Cadillac De Ville

Cadillac Deville berline de 1959 avec 325 CV

Cadillac Deville (ou Cadillac de Ville) sont des voitures particulières full-size produites par la société américaine Cadillac, une division de General Motors Corporation. Les coupés à deux portes (Cadillac Coupe DeVille) ont été produits de 1949 à 1993, les berlines à quatre portes (Cadillac Sedan Deville) de 1956 à 2005 et les cabriolets ouverts (Cadillac Deville Convertible) ont été produits de 1964 à 1970.

Dans la hiérarchie, Cadillac occupait une position intermédiaire entre les voitures d’entrée de gamme : la série 62, Calais, Séville et les voitures haut de gamme : la série 75, Eldorado. Depuis le milieu des années 1960, ce sont les modèles Cadillac les plus populaires, dont la part dépassait certaines années 70 % de la production totale.

Première génération (1959-1960)

On reconnait la Cadillac de 1959 par ses énormes ailerons pointus avec des feux arrière doubles, deux lignes de toit et configurations de montants de toit distinctives, de nouveaux motifs de calandre en forme de bijou et des panneaux de beauté assortis sur le couvercle du coffre.

Les Cadillac de 1959 reçoivent une nouvelle carrosserie caractérisée par ses immenses ailerons arrière comportant une nacelle pour les feux et leur calandre en miroir. Les berlines se dédoublent avec une carrosserie à six glaces latérales et une autre à quatre glaces latérales et lunette arrière panoramique. Le moteur est réalésé à 6,4 litres ; il développe 325 CH. L’empattement est légèrement allongé à 3,30 m.

Les modèles DeVille forment désormais la Série 63, une sous-série de la Série 62 comme les Eldorado (Série 64) et les Eldorado Brougham (Série 69). Ils se distinguent par l’inscription « Coupe DeVille » ou « Sedan DeVille » en lettres cursives placée au bout de l’aile arrière, au-dessus de la baguette latérale. Trois modèles sont disponibles : Coupe DeVille (5 252 $, produit à 21 924 exemplaires), Sedan DeVille à 6 places (5 498 $, 19 158 exemplaires) et Sedan DeVille à 4 places (5 489 $ également, mais produite à 12 308 exemplaires). Ce dédoublement de la Sedan DeVille lui fait perdre son titre de Cadillac la plus vendue de l’année qui revient à la Sedan à 6 places de la Série 62.

Les De Villes se distinguaient par des plaques signalétiques spéciales sur les ailes arrière. Des berlines à toit rigide à quatre et six fenêtres ont de nouveau été proposées. Le premier était doté d’un rétroéclairage enveloppant d’une seule pièce et d’un toit plat, tandis que le second avait une lunette arrière et une ligne de toit inclinées. L’équipement standard comprenait des freins assistés, une direction assistée, une transmission automatique, deux feux de recul, des essuie-glaces, des essuie-glaces à deux vitesses, des disques de roue, un rétroviseur extérieur, un miroir de courtoisie, un filtre à huile, des vitres électriques et des sièges électriques bidirectionnels. Les points forts techniques étaient des tambours arrière à ailettes et une construction en X. Les intérieurs ont été réalisés en tissu Chadwick ou en combinaisons optionnelles de tissu Cambray et de cuir.

Assemblage : Détroit (Michigan, États-Unis)

Années de production : 1959—1960

Production : 53 390 exemplaires

Longueur : 5 715 mm

Largeur : 2 037 mm

Hauteur : 1 427 mm

Moteur : 8 cylindres ; 6 384 cm³

Puissance : 325 CH

Vitesse maximale : 180 km / h

Consommation : 23 L / 100 km

Poids : 2 200 kg

Avtomuzey (MoscouRussie) et Musée de voitures à Don Benito (Estrémadure, Espagne)

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Monde de l'automobile ...