La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d’origine andalouse

La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

La suda de Lérida (cat. La suda de Lleida o castell del Rei) ou château du Roi était la suda ou casbah de la cité de Lérida, d’origine andalouse. Il est localisé au turó de la Seu Vella. Après une importante rénovation qui l’intègre dans l’ensemble monumental de la Seu Vella et du château du Roi, le château et son centre d’interprétation peuvent être visités dès début 2011. 

TLa suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

Nous ne conservons presque rien de la structure originale, de l’époque de l’occupation sarrasine. Lors de l’époque de domination comtale, il fut largement rénové, surtout pendant l’époque de Ramon Berenguer IV -qui se maria avec Pétronille d’Aragon dans cet endroit-, de Jacques Ier, qui selon sa Chronique fait substituer les toits en bois par des voûtes en pierre, et de Pierre le Cérémonieux, qui le rénova en renforçant les tours de défense et en y construisant des pièces luxueuses et une chapelle.

Des édifications de cette époque-là nous ne conservons qu’une aile de la forteresse, formée d’une partie allongée, avec des tours de plan rectangulaire et des contreforts à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur. Simó de Navers fut le maître d’œuvre de la nouvelle fortification, entre les années 1336 et 1341. Pierre le Cérémonieux y fait aussi bâtir la chapelle royale (explosée en 1812) qui était décorée avec des peintures de Ferrer Bassa.

La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

À l’époque de Philippe V et lors d’une bonne partie du XVIIIº siècle, furent construits, selon le système Vauban, quatre bastions et différentes fortifications autour de l’ancienne suda, ce qui proportionna une nouvelle physionomie à l’ensemble. Toute l’enceinte était muraillée et l’accès avait lieu au moyen d’un pont-levis qui traversait un fossé.

La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

Son plan était rectangulaire avec des atmosphères autour d’une cour centrale et, du côté nord, une chapelle et un belvédère. Nous ne conservons que la partie méridionale, la plus proche au siège. Elle a une façade organisée en trois tours avec des embrasures et des ouvertures, et une nef avec une croisée d’ogives.

La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

Le château de la Suda est placé à côté de l’ancien siège de Lérida. Son existence est documentée depuis l’année 882, une époque lors de laquelle Lérida était occupée par les Sarrasins. Il fut construit en cet endroit parce qu’il dominait toute la plaine de Lérida et il s’agissait d’un excellent endroit de défense. Entre les années 1031 et 1036, il servit comme refuge au détrôné Hicham III, dernier calife de Cordoue.

La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

À partir de la conquête chrétienne, le château de la Suda fut le siège de plusieurs faits historiques remarquables. En 1150, y fut célébré le mariage entre le comte Ramon Berenguer IV et Pétronille, fille du roi Ramire d’Aragon. Cette union scelle l’alliance de la famille d’Aragon avec la maison de Barcelone.

En 1214, dans ce château, les nobles catalans et aragonais prêtèrent serment de fidélité à l’infant Jacques, qui devint plus tard le roi Jacques Ier. Au moment de sa plus grande splendeur, le château de la Suda fut la résidence de Lérida des comtes de Barcelone.

La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

Lors de l’occupation militaire, il fut utilisé comme poudrière ; les explosions des années 1812 et 1936 l’ont détruit en grande partie, et seulement la nef sud-est a été conservée ; la plus ancienne de l’ensemble.

La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

La mairie de Lérida impulsa sa rénovation à la fin du XXº siècle, au moyen du plan spécial du Turó, qui consiste à restaurer la nef pour qu’elle puisse être visitée et y placer le centre d’interprétation du château du Roi.

En plus, l’environnement fut réparé pour faciliter l’accès et l’espace jadis occupé par les nefs démolies se transforma en une terrasse où nous pouvons contempler actuellement un paysage magnifique de la vile mais aussi des alentours de Lérida. Le côté nord de la colline fut aussi réparée, avec la création d’un nouveau parc de Santa Cecilia, qui inclut un ascenseur d’accès au château.

La suda de Lérida: château du Roi de la cité de Lérida, d'origine andalouse

Ainsi, le 26 mars 2011, le nouvel espace restauré fut ouvert au public ; et avec cet espace, la ville a récupéré un espace oublié.

Read more: Châteaux des Pyrénées avec Mathew Kristes ...