Les contes sont comme une thérapie, les gens oublient les affaires quotidiennes et font un voyage magique avec moi, a dit accompagnateur en montagne et conteur, Cédric Hoareau

Cédric Hoareau est guide, accompagnateur en montagne et conteur des Pyrénées catalanes. Il propose un type unique de services touristiques : il organise des excursions à pied et des randonnées dans des endroits liés à des légendes mystérieuses. Il raconte lui-même ces légendes. Un tel tourisme cognitif devient de plus en plus populaire chez les enfants et les adultes. Il a parlé avec all-andorra.com de ces excursions sportives, culturelles et poétiques et nous a donné un exemple de légendes catalanes:

“Le conteur c’est comme un jardinier – il donne de l’eau pour l’imagination qui habite dans les têtes. Je ne touche pas les gens mais je les peux faire pleurer ou rire… La musique pour moi c’est une partie de la magie. Je joue de l’harmonica. Ça m’aide à créer une atmosphère magique au cours de mes histoires.

Les contes sont comme une thérapie. Je ne parle pas en tant qu’historien. Mes histoires sont celles que les grands-mères racontaient aux petits-enfants. Les gens oublient les affaires quotidiennes, les problèmes. Ils font un voyage magique dans le monde des fées, des sorcières ou d’autres enchanteresses locales. Leur visage se transforme…

Et moi, j’aime bien faire plaisir.

Mais vous voulez savoir pourquoi je suis devenu un conteur? C’est une histoire incroyable.

Il y a longtemps, je me suis promené dans les montagnes avec mon chien. Soudain, un vent très fort a soufflé. Il était si fort qu’il pouvait soulever de petites pierres du sol et les faire tourner dans les airs. C’était vraiment un pouvoir magique…

Mon chien était tout près de ce tourbillon de pierres. Et soudain, j’ai vu clairement comment cette force l’a soulevé à plus de 2 mètres de haut, il était là, face à moi, suspendu dans les airs ! Au bout d’une trentaine de secondes, mon chien est redescendu, doucement, posé sur ses 4 pattes au sol, et le tourbillon de pierres a disparu ! Aussi vite qu’il était arrivé ! J’ai attrapé mon chien et je me suis précipité chez moi.

Un peu plus tard, j’ai raconté cette histoire à mes parents, mes voisins, mes amis. Personne ne me croyait, tout le monde riait de mon histoire. Mais j’ai réalisé que les gens aimaient écouter ce que je disais et comment je le disais.

J’ai commencé à collectionner des histoires et à les raconter.

Aujourd’hui, je propose des histoires des Pyrénées catalanes pour les adultes et de vraies légendes pour les enfants – et tout ça pendant une randonnée à la demi-journée, à la journée ou au cours d’une balade nocturne dans les forêts avec un feu ou les villages de Cerdagne, du Capcir ou du Conflent (Font-Romeu, Les Angles, Cerdagne-Canigou, Mont-Louis, Villefranche de Conflent etc). Il peut se trouver également dans des endroits près de la mer – Collioure, Cadaqués…

On peut construire une cabane en été ou un igloo en hiver – c’est une partie de la balade. Nous les construisons ensemble avec mes touristes, puis nous nous chauffons auprès d’un feu de camp et je raconte mes histoires…

Eh oui! j’explique comment c’est possible de dormir dans un igloo! Vous connaissez le secret principal? Un igloo c’est bon pour 2-3 personnes. Et le sol doit être tout plat. Sinon vous allez glisser dans la neige!

Je travaille seul sans aucune agence touristique. Une demi-journée pour 8 personnes – ça coûte 130 euros, +15 euros pour chaque personne supplémentaire. Le prix d’une journée de randonnée (construction des igloos incluse) coûte 200 euros. Cet option est parfaite pour les enfants et les adultes.

Je connais beaucoup de légendes. Je vais vous en dire une.

Un jeune berger qui habite Enveig est monté dans la montagne pour donner du sel aux vaches et aux chevaux. Souvent, il était seul dans la montagne, mais ce jour-là… ll a entendu comme un rire. Au début, il a pensé que c’était le vent qui soufflait. Mais il a fait quelques pas et s’est rapproché… Il a découvert trois jeunes filles. Pastor, c’était son nom, connait bien la montagne, mais, par contre, il ne connaissait pas trop les filles. Il les a trouvées très jolies. Il leur a dit :

– Bonjour, je m’appelle Pastor. Voyez-vous toutes les terres là-bas? Elles sont à moi! Voyez-vous toutes ces bêtes qui sont partout? Ce sont les miennes!

La première fille s’est rapprochée de Pastor et s’est présentée.

– Bonjour dit-elle. Je m’appelle Mona.

La seconde fille s’est annoncé à son tour.

– Bonjour, moi, je m’appelle Lisa.

Quand la troisième jeune fille, une magnifique demoiselle aux yeux bleu azur, aux magnifiques cheveux blonds, s’est rapprochée du jeune berger, elle a lui dit:

– Bonjour, moi, je m’appelle Rosa. Nous sommes trois sœurs, nous avons l’habitude de venir ici. Mais si ce sont tes terres nous pouvons partir.

– Mais non, dit Pastor. Je ne voulais pas vous faire peur. Je voulais juste faire connaissance avec vous…

…Le jeune berger est tombé très amoureux de la belle Rosa. Il ne savait que faire. Il lui a dit:

– Écoute, Rosa, Je voudrais me marier avec toi.

– Si tu veux te marier avec moi, dit Rosa, il faudra que tu reviennes demain, à la même heure au même endroit. Mais tu reviendras ni nu ni habillé, ni à pied ni à cheval, ni affamé ni rempli.

Pastor réfléchit à cette énigme et sans même trouver une solution, il l’accepta.

– D’accord, Rosa, je reviendrai comme tu me l’as dit. Eh bien… À demain, dit le berger.

– À demain, répondit Rosa…

Et les trois jeunes filles disparurent mystérieusement.

L’esprit de Pastor était très occupé par l’énigme de la belle Rosa. Soudain, le jeune berger dit:

Je sais! Je sais comment faire!…

Vous voulez connaître la suite et voir l’endroit où cela s’est passé? Je vous le dirai et vous y conduirai!

Read more: Le point de vue ...