Cadillac Sedan Deville (3ème génération)  

Cadillac Sedan Deville. Couleur bleue

Cadillac Deville (ou Cadillac de Ville) sont des voitures particulières full-size produites par la société américaine Cadillac, une division de General Motors Corporation. Les coupés à deux portes (Cadillac Coupe DeVille) ont été produits de 1949 à 1993, les berlines à quatre portes (Cadillac Sedan Deville) de 1956 à 2005 et les cabriolets ouverts (Cadillac Deville Convertible) ont été produits de 1964 à 1970.

III Génération (1965-1970)

Comme c’était le cas depuis que De Ville est devenue une série distincte, De Ville désignait le modèle full-size de Cadillac, se situant entre la Calais (qui avait remplacé la Série 62) et la Sixty Special et l’Eldorado. La De Ville a été redessinée pour 1965 (voir Deville de 1964) mais roulait sur le même empattement de 129,5 pouces (3 290 mm). Les ailerons étaient légèrement inclinés vers le bas et des lignes de corps nettes et distinctes remplaçaient l’aspect arrondi. Les nouveautés étaient également un pare-chocs arrière droit et des blocs optiques verticaux. Les paires de phares sont passées d’horizontale à verticale, permettant ainsi une calandre plus large. Des vitres latérales incurvées sans cadre sont apparues et les cabriolets ont acquis un rétroéclairage en verre trempé. Les nouvelles fonctionnalités standard comprenaient des lampes pour les compartiments à bagages, à gants et passagers arrière ainsi que les ceintures de sécurité avant et arrière. La puissance était toujours fournie par le V8 de 340 chevaux de 7 030 cm³ (429 pouces cubes), qui serait remplacé par le V8 7 730 cm³ (472 pouces cubes) pour 1968. Cadillac a abandonné le cadre en X et a utilisé un nouveau cadre périmétrique. Les berlines à piliers sont apparues pour la première fois dans la série De Ville, tandis que les berlines à toit rigide à six fenêtres ont été abandonnées. Un toit en vinyle rembourré était une option payante de 121 $ sur le modèle à toit rigide. Les quatre modèles DeVille avaient de petites plaques signalétiques « de type Tiffany » aux extrémités de leurs ailes arrière, juste au-dessus de la moulure latérale chromée.

En 1966, les modifications comprenaient un maillage un peu plus grossier pour l’insert de calandre, qui était désormais divisé par une barre centrale horizontale épaisse et brillante en métal abritant des feux de stationnement rectangulaires aux extrémités extérieures. Des feux de virage rectangulaires séparés ont remplacé les conceptions d’extension de calandre intégrées. Il y avait généralement moins de chrome sur tous les modèles Cadillac cette année. Les inscriptions De Ville étaient toujours au-dessus de la pointe arrière des moulures horizontales de la carrosserie. Les écussons Cadillac et les moulures en forme de V, à l’avant et à l’arrière, étaient des identifiants. Les « premières » Cadillac cette saison comprenaient une direction à rapport variable et des sièges avant en option avec des coussins chauffants en tissu de carbone intégrés aux coussins et aux dossiers. Les innovations en matière de confort et de commodité étaient des appuie-têtes, des sièges inclinables et un système stéréo AM/FM. Un contrôle automatique du niveau était disponible. Les améliorations techniques apportées au cadre périmétrique ont augmenté la facilité de conduite et de maniabilité. Des segments de piston et d’huile de nouvelle conception, un nouveau système de montage du moteur et un échappement silencieux breveté ont été utilisés.

Les De Villes de 1967 ont été largement relookées. Les caractéristiques de style importantes ont reçu une apparence frontale puissante avec une partie avant penchée vers l’avant, de longues lignes de carrosserie sculptées et des ailes arrière redéfinies qui comportaient plus qu’un simple soupçon d’ailerons arrière. La calandre en forme de « cage à œufs » pleine largeur et poussée vers l’avant était flanquée de phares doubles superposés pour la troisième année consécutive. L’insert de calandre aux coins plus carrés avait des lames qui semblaient souligner ses éléments verticaux et apparaissait à la fois au-dessus du pare-chocs et à travers une fente horizontale découpée dans celui-ci. Des feux de stationnement rectangulaires ont été intégrés aux bords extérieurs de la calandre. Les révisions du style de l’arrière ont été soulignées par des feux arrière divisés en métal et une section de pare-chocs inférieure peinte. La Coupé de Ville a reçu une nouvelle ligne de toit, inspirée du show-car florentin créé pour l’Exposition universelle de New York de 1964, qui offre aux passagers arrière une plus grande intimité. Comme sur ce show car, la vitre de custode s’est rétractée vers l’arrière dans un panneau de voile. Des variations mineures de garniture et des intérieurs légèrement plus riches séparaient De Ville de Calais. Des inscriptions chromées de style Tiffany ont de nouveau été retrouvées au-dessus de la moulure latérale de la carrosserie sur les ailes arrière. Les nouvelles fonctionnalités standard de DeVille comprenaient un rétroviseur non éblouissant, une horloge électrique, des commandes climatiques automatiques, un tableau de bord rembourré, un système d’avertissement de danger, des enrouleurs de ceinture de sécurité extérieurs et des allume-cigares arrière dans tous les styles. Une boîte à fusibles coulissante et un verrou de sécurité du dossier du siège avant pour les modèles à deux portes étaient des avancées supplémentaires de Cadillac pour l’année modèle 1967. Les améliorations techniques comprenaient un système de soupapes de moteur révisé, un carburateur différent, un tableau de bord à circuit imprimé en Mylar, des supports de carrosserie réajustés et un nouveau ventilateur de moteur avec embrayage pour un fonctionnement plus silencieux. Une colonne de direction à absorption d’énergie et un volant de sécurité conçus par GM sont devenus la norme pour tous les modèles.

