Les excursions

Les excursions en Andorre

Les excursions en Andorre

On peut découvrir la beauté naturelle des vallées d’Andorre et son patrimoine historique grâce à de nombreux itinéraires qui traversent tout le territoire du pays. Ils vous permettront de retourner dans le passé de l’Andorre, à l’époque où les évêques, les seigneurs féodaux et les villageois vivaient en harmonie.

Un des plus intéressants itinéraires est “La Route du Fer” (Ruta del ferro). Sa première mention est datée du XVIIème siècle. C’était quand l’extraction du minerai de fer en Andorre était l’une des activités industrielles les plus populaires. Il n’est pas moins curieux de passer par l’itinéraire à travers les monuments architecturaux dans les paroisses d’Escaldes-Engordany et Sant Julia de Loria, où on a utilisé le granit pour la construction (la ronda laurediana).

Les excursions guidées dans les paroisses d’Encamp et de La Massana permettent aux touristes de mieux faire connaissance avec les traditions et la vie spirituelle de la population du pays qui a plus de 700 ans d’histoire. Et dans la province d’Ordino on peut se promener à travers les lieux où le poète Verdaguer vécut.

En été, des excursions en bus sont organisées à travers les endroits les plus intéressants d’Andorre, à travers son passé et son présent.

excursions andorre1. L’itinéraire №1 – “Le chemin du fer” (Ruta del ferro) invite les touristes à redécouvrir des gisements de minerai de fer, apprendre les particularités de son extraction, son traitement et de la production de fer pendant les XVIIème et XIXème siècles. Il est incontournable de visiter la forge Rossell, à La Massana. Elle a travaillé de 1842 à 1876, présentant une concurrence réelle à l’Espagne dans la fabrication de produits contrefaits et de fer. Ici on peut voir les marteaux et autres outils de travail largement utilisés à cette époque que les forgerons maniaient.

La mine de fer de Llorts est un autre lieu touristique de cet itinéraire, qui raconte de la vulgarisation des gisements et des mines de minerai de fer. La mine de 30 mètres de long peut se visiter.

On peut aussi se promener sur “Le chemin de gens de la route du fer” (Homes del ferro), ce qui conduit à la forge et était utilisée par nos ancêtres pour le transport du minerai de fer des gisements. Sur le chemin, vous rencontrerez 9 sculptures – monuments en plein air, symbolisant le travail des mineurs et des forgerons. Et tout cela est au fond des coins pittoresques, au pied des Pyrénées.

Le Centre de réservation: (+376) 839 760,

L’office de tourisme à Ordino: (+376) 878 173,

L’office de tourisme à La Massana (+376) 835 693.

excursions_en_andorre2. L’itinéraire № 2 (Country life trail). Les caractéristiques de l’aménagement de l’Andorre est une culture basée sur une approche intensive, mais rationnelle pour l’utilisation des ressources naturelles de ce pays de montagne. Cette culture, les initiateurs étaient les agriculteurs, les bergers, les maçons, les forgerons, les mineurs, les forestiers et les tisserands, ils sont là à chaque étape. Trois maisons, dont on peut visiter l’intérieur, raconteront tout sur les particularités de la vie quotidienne et de la vie des différents états sociaux, vivant en Andorre, il y a plusieurs siècles. Il s’agit des maisons: Casa Cristo (Encamp), Casa Rull de Sispony maison-musée et Casa d’Areny Plandolit (Ordino). Pour plus de détails, voir la section “Musées de l’Andorre”

Le prix de l’abonnement de la visite des 3 musées est de 6 euros.

andorre_excursions3. L’itinéraire №3 – c’est un voyage dans la vallée de Madriu-Perafita-Claror, qui, depuis 2004, est classée parmi l’un des 84 monuments mondiaux de l’architecture de l’UNESCO dans la catégorie des paysages uniques. C’est un endroit incroyable symbolisant l’harmonie entre la nature et l’homme. La superficie de la vallée, située au sud-est de la capitale d’Andorre, est de 4,247 ha – c’est environ un dixième de la superficie globale du pays. Madriu-Perafita-Claror est un lieu de prédilection même pour les Andorrans, qui est resté presque intact depuis l’époque médiévale. Les murs des maisons en maçonnerie de pierres sèches, les troupeaux de bétail et l’absence de population donnent une sensation de retour dans le passé. Aujourd’hui, la seule différence par rapport à l’époque médiévale est l’élevage plus développé, mais cet aspect n’enfreint presque pas la nature de la vallée. Dans la vallée se trouve le deuxième plus grand bassin d’eau du pays. Sa longueur est de 12 km et la différence entre la plus haute et la plus basse altitude est de 1 855 m: 1 050 m d’altitude est le point le plus bas à Escaldes-Engordany et 2 905 m d’altitude est le point le plus élevé qui porte le nom de La Portelleta. Dans la vallée on peut rencontrer des animaux sauvages, des plantes rares. Le long du chemin vous rencontrerez de petites maisonnettes de berger au style traditionnel andorran, ainsi que de petites parcelles de terre closes sur lesquelles sont cultivés les légumes. Pour les amateurs d’exotisme en été on peut passer la nuit dans l’un des refuges de la vallée. Sur les itinéraires de randonnée à travers la vallée, voir ici.

