Le système d’enseignement espagnol

Système d’enseignement espagnol en Andorre

La présence du système d’enseignement espagnol en Andorre est à l’origine de l’histoire du pays. Depuis son introduction, le système d’enseignement espagnol , avec l’apparition des premières écoles religieuses en 1882 et l’ouverture des premières écoles laïques en 1930, a joué, ensemble avec le système d’enseignement français , un rôle important à la création et la formation du système d’enseignement andorran.

Le statut juridique de ces écoles est régi par la Convention hispano-andorrane en matière éducative signée à Madrid le 11 janvier 1993.

Les dispositions de la Convention hispano-andorrane en matière éducative renouvelée en 2007 déterminent que le système d’enseignement public espagnol général en Andorre qui se compose des centres d’enseignement appartenant à l’Espagne, correspond au développement de l’enseignement public au cours des dernières années, selon le nombre d’élèves et assure l’enseignement public espagnol gratuit.

Aujourd’hui il existe 4 niveaux d’enseignement en Espagne : l’enseignement préscolaire, l’enseignement de base Éducation Secondaire Obligatoire (ESO), l’enseignement de préparation pour le baccalauréat – El Bachillerato Unificado y Polivalente (BUP) et l’enseignement supérieur – La Enseñanza Universitaria.

L’exemple du système d’éducation préscolaire espagnol en Andorre avec l’école espagnole d’Escaldes-Engordany (Escuela Española de Escaldes-Engordany). Cette école fait partie des écoles espagnoles qui sont contrôlées par le Ministère de l’éducation du pays. Le programme d’études ici est donc absolument identique à celui des autres établissements scolaires de l’Espagne. Les écoles espagnoles sont également situées par exemple dans les capitales de la France, de la Grande Bretagne, de la Colombie, de l’Argentine, du Brésil, de l’Italie et du Portugal. Ces écoles n’accueillent que les citoyens de l’Espagne à la différence de l’école d’Escaldes-Engordany qui accueille également les enfants de tous les pays et résidents de l’Andorre qui vivent et travaillent sur le territoire du pays. Toutes les écoles publiques espagnoles sont gratuites (uniquement les manuels sont à payer).

Les professeurs qui travaillent à l’école espagnole de l’Andorre sont diplômés en pédagogie dans les universités de l’Espagne. Leurs contrats avec l’école en Andorre ne dépassent pas 6 ans selon les règles établies par le Ministère de l’éducation de l’Espagne. « Après 6 ans de travail en Andorre les professeurs font une rotation », dit le directeur de l’école Maria del Rosario. Cela permet de conserver les traditions et la culture du système espagnol d’enseignement.
L’école en Andorre a également pour objectif d’élargir la culture de la langue espagnole en faisant sa promotion en dehors de l’Espagne. La quantité des professeurs diplômés de l’établissement d’enseignement supérieur de l’Andorre dans cette école est limitée à 1-2 personnes : ils n’enseignent que le catalan (la langue d’État de l’Andorre) et la culture de l’Andorre.

Un facteur très important à l’Escuela española de Escaldes-Engordany est la discipline. Les règles strictes sont à suivre par les élèves.

Après 6 ans d’études dans le cadre du niveau d’éducation de base, l’élève passe au deuxième niveau qui dure 4 ans. Le début du deuxième niveau est la préparation au baccalauréat de 2 ans. Ce niveau d’études n’est gratuit que dans les établissements publics. La première année l’élève peut choisir une spécialisation de baccalauréat : sciences humaines, sciences exactes ou technologies. Après les études de préparation au baccalauréat une seule possibilité de repasser l’examen existe (Selectividad). Ces études permettent d’accéder aux études supérieures. L’examen de fin d’études de baccalauréat est l’examen d’entrée à l’établissement des études supérieures : plus l’élève a de points à la sortie du bac plus il a de chances d’entrée à l’université.

L’Escuela española d’Escaldes-Engordany compte deux niveaux d’enseignement : préscolaire pour les enfants de 3 à 6 ans (aujourd’hui 59 enfants) et scolaire de base pour les enfants 6 à 12 ans (110 élèves). Pour les plus petits, l’école fournit les manuels et les cahiers. Un contrôle à l’échelle de 3 a lieu avant les vacances (un document de format A4 sur 3 feuilles). On note le résultat de travail et également la discipline de l’enfant. Parmi les critères : la capacité de travailler en équipe et d’une manière indépendante, la politesse avec les autres élèves et les professeurs, la communication, l’initiative, la créativité, la participation de l’enfant dans la vie de l’école, la capacité de jouer seul. Grâce aux résultats de cette attestation les parents peuvent savoir comment leur enfant se comporte dans la « société » et déduire ses intérêts principaux et ses capacités.

L’éducation de base (EGB) comprend 8 disciplines obligatoires. Cette éducation dans le système espagnol est obligatoire. Selon le directeur de l’Escuela española de Escaldes-Engordany les deux premières années les élèves apprennent la langue natale (l’espagnol), la littérature, les mathématiques, l’histoire, la sociologie, la nature, la musique, le sport. Un des points forts de l’école espagnole en Andorre est l’apprentissage des langues étrangères (le catalan et l’anglais) qui commence à 4 ans.

Les études du niveau de baccalauréat sont également possibles en Andorre mais dans un autre établissement scolaire « La Margineda » pour les élèves de 12 à 18 ans. Après ces études on recommande aux étudiants de choisir une des universités de l’Espagne car l’université de l’Andorre aujourd’hui ne dispose pas d’un très grand nombre de facultés. Les universités espagnoles les plus prestigieuses se trouvent dans la capitale à Madrid et dans la ville des étudiants à Salamanque. Il y a également beaucoup d’universités à Barcelone. Les données officielles indiquent qu’en Espagne il y a 47 établissements publics d’enseignement supérieur et 10 établissements privés d’enseignement supérieur. Les études universitaires sont payantes.

Il est important de noter qu’il y a 4 langues officielles en Espagne : l’espagnol (son deuxième nom est le castillan), le galicien (gallego – une des langues officielles également au Portugal), Euskara (la langue des basques, du sud-ouest de la France et du nord de l’Espagne) et le catalan (le sud de la France, le nord-est de l’Espagne et l’Andorre).

L’éducation en Europe: Andorre


ADS
Ad
Read more: Toutes les actualités ...