En 1968, les grilles avaient un insert avec un maillage plus fin et une section extérieure abaissée qui maintenait les feux de stationnement rectangulaires juste un peu plus haut qu’auparavant. Le style de l’arrière a été légèrement modifié, le couvercle du coffre ayant davantage une inclinaison. Le changement le plus évident était un capot plus long de 8,5 pouces (220 mm) conçu pour accueillir des lave-essuie-glaces encastrés, désormais dotés de trois vitesses standard. Sur 20 combinaisons de couleurs de peinture extérieure, 14 étaient totalement nouvelles. À l’intérieur, les équipements enrichis comprenaient des panneaux de porte intérieurs moulés avec des réflecteurs éclairés et une sélection de 147 combinaisons de revêtements, 76 en tissu, 67 en cuir et quatre en vinyle. Les nouvelles fonctionnalités standard comprenaient un groupe d’éclairage, un groupe de rétroviseurs, un compteur kilométrique journalier et un avertisseur sonore de clé de contact. Le DeVille a également gagné un nouveau moteur V8 de 472 pouces cubes (7 730 cm³) d’une puissance de 375 CH (brut SAE). 1968 a également été la dernière année pour les phares doubles « empilés », qui ont été remplacés par des phares doubles côte à côte en 1969. C’était également la dernière année pour les fenêtres d’aération. Des feux de position latéraux dans le pare-chocs arrière ainsi que sur l’aile avant ont également été ajoutés. Le rétroviseur latéral est passé d’une forme ronde à une forme rectangulaire. Il convient également de noter que les freins à disque avant étaient disponibles à partir de 1968. Les voitures construites après le 1er janvier 1968 étaient équipées de ceintures d’épaule avant conformément aux normes de sécurité fédérales.

En 1969, DeVille a été restylée à l’image de l’Eldorado (VIII). Un traitement de garde-boue avant de type Eldorado a évolué et a contribué à souligner une ligne de conception horizontale plus forte. Les quartiers arrière ont été allongés pour donner à la voiture une apparence plus longue. Il y avait une toute nouvelle calandre avec deux phares horizontaux positionnés dans les zones extérieures abaissées de la calandre. Le capot a de nouveau été allongé, d’un total de 2,5 pouces (64 mm) pour ajouter une impression de longueur supplémentaire. La ligne de toit était plus carrée et le pont arrière et le pare-chocs plus sculptés. Un nouveau système de ventilation a éliminé le besoin de fenêtres d’aération, ce qui a donné une apparence plus élégante et une visibilité améliorée. Les nouvelles fonctionnalités standard comprenaient des accoudoirs de siège central avant et arrière (sauf sur les cabriolets). Le commutateur d’allumage a été déplacé du tableau de bord vers la colonne de direction et comprenait un volant et un verrou de transmission, un an avant une norme fédérale obligatoire.

En 1970, un lifting comprenait une calandre à 13 lames verticales posées contre une ouverture rectangulaire délicatement hachurée. Les contours des phares en métal brillant étaient bordés de la couleur de la carrosserie pour lui donner un aspect plus raffiné. Des feux arrière verticaux étroits en « V » ont été aperçus à nouveau, mais avaient désormais des lentilles inférieures supplémentaires plus petites en forme de V pointant vers le bas sous le pare-chocs. Les disques de roue et les emblèmes d’extrémité d’aile à crête ailée étaient nouveaux. Les distinctions extérieures provenaient d’une inscription De Ville au-dessus de l’extrémité arrière de la moulure de ceinture et de l’utilisation de longues lentilles de feu de recul rectangulaires placées dans le pare-chocs inférieur, par opposition à la lentille carrée plus petite utilisée sur le Calais. Une nouvelle fonctionnalité était une bordure de couleur carrosserie autour du bord du revêtement supérieur en vinyle, lorsque cette option a été commandée. L’année modèle 1970 était à la fois la dernière année où De Ville proposait un style de carrosserie décapotable et des berlines à piliers jusqu’à ce que les toits rigides soient définitivement abandonnés en 1977. Au total, 181 719 De Villes ont été vendues pour cette année modèle, représentant 76 % de toutes les Cadillac.

Assemblage : Détroit (Michigan, États-Unis)

Années de production : 1965—1970

Longueur : 5 690 mm

Largeur : 2 029 mm

Hauteur : 1 412 mm

Moteur : 8 cylindres ; 7 025 cm³

Puissance : 308 CH

Vitesse maximale : 196 km / h

Consommation : 26 L / 100 km

Poids : 2 150 kg

Musée des automobiles du monde (MoscouRussie)

Cadillac Sedan Deville. Couleur bleue a moscou

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Monde de l'automobile ...