Les endroits abandonnés: les fortifications de la Torre Blanca, Ciutadella, La Seu d’Urgell Medieval

La Torre Blanca, ou la Tour Blanche, était l’une des fortifications avancées du château de Castellciutat. Cette fortification protégeait le complexe défensif du flanc sud.

En 1720, le plus grand des ingénieurs militaires bourboniens, Alexandre de Retz, est chargé de reconstruire les défenses. La tour a été entièrement reconstruite et des structures supplémentaires ont été construites à l’avant, rendant la zone presque aussi solide que le château. La Tour Blanche, ainsi que l’ensemble du complexe fortifié, ont subi les conséquences dévastatrices de la guerre et du siège de 1822 et 1875.

Dans les années 1950, l’armée espagnole choisit ce site pour construire une grande caserne moderne abritant le 62nd Caçadors de Muntanya Arapiles). L’entretien de la garnison a eu un impact négatif sur la vie quotidienne des habitants de La Seu d’Urgell et son économie.

En 1993, des installations militaires (qui n’étaient pas achevées) ont été transférées à la commune de La Seu d’Urgell.

Le complexe de fortification est désormais fermé aux visiteurs.

 

Read more: Les lieux intéressants des Pyrénées et autour avec Jane Cautch ...