« Les fêtes d’intérêt culturel. Patrimoine immatériel d’Andorre » en publication numérique

Les Archives nationales d’Andorre présentent une nouvelle publication numérique qui met en relief le patrimoine festif andorran. Elle fait connaitre les fêtes qui ont été déclarées d’intérêt culturel et inscrites dans l’Inventaire général du patrimoine culturel en tant que biens immatériels.

L’Andorre a un patrimoine culturel matériel et immatériel de grande richesse et diversité. Les fêtes en font partie et celles qui ont été déclarées d’intérêt culturel sont relatives à l’expression de la tradition enracinée dans le temps. Ce sont des célébrations singulières, participatives et d’une grande vitalité et créativité. L’importance d’une fêta va au-delà de la manifestation culturelle elle-même. La fête est le résultat de la transmission de connaissances et de techniques transmises de génération en génération, qui en font un élément de cohésion et d’identité.

Actuellement, l’Andorre compte quinze fêtes inscrites à l’Inventaire général. Le critère principal pour leur inscription est qu’elles constituent un point de repère dans le calendrier des fêtes du pays. La Cavalcade des Rois d’Andorre-la-Vieille et Escaldes-Engordany, les escudellas populaires et encants de Sant Antoni, le Carnaval d’Encamp, les Arlequins du Carnaval de Canillo, les Caramelles d’Ordino et de Sant Julià de Lòria, l’Aplec de la Mare de Déu de Canòlic, les Falles de Sant Joan d’Andorre-la-Vieille, la bénédiction de les Guardes Comunes de Setúria, le Roser d’Ordino, la bénédiction des véhicules de Sant Cristòfol d’Anyós, la Diada de Santa Anna de la grande fête d’Escaldes-Engordany, la grande fête de Sant Julià de Lòria, l’Aplec de la Mare de Déu de Meritxell, la foire aux bestiaux de Canillo, la foire-concours d’Andorre-la-Vieille sont les fêtes inscrites à la publicatio


ADS
Ad
Read more: Culture ...