Le gouvernement signe un accord pour promouvoir l’économie circulaire en Andorre

poto: govern

L’économie circulaire fait partie des nouvelles stratégies mises en place afin de développer différentes actions au niveau environnemental. Elle constitue une opportunité d’optimisation des ressources, de renforcement de l’attractivité des territoires et de création de lieux de travail. Selon l’Institut d’économie circulaire de France, le territoire andorran est « propice à la promotion de l’économie circulaire rapidement et efficacement. »

Le gouvernement d’Andorre vient de signer un accord avec l’Institut d’économie circulaire de France afin de développer le concept en Principauté. Cet accord sera valable jusqu’au 31 décembre de cette année et pourra être renouvelé deux fois au maximum.

Pour la ministre andorrane de l’Environnement, Sílvia Calvó, il est indispensable « d’introduire les concepts de cette économie dans le pays et qu’il intègre un circuit transfrontalier car il est dans l’impossibilité de le faire seul au niveau national. »

Les projets mis en place en Andorre comprendront des actions de sensibilisation, d’animation, de diffusion et d’accompagnement au sein d’activités entrant dans le cadre de l’économie circulaire. Andorre aura un rôle important à jouer au niveau du territoire pyrénéen. Des projets créés de longue date (comme le plan national des résidus) arrivent prochainement à échéance. Ils seront renouvelés à l’avenir en tenant compte de ces nouvelles orientations.