SO.9000 Trident : prototype d’avion de chasse français

SNCASO SO.9000 Trident I 01

Le SO.9000 Trident était un avion prototype français développé par la SNCASO. Son concepteur était Lucien Servanty, chef de l’atelier de Courbevoie de la SNCASO.

À la demande de l’armée de l’air qui s’intéressait à un intercepteur supersonique, la SNCASO étudia en 1951 le concept d’un avion dont le propulseur principal était un moteur fusée, associé à un (ou des) réacteurs auxiliaires, servant surtout pour le décollage afin d’économiser le carburant du moteur fusée. Pour atteindre de très hautes vitesses, le statoréacteur était également envisagé mais le financement de l’étude de ce type de motorisation allait aux prototypes Leduc (010 et 022). Deux prototypes furent commandés.

Compte tenu des contraintes liées au domaine de vol demandé, l’avion retenu était un monoplace, la forme de voilure retenue étant une aile droite de faible envergure et à profil extrêmement mince, de plan pratiquement carré.

Pour obtenir la poussée suffisante, il fallait juxtaposer plusieurs chambres de combustion, pouvant être allumées séparément ou toutes ensemble. Afin d’éviter toute dissymétrie dans la poussée, ce groupe propulsif devait être situé dans l’axe, donc dans le fuselage. La majeure partie de celui-ci était occupée par des réservoirs de kérosène pour les réacteurs ou de propergols pour les moteurs-fusées. Comme il n’y avait pas de place pour eux, les réacteurs furent placés en bout d’ailes. Leurs fuseaux jouent le rôle de cloisons marginales, améliorant le rendement aérodynamique. Les réacteurs choisis étaient des Turbomeca Marboré II de 400 kgp chacun.

Pays d’origine : France

Premier vol : 2 mars 1953

Production : 8 exemplaires

Équipage : 1 pilote

Longueur : 12 700 mm

Envergure : 6 980 mm

Moteur : 2× Turbomeca Gabizo + 1× SEPR 631

Vitesse maximale : 2 092 km / h (Mach 1.92)

Plafond : 24 000 m

Poids : 5 150 kg

Musée de l’Air et de l’Espace

Read more: Avions avec Clark Perez ...