Le fort de Bellaguarda était l’un des endroits les plus forts de l’armée française dans les Pyrénées

Le fort de Bellegarde (cat. El Fort o Castell de Bellaguàrdia)

Le fort de Bellegarde est une fortification du XVIIe siècle située à la frontière entre la France et l’Espagne, au-dessus de la ville du Perthus, dans les Pyrénées-Orientales. Il sert alors au contrôle et à la défense du col du Perthus.

Le fort de Bellaguarda était l'un des endroits les plus forts de l'armée française dans les Pyrénées

L’histoire de Bellegarde puise sa source dans le royaume de Majorque. En 1285, alors que ce royaume existait depuis moins de dix ans, Pierre III d’Aragon était une menace très sérieuse pour le jeune roi de Majorque Jacques II. Afin de se défendre, il fit bâtir une tour de surveillance au-dessus du Perthus, équipée pour se défendre de façon autonome. Mais elle restait une simple tour de surveillance, avec ses 20 mètres de haut et ses murs épais de seulement 1,5 mètre.

Lorsque, durant le xive siècle, le roi d’Aragon reprit militairement son voisin, la tour fut délaissée d’un point de vue royal, elle ne servait plus qu’au seigneur de la région pour obliger les voyageurs à payer un droit de douane.

It is reached from the village of Pertús. Near the highest point of the town’s main street (Avenue de França, D900 departmental road), Church street leaves to the west, which is the beginning of the track that goes up to the Coll de Panissars and the Castle of Bellaguarda.

En 1679, Vauban visite Bellegarde et approuve le plan d’agrandissement considérable que lui propose son ingénieur Christian Rousselot de Monceaux. Il y apporte des corrections, dotant notamment la place d’une fortification double. L’année suivante, Louvois accepte l’essentiel du projet. Les travaux sont engagés.

En 1793, les Espagnols lancent une offensive d’importance pour envahir le Roussillon.

Durant la période révolutionnaire, le fort sera un temps renommé par les français Fort de Midi-Libre ou Sud-Libre.

Le fort de Bellaguarda était l’un des endroits les plus forts de l’armée française dans les Pyrénées avec une garnison de 1200 personnes, 150 chevaux et une puissante artillerie.

Coordonnées : 42° 27′ 31″ nord, 2° 51′ 33″

Read more: Châteaux avec Mathew Kristes ...