Le Château de la Floresta: un château déclaré bien culturel d’intérêt local

Le Château de la Floresta: un château déclaré bien culturel d'intérêt local

Le Château de la Floresta (cat. El Castell de la Floresta) est un château de la Floresta (Garrigues) déclaré bien culturel d’intérêt local. Il s’agit d’un château gothique, transformé en palais résidentiel en 1569. Avec le Château de l’Espluga Calba, ce sont les mieux conservés des Garrigues.

Construit sur de la roche sédimentaire. La façade est entièrement faite de petites pierres taillées moyennes, et une tour avec des mâchicoulis, près de l’église et du grand bâtiment annexe, rénové par la famille Subies au début de ce siècle. Au-dessus de la porte de la tour, nous pouvons voir un blason avec un aigle à deux têtes. Les murs de pierre avaient à l’origine peu d’ouvertures, mais l’adaptation du bâtiment comme un logement a fait que d’autres ouvertures fussent perforées, ce qui provoque un peu de désordre.

Le Château de la Floresta: un château déclaré bien culturel d'intérêt local

Il est composé de deux parties: une partie de plan rectangulaire destinée à logement, de dimensions considérables, dont on avait déjà des informations en 1375, et une autre partie au côté nord, où l’on trouve certains bâtiments annexes, certains actuels et d’autres du XVº siècle. À l’intérieur le plafond à caissons original est encore visible. Il a été modifié parce qu’il a été utilisé, entre autres, comme école et logement.

La partie la plus élevée est la tour avec des créneaux, construite en 1569 par Joan Longos. Il semblerait qu’elle fut construite avec des pierres qui appartenaient à des maisons anciennes de Castellots. Nous y conservons aussi des fenêtres géminées et couvertes de tuiles à deux pans.

Le Château de la Floresta:

Pendant le règne de Pierre le Cérémonieux, il passa à la famille Beatriu-Cornell (1340). Cette famille céda le château à Jaume Roger de Pallars (1376), les armes duquel sont encore aujourd’hui dans le château. Celui-ci le vend en 1388 à Hug, premier comte de Cardona. Les nouveaux seigneurs conservèrent le château de Castellots comme leur résidence d’été.

Au XVIº siècle, se déroulèrent les grandes rénovations qui transformèrent l’ancien château en un palais de la Renaissance appelé la Tore de la Floresta. L’évolution de ces rénovations est connue par les reçus conservés, correspondants aux travaux effectués; par exemple, en 1569 le maître d’œuvre Joan Longos

présenta une facture pour un “tour de pierre de la Floresta, les escaliers, les murs qui sont entre la tour et la chapelle, la fontaine et les barrières”. Dû à ces travaux, l’ancien château fut très transformé: ils ajoutèrent une tour, de nouvelles fenêtres aux chambres -quelques-unes avec un petit pilier mitoyen- et des blasons pour les portails. Ils conservèrent aussi quelques éléments gothiques, comme par exemple les caissons des plafonds.

Le Château de la Floresta

Au XVIIº siècle la propriété passe à la famille Medinaceli, et plus tard à la famille Subies de Tàrrega.

Au XVIIIº siècle, après la création du marquisat de la Floresta, les nouveaux seigneurs réalisèrent de nouvelles rénovations et des travaux d’embellissement, surtout destinés à la décoration de l’intérieur, avec lesquels le palais perdu complètement son vieil aspect militaire et défensif.

Le Château de la Floresta: un château déclaré bien culturel d'intérêt local

Actuellement, le château comme la tour sont divisés et ils appartiennent à des personnes et des institutions: l’évêché possède la tour et les parties annexes les plus proches de chaque côté. Il fut offert aux franciscains comme maison de colonies de vacances.

Le Château de la Floresta: un château déclaré bien culturel d'intérêt local

Une autre partie fut acheté entre 1980 et 1981 par le docteur Diether Rudloff, professeur d’université allemand d’Histoire de l’art; il s’agit de nos jours d’une maison familiale qui respecte son intérieur. La troisième partie appartient à une agence immobilière de Barcelone.

Read more: Châteaux des Pyrénées avec Mathew Kristes ...