Le gouvernement d’Andorre prend plusieurs mesures sur le salaire minimum, les pensions et les salaires jusqu’à 24 000 € annuels

Le gouvernement andorran vient de présenter toute une série de mesures destinées à améliorer le pouvoir d’achat des citoyens. Les responsables politiques du pays ont convoqué les représentants des syndicats et des entreprises pour leur exposer les différentes mesures concernant les salaires et les pensions.

Tout d’abord, le salaire minimum est passé à 1 050 €. De 962 € en 2015, le salaire minimum a progressé année après année. Cette augmentation représente 3,2 % de hausse par rapport à 2018, soit 4 fois l’inflation qui se situe entre 0,7 et 0,8 %. Quelque 3 000 personnes sont touchées par cette mesure. La progression du salaire minimum a des conséquences sur les prestations sociales qui augmenteront de 235 000 € annuellement et concerneront 1 100 bénéficiaires.

De même, le gouvernement a décidé d’augmenter de 3,2 % toutes les pensions de retraite, de veuvage et d’invalidité qui n’arrivent pas au salaire minimum malgré 25 ans de cotisations. Cette mesure s’appliquera aux résidents. 3 700 personnes sont concernées, pour un coût annuel de 700 000 €.

Une autre mesure concerne les personnes qui perçoivent des salaires jusqu’à 24 000 € bruts annuels. Il y aura l’obligation d’augmenter ces salaires en fonction de l’inflation. L’objectif est d’équilibrer le pouvoir d’achat de ces personnes qui touchent plus que le salaire minimum mais qui n’arrivent pas au salaire moyen.


ADS
Ad
Read more: Business et èconomie ...