Escaldes – Engordany

Escaldes – EngordanyEscaldes – Engordany est la septième paroisse d’Andorre (elle a été créee en 1978; auparavant c’était une partie de la capitale Andorre-la-Vieille). Actuellement la frontière entre Andorre la Vieille et Escaldes – Engordany n’est pas définie définitivement (elle passe par une rue).

La latitude est 42,5000 (42°30’0.000″N)

La longitude est 1,5333 (1°31’59.988″E)

L’altitude est de 1050 m

L’heure GMT à Escaldes – Engordany est de + 1 heure

Selon le département des statistiques d’Andorre, la population d’Escaldes – Engordany au 01.01.2017 était de 14002 personnes. C’est la deuxième ville la plus peuplée d’Andorre après la capitale, Andorre-la-Vieille.

Escaldes – Engordany a obtenu le statut de paroisse grâce à ses sources d’eau thermale, ce qui la rendait extrêmement attrayante pour les touristes. La température de l’eau à la sortie du sous-sol est de 70°C, ce qui en fait les eaux les plus chaudes dans le monde. Le complexe a obtenu son nom notamment grâce à ses sources. Le mot vient de «calidae» (Caldea) – “l’eau chaude”.

L’histoire de la paroisse remonte à l’époque de la Rome antique, les nombreux vestiges archéologiques en témoignent. On y a trouvé une énorme quantité de pièces de monnaie romaines et ibériques. Selon une variété de données, les premiers habitants sont arrivés à Escaldes – Engordany au Ier et IIème siècles avant J.-C. Plus tard, elle s’est transformée en communauté pastorale. Le traitement de la fourrure des animaux n’était pas bon marché à cause de la proximité de sources minérales chaudes. Par la suite, cela a été une raison du développement rapide de l’industrie de la laine.

Escaldes – Engordany  a une infrastructure touristique moderne. Ici il y a de nombreux hôtels confortables, des centres commerciaux, des restaurants, des cafés et des bars.

Les curiosités architecturales 

Le principal construction ancienne d’Escaldes – Engordany est réalisée dans les styles gothique et roman. En général, la ville est incroyable cosmopolitique. Il s’agit de l’architecture roman et modernes (des bâtiments de verre et de béton).

L’église de Sant Miquel d’Engolasters est construite dans le style classique roman du XIIème siècle: une nef rectangulaire, les absides semi-circulaires, le toit triangulaire, le clocher. Le porche a été ajouté plus tard. La construction semble un peu inhabituelle en raison de la disproportion de la nef et de 17 mètres de hauteur du clocher. Les fenêtres doubles cintrées, sans les cloisons, sont sur le clocher. A l’intérieur de l’église – la reproduction de la fresque de la période romane, les œuvres du peintre Santa Coloma (XIIème siècle). L’église se trouve dans un endroit magnifique, avec vue sur toute la capitale de l’Andorre. Après la visite de l’église nous vous recommandons de vous promener le long du lac d’Engolasters, situé dans la vallée de Madriu-Perafita-Claror – la réserve naturelle, classée au patrimoine de l’UNESCO depuis 2004.

L’église de Sant Pere Martir a été construite par l’architecte Josep Danes en l’honneur des démêleurs de laine en signe de reconnaissance pour leur travail, qui a contribué au développement rapide de l’industrie textile dans la paroisse d’Escaldes-Engordany. L’église a été construite dans le style néo roman en 1956. On dit que le retable dans l’église est apparu aux efforts concertés par les démêleurs de la laine et de l’association des tisserands. La façade est une réimpression de sujets des Commandements de la béatitude (le commandement de Christ dans le sermon sur la montagne), qui est effectué par le sculpteur Sergi Mas. Le porche est orné par ses travaux en céramique. Ici, vous pouvez trouver la sculpture de la Mère de Dieu, faite par un autre architecte célèbre andorran, Josep Viladomat.

Dans le square à côté de l’église on peut voir la sculpture de la brodeuse faite aussi par cet architecte. Vous pouvez découvrir plus de ce travaux au Centre d’art de Escaldes-Engordany (CAEE), qui se trouve à côté de l’église. Le 4 juin 1981, l’évêque Joan Marti Alanis a béni trois cloches de l’église, qui ont reçu le nom de Maria, Anna et Jacoba.

Au  centre d’Escaldes – Engordany il y a beaucoup de musées, qui peuvent faire partie d’excursion intéressante.

Musées d’Escaldes – Engordany

Le centre d’Art d’Escaldes-Engordany (Escaldes-Engordany Arts Centre, CAEE) est situé dans un bâtiment historique dans le centre d’Andorre, qui a été construit de 1932 à 1934 par les moines du monastère Montserrat célèbre en Europe et par l’architecte catalan Celesti Gusi. Le bâtiment d’origine faisait partie du Valira Hotel puis il a été utilisé comme une école Camus Escaldes, puis a été transformé en salle de cinéma du Valira cinéma – le premier en Andorre. Aujourd’hui CAEE est un centre culturel proposant aux visiteurs, y compris les plus petits, deux expositions permanentes: la première est consacrée à la créativité du sculpteur Josep Viladomat, la deuxième à l’art roman en Andorre. En outre, dans le musée il y a une exposition des artistes contemporains et classiques qui est mise à jour constamment.

Musée de la parfumerie (Parfums Museum), créé dans le style d’avant-garde, est situé au rez-de-chaussée du bureau de la parfumerie-cosmétique de l’entreprise “Julia”. Le musée est entièrement équipé de systèmes audio et vidéo qui permettent aux visiteurs de découvrir et d’explorer le monde merveilleux des odeurs. L’excursion interactive implique la participation directe dans la création de ses propres parfums des plantes, que le visiteur choisit lui-même, ainsi que la familiarité avec l’histoire de la parfumerie de l’industrie depuis sa naissance jusqu’à présent. Le musée dispose d’une collection de 39 000 objets, y compris des ampoules, des flacons, des sondes, des livres et des affiches.

Le musée de l’eau (L’aigua i el Madriu Interpretation Centre, CIAM) donne la possibilité de découvrir des ressources en eau de la rivière de montagne Valira et de la vallée du Madriu – deux centres d’intérêt principaux de l’Andorre (dès 2004, la vallée du Madriu a été classée au patrimoine culturel de l’UNESCO). Avec l’aide de l’écran tactile, des mini-films présentent des voyages sous-marins. Les visiteurs sont invités à obtenir des informations détaillées sur les sources médicinales de l’Andorre, d’en découvrir les secrets et les richesses de la nature andorrane. Les éléments interactifs, permettant de se baigner sous la cascade ne fait pas se tremper, des jeux avec de la vapeur et la glace rendront à la visite une expérience inoubliable pour les visiteurs les plus jeunes.

À la fin de l’année 2016 l’ouverture du musée des arts de la Baronne Von Thyssen se déroulera au bâtiment historique de l’ancien hôtel Valira (Escaldes – Engordany). Ici une partie de la collection du musée d’art de Madrid sera transportée.

Le guide touristique voir ici

 

Read more: Toutes les actualités ...