Beat Feuz (SUI) et Nicole Schmidhofer (AUT): champions de la Coupe du monde de ski FIS de descente – 2019

Beat Feuz (SUI) et Nicole Schmidhofer (AUT): champions de la Coupe du monde de ski FIS de descente – 2019

Beat Feuz (SUI) et Nicole Schmidhofer (AUT): champions de la Coupe du monde de ski FIS de descente – 2019

Les Pyrénées entrent dans l’histoire de la Coupe du Monde avec la première course de descente masculine à Grandvalira. La piste Àliga d’El Tarter, qui a accueilli les deux premières épreuves de la discipline, a rassemblé environ 2 500 spectateurs. L’Autriche a dominé les courses féminines avec une victoire de Nicole Schmidhofer au classement général et de Mirjam Puchner sur la course andorrane.

Ce mardi 13 mars, la piste Àliga, sur le secteur d’El Tarter à Grandvalira, a accueilli les deux premières épreuves de la Finale de la Coupe du Monde de Ski Alpin 2019 en Andorre: la descente masculine et la descente féminine. C’était la première fois que les Pyrénées organisaient une épreuve de descente de la Coupe du Monde masculine, l’ultime épreuve de toutes les disciplines du ski alpin.

Les deux courses, qui impliquaient un niveau de responsabilité extrêmement élevé de la part des organisateurs puisqu’il s’agissait d’une nouvelle piste sur le circuit, se sont déroulées avec “succès”, comme l’a souligné le directeur général de Grandvalira-Nevasa, Alfonso Torreño. «Le temps a été clément avec nous, la piste était dans d’excellentes conditions et la course était passionnante», a-t-il souligné. Malgré le fait qu’il s’agisse d’une journée de travail, environ 2500 spectateurs ont envahi la tribune et les environs de la ligne d’arrivée.

Beat Feuz prend le globe de cristal

Pour la deuxième année consécutive, le Suisse Beat Feuz a remporté le Globe de Cristal dans la catégorie Descente de la Coupe du Monde, après s’être classé en sixième position lors de la première épreuve disputée sur la piste de l’Àliga et a totalisé 540 points FIS. Feuz a fait un temps de 1: 27,44; L’Italien Dominik Paris (1: 26,80), qui a terminé deuxième au classement général de la Descente, a pris 20 points de moins que le vainqueur de la course, à 20 points du Suisse (520 points).

La descente parfaite sans fautes de Paris l’a mené à la victoire, alors que son rival suisse était plus conservateur, perdant du temps dès la première section et avec une ou deux erreurs en cours de descente. Cependant, ses résultats ont été suffisamment bons pour conserver son leadership au classement de la Coupe du monde. Feuz a déclaré qu’il était «très heureux et chanceux» d’avoir remporté cette victoire, bien qu’il considère que gagner implique toujours un élément de chance. Né en 1987, Beat Feuz a réalisé cette saison six podiums en DH et une en SG.

Pour sa part, Paris nous a assuré qu’il avait eu une saison «fantastique», dépassant toutes ses attentes, et il a loué les conditions de la piste, car il préfère les pistes avec une neige un peu plus humide. L’autrichien Vincent Kriechmayr a terminé troisième aujourd’hui et a compté un total de 339 points cette saison.

Les Norvégiens Kjetil Jansrud (1: 27,14) et l’Autrichien Otmar Striedinger (1: 27,21) ont rejoint Paris sur le podium de cette épreuve mercredi.

Striedinger était heureux d’avoir terminé la saison à la troisième place. À propos de l’Àliga, il a déclaré ce qui suit: «C’est une excellente pente. Le personnel a fait du bon travail: c’est absolument parfait pour les compétiteurs de la Coupe du Monde et convient particulièrement pour une finale ».

Domination autrichienne dans la descente féminine

Dans la catégorie féminine, les Autrichiennes ont triomphé à la fois en course et au classement de fin de saison. Comme prévu, Nicole Schmidhofer a remporté son tout premier Globe de Cristal en Coupe du Monde de Descente, même si elle a terminé 11ème mercredi (1: 33.85). La compétition elle-même a été remportée par sa compatriote autrichienne Mirjam Puchner (1: 32,91), dont la performance a été la surprise du jour. L’Allemande Viktoria Rebensburg (1: 32,94) se trouvait à seulement trois centièmes de seconde de Puchner, alors que la Suisse Corinne Suter (1:32.99) a terminé troisième.

L’autrichienne Cornelia Huetter s’est blessée au genou et à l’épaule et ne sera pas en mesure de participer au Super-G jeudi. Sa compatriote autrichienne Ramona Siebenhofer (1:35:15), qui luttait pour la deuxième place du classement final, a commis une erreur lors d’un saut effectué à peu près à mi-pente, ce qui l’a presque fait tomber et lui a valu de terminer dernière. En conséquence, elle a été dépassée au classement final par sa compatriote Stéphanie Venier (1:33:47). Schmidhofer a finalement remporté le titre avec 468 points, suivi de Venier avec 372 points et de Siebenhofer avec 354 points.

À l’issue de la course, Schmidhofer a attiré l’attention sur le fait que le podium de la Coupe du monde de descente était entièrement dominé par les Autrichiennes. Elle a remercié son équipe de l’avoir aidée à remporter son premier Globe de Cristal, bien qu’elle soit restée insatisfaite de sa performance lors de la dernière course. L’Autrichienne, qui fêtera ses 20 ans vendredi, a été l’une des révélations d’une saison au cours de laquelle elle a enregistré les trois premières victoires de sa carrière.

L’autre grande vedette de la journée, Puchner, a triomphé après la pause qui a suivi la blessure de Huetter. «Même si j’étais sous pression, je me suis concentrée sur ma propre performance et j’ai déployé tous mes efforts», a-t-elle déclaré.

PROGRAMME

Jeudi 14/3/2019

10h30 – Piste: Àliga (El Tarter)

Femmes SG

12h00 – Piste: Àliga (El Tarter)

SG hommes

12h00 à 20h00 – À côté de L’Abarset (El Tarter)

Village de l’événement avec le leader

marques du monde du ski

17h00. à 21h00 – terrasse

à L’Abarset (El Tarter)

Après-ski


ADS
Ad
Read more: Galerie de photos ...