Les tours guidés par réservation préalable:

L’office de tourisme à Escaldes-Engordany: (+376) 890 881

La commission nationale andorrane pour l’UNESCO: (+376) 825 700

pine tree forest4. L’itinéraire № 4- La réserve Comapedrosa se trouve au nord-ouest de l’Andorre, dans la province de la Massana. La superficie de la réserve est de 1 543 hectares. Le point culminant est le Comapedrosa d’une hauteur de 2 942 m au-dessus du niveau de la mer. On sait que la première montée au pic du Comapedrosa a eu lieu le 22 septembre 1858. Les paysages, les lacs ou les truites, les cascades et les sources sont les principales attractions de cet itinéraire. Dans la réserve il y a une énorme quantité de sentiers de différents niveaux de difficulté, ce qui le rend attractif pour les touristes de différents groupes d’âge. Un restaurant est ouvert en été dans le refuge. Si on le souhaite, on peut y passer la nuit pour attendre le lever de soleil d’une beauté incroyable. Attirons votre attention sur le fait que, dans le refuge il y a 4 chambres de 12 lits chacune. D’autre part, le prix est de seulement 11 euros pour une nuit. Le coût moyen au restaurant est de 16 euros (le plat du jour coûte 9,50 euros). Le petit-déjeuner coûte 7,50 euros.

La réserve est l’endroit préféré des écoles andorranes pour des excursions et des cours d’étude de la faune. Même ici une école de dessin est ouverte pour les enfants de 6-10 ans.

Plus d’informations sur les itinéraires de randonnée de la réserve voir ici

L’office de tourisme du parc: (+376) 021 647 (travaille uniquement en été)

canillo-300x2255. L’itinéraire № 5 (L’itinéraire de Canillo) – 12 arrêts tout au long de l’excursion, qui se déroule dans la ville de Canillo, et lors de chacune d’elles on découvre des monuments de l’héritage culturel et spirituel de la paroisse de Canillo. La promenade piétonne dure environ 3 heures. Les arrêts: l’église de Sant Joan, de Sant Cerni, de Santa Creu, de Sant Miguel de Prats, la chapelle de Sant Bernart de Menthon, la croix en fer forgée et la statue de Charlemagne – les monuments de plein air, mais aussi l’église principale de l’Andorre et ses chapelles – Meritxell.

L’office de tourisme de la ville de Canillo: (+376) 753 600.

encamp-300x2256. L’itinéraire № 6 (L’itinéraire d’Encamp). L’excursion des monuments de l’architecture romane c’est un voyage dans le passé, qui présente l’héritage culturel et spirituel des siècles passés. Cette excursion comprend la visite des églises de Sant Miguel et de Sant Joan et de Santa Eulalia. Cet itinéraire touristique se termine par le musée consacré à l’art spirituel. Dans le musée, vous trouverez des objets liturgiques: le lustre de l’icône de la période romane (ciselé), l’encensoir en bronze du XIVème siècle, la croix datant de 1671 et la reproduction d’un manuscrit médiéval et les parchemins des XVIème et XVIIème siècles.

Le prix du billet est de 3 euros. Il est gratuit pour les enfants jusqu’à 6 ans. Du jeudi au samedi, 10h00, sur réservation.

L’office de tourisme à Encamp: (+576) 731 000

L’excursion à la centrale hydroélectrique sur le lac d’Engolasters (pour plus de détails, consultez la section “Les musées de l’Andorre”)

ordino_excursions-300x2007. L’itinéraire № 7 (Les Itinéraires d’Ordino). Mossen Cinto Verdaguer est l’un des écrivains catalans les plus célèbres qui a vécu en Andorre à l’époque de la Renaissance. On sait qu’il était un grand amateur de randonnées à pied et en 1883 il a fait le tour de toutes les vallées d’Andorre. Au cours de son voyage, il faisait connaissance avec les particularités du folklore, de l’histoire, de la géographie et des légendes que les résidents locaux lui racontaient volontiers. Afin de se promener dans les endroits magnifiques, associées au nom de cet écrivain, on doit prendre le funiculaire. Le prix d’un ticket aller-retour est de 8,20 euros (adulte) et de 6,25 euros (enfant). Le prix d’un ticket aller simple est de 6 euros (adulte) et de 4,40 euros (enfants).

