Le château et le village de Guimerà se trouvent à 555 mètres d’altitude au ras de la rivière Corb

Le château et le village de Guimerà

Le château de Guimerà (cat. El castell de Guimerà) est placé stratégiquement à la limite entre le plateau et la crête de la vallée du Corb, construit sur un plan de pierres vivantes, où s’étendent de nos jours les vestiges de l’enceinte médiévale, augmenté en différentes phases jusqu’à l’extrême ouest, et relié à travers du vieux cimetière avec l’église gothique. Son trait caractéristique est sa tour ronde de surveillance et de défense. Il s’agit d’un bâtiment déclaré bien culturel d’intérêt local.

Le château de Guimerà (cat. El castell de Guimerà) est placé stratégiquement à la limite entre le plateau et la crête de la vallée du Corb

La première rectification documentaire qui fait référence à l’existence de ce château est de 1058. Ce document est l’acte de la donation des comtes de Barcelone, Ramon Berenguer I et de son épouse Almodis, des terrains de Forès afin que Miró Foguet et son neveu Bernat Llop puissent vivifier ces lieux conquis récemment.

Le château devait assurer la défense des nouveaux habitants de ces lieux. Plus tard, il y a un testament de 1172 où Ramon d’Òdena transmet le Château de Guimerà à sa femme et à son fils. Plus récemment, en 1220, apparaît le document de vente du château de Guillem de Cervera à Guerau Alemany pour le prix de 600 maravédis. Guerau Alemany et Gueraua de Rocabertí commencèrent les travaux de construction de l’actuelle église de Guimerà.

Le château de Guimerà (cat. El castell de Guimerà) est placé stratégiquement à la limite entre le plateau et la crête de la vallée du Corb

Les lieux et la forteresse passèrent à main des descendants de la famille Castre au milieu du XIVº siècle, grâce à un mariage entre Francesca Alemany et Felip de Castre.

De la famille Castre, elle est passé à la famille Pinós en 1371 et, plus de deux siècles plus tard, en 1599, Felip II octroya le titre de comte de Guimerà à Gaspar Galceran de Castre-Pinós qui mourut sans descendants, et laissa la seigneurie de Guimerà à sa sœur Francesca de Pinós i de Fenollet, mariée avec le duc d’Híxar.

À partir de ce moment, la famille Híxar sont devenus seigneurs de l’endroit jusqu’au désamortissement du XIXº siècle. Le château et le village de Guimerà se trouvent à 555 mètres d’altitude au ras de la rivière Corb et tout près du village de Ciutadilla, où se trouvait le château le plus évolué de ce style de châteaux situé devant le territoire musulman établit à la capitale de Lleida.

Le château de Guimerà (cat. El castell de Guimerà) est placé stratégiquement à la limite entre le plateau et la crête de la vallée du Corb

Nous sommes aux terres sèches de la plaine de Lleida, même si, dans ce cas, nous sommes sur la même rive du Corb, une rivière où d’habitude coule très peu d’eau et son débit dépend beaucoup du régime pluviométrique annuel.

La forteresse est composée d’une tour de base circulaire, une grande enceinte avec des vestiges de nombreux bâtiments et les vestiges d’une forteresse de base polygonale située au nord-est de la tour, qui, selon les excavations archéologiques effectuées lors de différentes campagnes entre les années 1990 et 1996, est probablement l’élément le plus ancien de l’ensemble. Cependant, l’élément le plus remarquable du château est la tour maîtresse.

Le château de Guimerà (cat. El castell de Guimerà) 

Construite entre le XIº et XIIº siècle et de nos jours effondrée en partie, elle fait à peu près 20 m de hauteur et son intérieur se divise en trois étages ou chambres ; la porte d’accès, située au niveau du premier étage, se trouve à peu près à 6,5 m du sol extérieur. Sa décoration, à l’intérieur comme à l’extérieur, faite avec des pierres taillées de taille moyenne, forme des rangées régulières, et à mi-hauteur, sur le côté externe, nous pouvons y voir divers supports et quelques fissures, qui devaient servir, à un moment donné, à soutenir une galerie de bois en saillie. Ces dernier temps, de nouvelles excavations archéologiques ont été menées dans l’enceinte du château.

Le château de Guimerà

Selon la documentation de 1402, ce château était jadis composé de la chambre des arbalètes, la chambre de P. Bertran, du garde-manger, du lavoir, de la salle à manger, du boudoir, la chambre de la voûte, le magasin, le garde-robe, la maison huilière, le fournil, la cave, la maison des plus âgés et l’entrée du château. Les seuls maîtres d’ouvrages documentés dans la construction de cette forteresse sont, tout d’abord, le maître arbequin Esteve Mas, qui y travailla entre les années 1546-1548. Le français Bernat Longor est aussi nommé, et postérieurement Anton Torrius, Genís Grifell et Pere Xanxes de Ciutadilla.


ADS
Ad
Read more: Châteaux des Pyrénées avec Mathew Kristes ...