Le château de Mur est un exemplaire important de l’architecture civile du XIº siècle

Le château de Mur est un exemplaire important de l'architecture civile du XIº siècle

Le château de Mur (cat. Castell de Mur)  est un exemplaire important de l’architecture civile du XIº siècle placé dans la commune de Castell de Mur, au Pallars Jussà. Sou son abri se trouvait le village castral de Mur, abandonné depuis il y a très longtemps, qui appartenait à l’église de Santa Maria de Mur.

Le château de Mur

Il s’agissait d’un notable village haut-médiéval, avec des vestiges d’une muraille cyclopéenne et de nombreux vestiges de sols de logements taillés dans la roche, découverts lors des travaux de prospection archéologiques réalisés surtout en 1977. Étant donné son architecture et son état de conservation, le château de Mur est devenu l’emblème des châteaux de frontière des comtés catalans. Il constitue l’exemple de forteresse roman du XIº siècle le mieux conservé dans toute la Catalogne. Il s’agit d’une œuvre déclarée bien culturel d’intérêt local.

Le château de Mur

Le château de Mur s’élève à côté de l’ancien monastère de Santa Maria, au-dessus d’une colline escarpée sur Noguera Pallaresa, à l’entrée de Conca de Tremp. La construction de plan triangulaire avec des angles arrondis et légèrement courbée du côté Sud-Ouest, conserve exceptionnellement les murs du périmètre en entier. Toute l’œuvre est appariée avec un petit appareil régulier, caractéristique de la première époque romane, même si certains éléments -comme la fondation de la tour- font penser que des constructions antérieures ont été réutilisées.

Le château de Mur est un exemplaire important de l'architecture civile du XIº siècle

De nos jours, dans l’enceinte se conserve la tour maîtresse, jumelée au mur de l’Est, de plan circulaire et de 16 m de hauteur à peu près, divisée en quatre étages et avec de fenêtres d’embrasures. Du côté opposé, dans l’angle plus petit du triangle, s’élève une tourelle, formée par un mur transversal qui s’appuie sur les côtés au moyen d’un grand arc en plein cintre. Tout au long des murs nous y voyons plusieurs embrasures, ainsi que des ouvertures aveugles d’arc arrondi, dont nous ne connaissons pas la fonction. Au mur Sud-Ouest se trouve le portail d’entrée à mi-hauteur. La face intérieure du mur montre des signes qui ont fait penser que certains secteurs du bâtiment ont probablement été organisés au moyen de poutres en bois.

Le château de Mur est un exemplaire important de l'architecture civile du XIº siècle

La structure architectonique du château est très simple et elle est composée d’un périmètre muré, de plan en forme de nef, qui n’a qu’une seule porte d’accès au Sud. L’enceinte a 31 m de longueur et la muraille avec 1 m d’épaisseur a une hauteur qui varie entre les 14 et les 18 m. Il forme un triangle rectangle un peu irrégulier à cause de la roche sur laquelle il se trouve et avec des angles arrondis. Le côté le plus étroit du château est achevé par une chambre triangulaire élevée par-dessus de la muraille qui, vu de l’extérieur, ressemble à une espèce de tour.

Le château de Mur Catalogne

Cette partie du château fut rénovée en 1986. De l’autre côté, le plus large, nous trouvons la tour de l’hommage. Il s’agit d’une magnifique tour ronde, isolée et placée au secteur Est du château. Elle présente un type d’appareil à la base, qui date du Xº siècle, et d’un autre de pierres taillées petites et régulières sur la partie supérieure, qui date du XIº siècle.

Le château de Mur Espagne

Le château présente une seule porte d’entrée, ouverte vers l’Ouest, mais il présente certaines fenêtres d’une seule ouverture, qui font d’embrasure, à une hauteur élevée de la muraille et aux étages supérieurs de la chambre du côté Nord et de la tour ronde. Certaines de ces ouvertures sont aussi des latrines. Lors des fouilles et la reconstruction de 1986 nous avons pu figurer la disposition intérieure du château, qui ne présentait aucun autre bâtiment notable mais oui des vestiges de murs plus petits, qui devaient former différents types de dépendance du château.

Le château de Mur est un exemplaire important de l'architecture civile du XIº siècle

Documenté depuis l’année 969 dans un document perdu, mais mentionné par le prêtre Villanueva dans son voyage littéraire aux églises d’Espagne, c’était un château en possession d’Arnau Mir de Tost. Ce noble d’Urgell fut la personne qui eut l’initiative dans la nouvelle organisation territoriale de la frontière et à qui Ramon V de Pallars Jussà céda en fief le château comme dot quand il se maria avec Valença de Tost, la fille du comte, en 1055.

Quand Arnau Mir de Tost décéda, la possession du château et du territoire revint au comte de Pallars en vertu de son testament, étant donné que le suivant comte de Pallars Jussà était son grand-fils.

Les années suivantes, ses domaines s’agrandirent de telle façon que rapidement s’y ajoutèrent d’autres forteresses comme les châteaux de Guàrdia, Estorm, Moror, l’Alzina et de Puigcercós.

Quand Arnau Mir décéda, il donna ses possessions à sa fille Valença, et à son grand-fils Arnau. À partir de ce moment, les générations suivantes continuent à faire croître le patrimoine hérité. Il appartenait aux comtes de Pallars jusqu’à ce que, plus tard, lors de son époque la plus splendide, il passa à la famille Mur, qui y tenaient le centre de leur baronnie.

En 1986, le Service de patrimoine architectonique commença la rénovation de l’ensemble. Les fouilles archéologiques effectuées établirent différentes étapes architectoniques :

1- Fondement de la tour au Xº siècle-première moitié du XIº siècle.
2- Mise en marche du château roman (moitié du XIº siècle) en deux espaces divisé par un mur transversal.
3- Rénovation postérieure jusqu’au XVº siècle, avant de l’abandonner définitivement au XVIº siècle.

En 2011, comme la tour de l’hommage devint un musée, cette tour fut restaurée.

Read more: Châteaux des Pyrénées avec Mathew Kristes ...