Le British College est le quatrième programme d’études offert en Andorre, un programme vraiment incroyable pour un si petit pays, a déclaré le consul honoraire britannique d’Andorre, Fiona Dean.

Le consul honoraire britannique d’Andorre, Fiona Dean, a parlé du développement de la culture britannique en Andorre.

Nous avons vu une recrudescence de la délocalisation des citoyens britanniques en Principauté au cours des 5 dernières années, pourquoi?

Le peuple de Grande-Bretagne souffre d’un mauvais temps et d’une forte imposition pendant toute l’année. Si nous avons la chance d’émigrer ou de déménager, nous le faisons. Au cours des 10 dernières années, nous avons vu quelques excellents bureaux de service ouverts, dirigés par des ressortissants britanniques offrant des conseils de relocalisation et toutes sortes d’aide pour le remplissage des formulaires pour les personnes britanniques et anglophones qui cherchent à déménager, vivre, travailler ou simplement faire partie d’un pays en croissance, sûr et en bonne santé que constitue la Principauté d’Andorre.

Que pensez-vous de l’ouverture du nouveau British College à Andorre-la-Vieille en septembre?

Ce sont autant de signes positifs que la Principauté ouvre et accueille l’investissement étranger, devenant plus international en adoptant un système éducatif cosmopolite. Je ne pense pas qu’il existe un autre endroit comme celui-ci en matière d’éducation. La Principauté dispose déjà de 3 systèmes éducatifs déjà en place, tous excellents et tout public. Le British College est le quatrième programme d’études à être offert. Incroyable vraiment pour un si petit pays.

Connaissez-vous des entreprises britanniques et des investissements en Andorre?

Oui. À Soldeu, à Arinsal et au Pas de la Casa, il y a de nombreux propriétaires d’entreprises britanniques de longue date où les invités britanniques seraient en vacances. Il y a des hôtels, restaurants, agences de voyage, voyagistes, clubs, agences de location, agences de voyages, clubs d’été, camps d’hiver et toutes sortes d’autres agences dans le secteur des loisirs et dans la plupart des cas, propriété de Britanniques. Plus récemment, la Principauté a attiré des informaticiens, des blogueurs, des You Tubers, des programmeurs, des créateurs qui peuvent travailler en ligne et toute l’industrie qui les entoure.

Une des plus grandes propositions et ce qui semble être un énorme investissement vient de Genting U.K qui a une offre pour la licence de casino promise pour une décision très bientôt. Cela nous mettrait certainement sur la carte des investissements étrangers au sein de la Principauté et nous donnerait une grande fierté si Genting UK gagnait les droits de soumission.

Y a-t-il des projets pour des événements culturels britanniques?

Les Britanniques sont excellents pour se divertir. Nous savons profiter simplement d’une pinte à la maison avec un bon match à la télé. Les dames (et quelquefois les hommes) se retrouvent pour faire des déjeuners, des gâteaux, des événements caritatifs, de la cuisine, de l’artisanat, du théâtre, de la danse et tout ce qui nous permet d’amasser de l’argent de façon altruiste. Nos plus grandes contributions caritatives sont la foire de Noël organisée par les fidèles du Club International qui font un énorme effort chaque année pour rassembler de grandes sommes d’argent qu’ils donnent à la charité andorrane. L’autre grand jour est [email protected], qui représente un autre effort incroyable de bonnes personnes à l’International Club et une excellente journée pour toute la famille le 16 septembre. Il y a beaucoup d’autres petits événements culturels organisés et dirigés par la communauté anglophone. Nous nous tenons occupés et sommes des bénévoles par nature.

Y a-t-il des Britanniques célèbres qui vivent en Andorre?

Il y en a. S’ils veulent que le public sache qu’ils sont là, ils seront sûrs de nous le faire savoir! Un indice cependant … Il y a des auteurs, des poètes, des musiciens, des politiciens et des photographes bien connus, le reste je vais le garder secret!

Read more: Interview d’actualité ...