Séparément, on propose une excursion dans La vall de Sorteny – parc d’une superficie de 1800 hectares, qui, sans exagération, est un paradis sur terre où il y a jusqu’à 800 espèces de fleurs et de plantes. Certaines d’entre elles peuvent être trouvées seulement dans les contreforts des Pyrénées. Ici vivent des animaux rares comme le chamois et les chevreuils pyrénéens, ainsi que le sanglier. Le parc offre l’accès à deux points, qui sont parmi les plus élevés en Andorre: le pic de l’Estanyo (2 915 m), où se trouve un beau lac de montagne, et le pic de la Serrera (2 913 m). Si on le souhaite, le guide fournira des informations complètes sur les richesses et les particularités de la flore et de la faune, y compris sur les papillons, les oiseaux et les insectes. En hiver et en été, il y a la possibilité de se restaurer dans le refuge de la vallée.

Le Village La Cortinada. Pour les détails, consulter la section “Musées de l’Andorre”

“La Culture d’Ordino”. Cet itinéraire dure environ 2 heures et demie et commence au centre-ville d’Ordino, où vous pourrez flâner dans ses vieilles rues, visiter les églises et les jardins. L’itinéraire actuel est à partir du 3 juillet jusqu’au 2 septembre. Du mardi au samedi, à 15 h 30, le début de la route est à l’office du tourisme d’Ordino. La pré-réservation est obligatoire.

Le prix des billets est de 8 euros par adulte, il est de 3 euros pour les personnes âgées de plus de 65 ans. L’entrée est libre pour les enfants jusqu’à 12 ans.

la_massana-300x2258. L’itinéraire № 8 (L’itinéraire de la Massana). Savez-vous que, pendant la Seconde guerre mondiale, les réfugiés ont trouvé le salut dans l’hôtel Palangues? Voulez-vous savoir comment vivaient les agriculteurs à la Massana, au début du XXème siècle? Vous vous demandez pourquoi Sant Clement était pape contre sa volonté? L’agriculteur andorran du siècle dernier fera un voyage dans le temps afin de répondre à ces questions et beaucoup d’autres et aussi de parler de la tradition de cette partie de l’Andorre et de ses légendes.

Les excursions sont organisées en juillet et en août. La pré-réservation est obligatoire.

On peut se promener à travers la paroisse de la Massana en voiture. Les endroits à visiter recommandés sont l’église de Sant Clement (secteur Pal), de Sant Cristofol (Anyos) et de Sant Marti (village de La Cortinada), le lac Tristaina, la cascade et le pont éponyme Les Salines ainsi que la forge et le moulin de Cal Pal. Pour plus de détails, consulter la section “Les Musées de l’Andorre”

L’office de tourisme de La Massana: (+376) 835 693.

casa-de-la-vall-andorra-300x2009. L’itinéraire № 9 (L’itinéraire d’Andorre-la-Vieille). “La ceinture verte” ce sont des chemins dans la montagne sur lesquels il y a des monuments culturels et historiques de l’architecture et les plus beaux paysages de montagne. Il n’est pas moins intéressant de visiter la vieille ville d’Andorre-la-Vieille, de se promener dans ses rues de pierre calmes et regarder les vieux quartiers, où au XVIIIème siècle a vécu le célèbre juge de la cour de Barcelone, Don Francisco de Zamora.

L’office de tourisme à Andorre la Vieille: (+376) 873 103

sant julia excursions10. L’itinéraire № 10 (L’itinéraire San Julia de Loria). C’est le parcours de la vie sociale et culturelle de la paroisse dont les habitants sont appelés Lauredians. On découvre les monuments de l’architecture dans ce petit village de montagne et de pâturages pour le bétail et les petits bâtiments en pierre datant du XIIème siècle. On recommande de visiter le musée du tabac. Pour plus de détails, consulter la section “Les Musées de l’Andorre”L’office de tourisme à San Julia de Loria: (+376) 744 045

 

 

escaldes-300x20011. L’itinéraire №11 (L’itinéraire d’Escaldes-Engordany). L’itinéraire permet de se familiariser avec les coutumes et les traditions de cette paroisse et donne un aperçu sur l’évolution de l’architecture et de la vie quotidienne de la fin du XIXème siècle à nos jours. Dans la paroisse, les anciens bâtiments qui ont été construits en utilisant des matériaux de granit se sont bien conservés. L’un des exemples est celui de Lacruz House, construit par l’architecte catalan Puig i Cadafalch. Il est curieux aussi que dans la plupart des hôtels de cette paroisse – par exemple Valira et Carlemany – l’eau chaude a une origine naturelle. Le complexe de SPA utilisant les eaux chaudes de la montagne, “Caldea”, qui se trouve juste à côté, dans la paroisse d’Escaldes est largement connu en Europe.

L’office de tourisme aux Escaldes-Engordany: (+376) 890 881.

__________________________

Le guide touristique de Andorre. Voir ici

__________________________

Share to Facebook
Share to Google Plus
Share to LiveJournal
Share to MyWorld
Share to Odnoklassniki