Ledesma : un carrefour vital

Ledesma est une commune de la province de Salamanque dans la communauté autonome de Castille-et-León en Espagne. Elle est la capitale de la comarque du même nom.

Depuis 2018, la ville appartient à l’association « Les plus beaux villages d’Espagne ».

Ledesma, à 30 minutes de Salamanque, est une ville de ponts. Six d’entre eux traversent trois rivières entourant la ville. Trois de ces ponts sont d’origine romaine.

Tourisme

Les remparts de la ville (longs de 3 km) sont pour la plupart médiévaux. Il ne reste plus tellement de traces de l’époque mauresque : les chrétiens qui ont conquis la ville l’ont détruite de bien des manières. L’histoire de Nicolasin, le fils d’un chef maure local, est l’une des rares histoires qui nous soit parvenue. Il se convertit au christianisme et devint martyr.

Cette ville accueillante possède de nombreux lieux à visiter, comme le château et de nombreux palais. L’entrée du château est gratuite. En vous promenant dans le château, pensez aux nombreux tunnels ci-dessous, destinés à être utilisés comme canaux d’eau, voies d’évacuation secrètes et caves.

Pendant que vous y êtes, n’oubliez pas de prendre une photo à côté de Veraco (le cochon de pierre).

Église de Santa Maria la Mayor : la construction a commencé à la fin du XIIe siècle dans le style roman. De cette époque, il ne reste aujourd’hui que l’arc, à travers lequel passe la Calle de los Curas au bas de la tour.

Une grande expansion, achevée entre 1492 et 1500, a été commandée par Juan Gil de Hontañón el Viejo.

La plus pittoresque est l’église Sainte-Hélène, située à l’extérieur des murs de la ville. De là, vous pouvez vous diriger vers les ponts. L’un d’eux est Puente Mocho (qui signifie “tordu” en espagnol).

En fait, pendant des siècles, il était utilisé pour le passage du bétail deux fois par an : en hiver pour aller au sud pour échapper à la neige, et en été pour aller au nord à la recherche des verts pâturages. C’est pourquoi Ledesma a pris une telle importance : c’était un carrefour vital.

Plaza de los Barberos : cette place, appelée auparavant Toral (ou Plazuela) de los Barberos, personnifie un des aspects les plus importants de l’histoire de cette ville du point de vue social et économique : la fusion de la Ledesma noble, née lors du repeuplement médiéval, et celle représentée par les nouveaux propriétaires, fils de la révolution du XIXe siècle qui acquièrent des terres et des maisons lors de ventes aux enchères publiques.

Près de cette place, à gauche, se trouve la rue dédiée au Père Petisco, l’homme qui parlait mille langues, un jésuite né à Ledesma en 1724 et traducteur de la Bible à l’espagnol. Il décéda en 1800 et sa tombe se trouve dans l’église de San Miguel qui est toute proche.

  • Maison de López Chaves;
  • Maison d’Agustín Escudero de Dios;
  • Maison de Manuel García Godínez de Paz;
  • Maison de Padua

La Plaza San Nicolás sert de point de départ ou d’arrivée (selon les circonstances) de la porte du même nom.

Juste à côté se trouve l’arc de San Nicolás, qui reliait le centre avec certains quartiers et paroisses de banlieue de la ville. Il y en a sept au total : de los Mesones, du Mercado, Ventas, San Jorge, San Pablo, Santa Elena et Huertas.

On raconte qu’en 745, pendant le régime musulman, Galofre ordonna lapider et brûller son fils Ali, baptisa Nicolas, à cause de sa conversion au christianisme. Et on dit que c’est à cette porte, et en regardant brûler son fils, que le père fut touché et tué par la foudre.

Gastronomie

La nourriture la plus connue de Ledesma est les “rosquillas” (beignets). Il y a même des endroits où les touristes peuvent apprendre à les cuisiner.

La viande est également délicieuse. Il y a le typique “hornazo”, qui consiste en trois couches de différentes sortes de viande à l’intérieur d’une pâte feuilletée.

Comment y arriver ?

De Salamanque 39 min (36,8 km) via SA-300

De Valladolid 1 h 48 min (153 km) via A-62

De Madrid 2 h 42 min (250 km) via A-50

Informations

Superficie : 141 km2 (municipalité)

Coordonnées : 41°05′15″N 6°00′00″O

Population : 1547

Langues : espagnol

Devise : euros

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...