L’ictus s’inclut entre les pathologies qui donnent droit à des prestations de remboursement de jusqu’à 100%

L'ictus s'inclut entre les pathologies qui donnent droit à des prestations de remboursement de jusqu'à 100%

Le conseil de ministres, après la proposition du ministre de la Santé, Joan Martínez Benazet, a accordé incorporer l’ictus ou accident vasculaire cérébral dans la liste de pathologies qui donnent droit à des prestations de remboursement de jusqu’à 100%. Le conseil d’administration de la CASS avait fait parvenir au pouvoir exécutif un rapport favorable pour effectuer cette modification du Règlement régulateur des prestations. Cette mesure s’applique à la phase initiale du traitement, alors que dure l’hospitalisation, période pendant laquelle les interventions médicales aident à améliorer les séquelles et les situations de dépendance associées à la maladie.

Ainsi, la commission du ministère de Services (CCS) a analysé les dépenses associées à la phase aiguë de l’ictus. Des dépenses que la CASS assumera totalement dorénavant. L’annexe 1 du Règlement inclut les maladies qui sont de longue durée, progressives, graves et coûteuses afin d’éviter que les personnes qui les souffrent doivent faire face à des dépenses importantes. Actuellement, ce règlement inclut un total de 17 pathologies comme le cancer, les hépatites chroniques, la tuberculose, le VIH ou la sclérose. Ainsi l’ictus devient le dix-huitième. En 2018, en Andorre il y a eu 145 cas d’ictus.

Ceci se produit quand un vaisseau sanguin qui porte du sang au cerveau se rompt ou est bouché. Quand ceci survient, le sang n’arrive pas à une zone spécifique du cerveau, de façon à ce que les cellules nerveuses affectées ne reçoivent plus d’oxygène et meurent.

Read more: Société ...