Ford Galaxie 500

Ford Galaxie 500_vue de devant. version blanche_transport_vehicules_voitures legendaires

La Ford Galaxie est une voiture commercialisée par Ford en Amérique du Nord entre les années modèles 1959 et 1974. Tirant son nom d’un lien marketing avec l’enthousiasme entourant la course à l’espace, la Galaxie a été proposée comme berline au sein de la gamme Ford pleine grandeur tout au long de sa production. Dans le segment pleine grandeur, la gamme de modèles rivalisait avec la Chevrolet Impala et la Dodge Polara (cette dernière recevant également une plaque signalétique inspirée de la Space Race).

Ford Galaxie 500_vue de cote. blanche couleur

1960

La Galaxie de 1960 a introduit un tout nouveau design avec moins d’ornementation. Un nouveau style de carrosserie était le Starliner, doté d’une immense fenêtre d’observation arrière incurvée sur une carrosserie à toit rigide sans pilier. Le mince montant de toit arrière incliné comportait trois emblèmes « étoiles » qui servaient d’insigne de signature Galaxie pour tous les modèles 1960-62. Le toit rigide à 2 portes formel n’était pas disponible cette année, mais la ligne de toit a été utilisée pour la berline à piliers Galaxie à 2 portes, avec des cadres de fenêtres chromés. Il s’agissait du style de carrosserie le plus populaire de la gamme en 1959, et les ventes ont fortement chuté. Contrairement à la tradition de Ford des feux arrière ronds en forme de tarte, les années 1960 étaient dotées de lentilles en « demi-lune » tournées vers le bas. Le montant « A » est désormais orienté vers l’arrière au lieu d’être avancé, ce qui rend l’entrée et la sortie de la voiture plus pratiques.

1961

Pour 1961, la carrosserie fut à nouveau refaite, même si les soubassements étaient les mêmes que pour 1960. Cette fois, les ailerons avaient presque disparu ; les petites ailerons en forme de lame coiffaient une fois de plus les versions plus petites des feux arrière ronds « en forme de tarte » de 1959. La performance commençait à être un argument de vente, et la Galaxie de 1961 proposait une nouvelle version 390 CID (6,4 L) du V8 à tige de poussée de la série FE de Ford, qui était disponible avec un carburateur à quatre corps ou, pour des performances plus élevées, trois carburateurs à deux corps. carburateurs. Ce dernier était évalué à 401 ch (298 kW) (brut). Le 352 a été déclassé au profit du 390 ; il était équipé d’un carburateur à 2 corps et d’un échappement simple. Le Starliner a de nouveau été proposé cette année, et Ford a fait la promotion de ce modèle avec des équipements de luxe et de puissance, mais il a été abandonné à la fin de l’année, alors que le coupé à toit rigide réintroduit, le Galaxie Club Victoria, a pris la majeure partie du marché. ventes.

1962

Pour 1962, le nom Galaxie a été appliqué à tous les modèles pleine grandeur de Ford, alors que le nom Fairlane a été déplacé vers un nouveau modèle intermédiaire et que Custom a été temporairement retiré. Les nouveaux modèles haut de gamme Galaxie 500 (berline à deux portes et toit rigide, berline à quatre portes et toit rigide et cabriolet « Sunliner ») offraient des intérieurs plus luxueux, plus de garnitures chromées à l’extérieur et quelques éléments de luxe supplémentaires en plus de ce qui était standard sur les modèles Galaxie plus simples. Les modèles de base Galaxie étaient disponibles en berlines à deux et quatre portes ainsi qu’en version Ranch Wagon simple. Dans le but de stimuler les ventes de mi-saison, Ford a présenté un groupe de voitures sportives ainsi qu’une campagne marketing « Lively Ones ». Ces modèles comportaient les sièges baquets et la console popularisés par la Chevrolet Corvair Monza, et comprenaient un coupé sport Fairlane 500 et un Falcon Futura. La gamme pleine grandeur était disponible avec les nouveaux sièges baquets et console « Lively One », le Galaxie 500/XL (toit rigide à deux portes et cabriolet). Ford a déclaré dans sa documentation commerciale que XL signifiait « Xtra Lively ».

