesseur Lincoln Continental Mark V de 1960, le nouveau modèle était néanmoins plus lourd que ses homologues Cadillac ou Imperial. Sa construction solide et son inspection post-construction rigoureuse de chaque véhicule reflétaient l’engagement de la direction d’entreprise de Ford à fabriquer la meilleure automobile domestique de son temps, produite en série. une réputation enviable qu’il a acquise.

La Lincoln Continental de quatrième génération a été conçue par le vice-président du design de Ford, Elwood Engel. Au milieu de l’année 1958, Lincoln se bat contre Cadillac, avec un manque de rentabilité mettant en péril l’avenir de la division. Bien que le projet n’ait pas été retenu pour la Thunderbird, le design a intéressé les dirigeants de Ford au point de vouloir le véhicule en une Lincoln à quatre portes.

Au moment de l’approbation, les planificateurs de produits Ford étaient parvenus à deux conclusions essentielles pour restaurer la rentabilité de la division Lincoln. Tout d’abord, instiller la continuité de la conception en adoptant un cycle de modèle distinct de Ford ou de Mercury, passant de trois ans à huit ou neuf ans. Deuxièmement, les modèles Lincoln de 1958 étaient trop grands pour une berline standard; par conséquent, la Lincoln 1961 devrait diminuer son volume extérieur.

La Continental de quatrième génération est basée sur une version de la plate-forme monocoque produite pour la Thunderbird de 1961, allongée d’un empattement de 3 124 mm au lancement sur le marché en 1963. Il a ensuite été étendu à 3 200 mm et conservé jusqu’en 1969.

Lincoln Continental Convertible (4 portes) de 1964

Lors de son lancement, la Lincoln Continental de quatrième génération était proposée uniquement en version quatre portes, en version berline ou décapotable. Pour la première fois sur une Lincoln depuis 1951, les portières arrière étaient articulées à l’arrière (Portière antagoniste). Pour alerter les conducteurs des portes ouvertes, Lincoln a équipé le tableau de bord d’un voyant d’avertissement «Door Ajar» (comme on le voit sur de nombreuses automobiles modernes). S’accrochant ensemble au montant en B avec un système de verrouillage central à dépression, les cabriolets utilisaient un montant court tandis que les berlines étaient des “hardtops à montants”. Dans cette configuration, un mince pilier en B soutenait la structure du toit tandis que les quatre portes utilisaient des vitres sans cadre (dans le style d’un toit rigide ou d’un cabriolet); la disposition deviendra utilisée par plusieurs berlines Ford Motor Company dans les années 1960 et 1970.

Dans ce qui serait le premier cabriolet à quatre portes d’un grand constructeur américain après la Seconde Guerre mondiale, le cabriolet Lincoln Continental était équipé d’un toit à commande électrique sur tous les exemplaires. Dérivant son mécanisme du cabriolet à toit rigide Ford Fairlane 500 Skyliner, le Continental était équipé d’un toit en tissu qui se rangeait sous un couvercle à charnière arrière. De la même façon que le Skyliner, pour accéder au coffre pour le rangement, le couvercle était ouvert électriquement (sans lever ni abaisser le toit).

Une option quelque peu rare et inhabituelle en 1964-1965 était la colonne de direction réglable verticalement. Contrairement à la plupart des colonnes à inclinaison réglable qui utilisent une articulation pivotante verrouillable par levier juste derrière le volant, la version Lincoln utilisait une pince actionnée par une pompe, une fenêtre d’indicateur de hauteur montée sur le tableau de bord et un point de pivot beaucoup plus bas dans la colonne.

Lincoln Continental Convertible de 1966

Assemblage : Wixom (Michigan, États-Unis)

Années de production : 1961—1969

Production : 25 160 exemplaires

Longueur : 5 395 mm

Largeur : 1 996 mm

Hauteur : 1 410 mm

Moteur : 8 cylindres ; 7044 cm³

Puissance : 300 CH

Vitesse maximale : 198 km / h

Consommation : 24 L / 100 km

Poids : 2 164 kg

Retro car show (PiterlandSaint Pétersbourg) et Avtomuzey (MoscouRussie)

Lincoln Continental Convertible de 1966

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Monde de l'automobile ...