Le Château de Goulaine est l’un des derniers châteaux de la Loire à encore produire du vin

Le château de Goulaine

L’origine de ce château millénaire se confond avec celle de la famille de Goulaine qui l’a toujours habité, sauf au moment de la Révolution Française, et pendant la première moitié du XIXe siècle.

Au XIIe siècle, le château est situé sur les Marches de Bretagne, frontière entre le Duché et le royaume de France.

Le premier de la généalogie de cette grande famille, Jean Ier de Goulaine, est nommé Capitaine de la ville de Nantes en 1158.

Si certains vestiges de son passé fortifié du XIIe siècle sont encore visibles, l’édifice médiéval laisse sa place à la fin du XVe siècle à un Corps de Logis Renaissance.

Les remparts surplombent un ensemble de douves moyenâgeuses. Le vaste jardin à la française de deux hectares donne sur les marais de Goulaine.

En 1621, Louis XIII, roi de France, accorde le Marquisat à la famille.

La famille de Goulaine resta propriétaire du domaine sans interruption jusqu’en 1788, date à laquelle il fut vendu à un armateur néerlandais, Piter Deurbroucq. Grâce à lui, le château fut préservé des attaques révolutionnaires. Ceci permit d’empêcher la destruction du château, lors de la Révolution Française. En 1858, un membre de la famille de Goulaine racheta le domaine, qui appartient toujours et encore à cette famille.

Les salons du château témoignent de la richesse décorative. Vous trouverez ici:

  • La chambre du roi – établie dans le pavillon datant du XVIIe siècle, cette chambre fermée au public depuis 1958, aurait accueilli Louis XIV lors de sa venue à Nantes en 1661.
  • Le cabinet de curiosités avec des objets rares, scientifiques, exotiques et précieux aussi fantasques qu’inattendues
  • Les cuisines du XVe siècle – depuis de nombreux siècles, le pays nantais se distingue pour l’exploitation des fruits et légumes. C’est l’un des territoires maraîchers français de premier plan. La Renaissance a apporté des nouveautés. L’artichaut, la tomate ou encore le café, apparaissent progressivement sur les tables des seigneurs. À en croire la légende, rapportée par le cuisinier américain Bobby Flay, la sauce appelée “beurre blanc” aurait été inventée dans les cuisines du château de Goulaine. Il s’agirait d’une erreur de Madame Clémence Lefeuvre, la cuisinière en chef, qui en réalisant une béarnaise, oublia quelques ingrédients, créant ainsi le fameux Beurre Blanc.

Vins

Le domaine du château est l’un des derniers châteaux de la Loire à encore produire du vin

Cette entreprise familiale est considérée comme la plus ancienne d’Europe.

Il s’agit probablement de la troisième plus ancienne entreprise commerciale du monde.

Les horaires

Pour les visiteurs individuels:

Du 28 mars au 4 juillet: week-ends et jours fériés – 14h – 18h

Du 5 juillet au 5 septembre: tous les jours – 14h – 18h

Du 6 septembre au 7 novembre: tous les jours, sauf le mardi – 14h – 18h

Les tarifs:

Adultes: 8,00€

Etudiants: 6,50 €

Enfants (4-16): 4,00€

Visites individuelles et de groupes, réceptions privées, séminaires d’entreprises, ouverture de chambres d’hôtes, événements culturels, séances de shooting photos, escape game…

Adresse: 44115 Haute-Goulaine, France, tél .: 02 40 54 91 42

Coordonnées GPS: 47 ° 12′15 ″ N 1 ° 24′10 ″ O

Read more: Châteaux avec Mathew Kristes ...