1963

Le modèle de 1963 est resté essentiellement inchangé, à l’exception de quelques rafraîchissements et ajouts de garnitures ; les pare-brise ont été remodelés et un toit rigide 500/XL à quatre portes a été ajouté. Une ligne de toit plus basse et fastback a été ajoutée au milieu de l’année pour améliorer l’apparence et rendre les grosses voitures plus compétitives sur les pistes NASCAR avec moins de traînée et une portance aérodynamique réduite à grande vitesse. Ce modèle de 1963½, le premier modèle officiel « ½ an » de l’industrie, était appelé « sports hardtop » ou « fastback » (il partageait cette caractéristique avec le Falcon de 1963½). Les acheteurs de Galaxie ont montré leur préférence puisque les nouveaux modèles sport à toit rigide se sont largement vendus sur les modèles « boxtop » à toit carré. Le toit rigide sport était disponible dans les versions Galaxie 500 et Galaxie 500/XL. Mercury a également reçu la nouvelle ligne de toit (sous le badge Marauder) sur les modèles Monterey, Montclair et Park Lane. Cette année, une grosse Ford sans fioritures, à un prix d’environ 100 $ inférieur aux berlines Galaxie de base, a été proposée, portant le badge Ford 300. Elle a été proposée pour 1963 seulement et a été remplacée par la série Custom en 1964. « Le volant est devenu facultatif.

Le moteur V8 « Challenger » nouvellement agrandi du Fairlane de 260 pouces cubes (4,3 L) a remplacé le bloc Y de 292 pouces cubes (4,8 L) comme V8 d’entrée de gamme. Plus tard dans l’année, le 260 a été remplacé par une version agrandie déplaçant 289 pouces cubes. Au début de la production du modèle 1963, le V8 292 à bloc Y a été remplacé comme moteur V8 de base par le nouveau petit bloc 260 du Fairlane. Le 260 s’est avéré sous-alimenté pour la lourde Ford pleine grandeur et a été remplacé en milieu d’année (coïncidant avec le introduction des modèles 63 et 1/2) avec le 289 V8. Le 289 était alors le plus grand de la « série à petits blocs » utilisée pour la première fois (version 221 pouces cubes) dans le Fairlane de 1962. Le 260 était proposé sur le Falcon Sprint et plus tard, au milieu de 1964, sur la première version de la Mustang 1965. Lors de l’introduction du modèle en 1965 (à l’automne 1964), le 260 (qui avait des performances décevantes dans toutes les versions, y compris la Sprint et la Mustang) a été remplacé par le 289 dans tous les modèles.

1964

L’année modèle 1964 était la quatrième et dernière année de ce style de carrosserie. La garniture intérieure a été modifiée et l’extérieur présentait un aspect plus sculpté qui était en fait conçu pour rendre la voiture plus aérodynamique pour NASCAR. Le style de toit formel « boxtop » n’était plus disponible, tous les modèles non-wagon arborant désormais le design de toit « fastback » qui était le best-seller fulgurant en 1963. La base 300 a été remplacée par une gamme de modèles Custom et Custom 500. . Le 289 est resté le V8 de base et était standard dans la série XL. Les modèles XL sont dotés de nouveaux sièges baquets à coque fine avec garniture chromée. La réglementation fédérale exige désormais le port de ceintures de sécurité de type abdominal pour les deux occupants avant des places latérales. Le contacteur d’allumage a été déplacé du côté gauche de la colonne de direction vers la droite, mais le tableau de bord attrayant est resté inchangé par rapport à 1963. Le toit rigide à deux portes XL de 1964 est devenu le best-seller de tous les XL produits chaque année.

Assemblage : Chicago (États-Unis)

Années de production : 1959—1964

Production : 400 000 exemplaires

Longueur : 5 316 mm

Largeur : 2 012 mm

Hauteur : 1 435 mm

Moteur : 8 cylindres ; 6 384 cm³

Puissance : 300 CH

Vitesse maximale : 197 km / h

Consommation : 23 L / 100 km

Poids : 1 760 kg

Musée des automobiles du monde (MoscouRussie)

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Monde de l'automobile ...