Swearingen SA226-AT Merlin IVA

Le Swearingen Merlin ou Fairchild Aerospace Merlin est un avion d’affaires à double turbopropulseur produit d’abord par Swearingen Aircraft, puis par Fairchild dans son usine de San Antonio (Texas).

Le Merlin était une évolution des programmes de modifications antérieurs réalisés par Swearingen Aircraft. Ed Swearingen a lancé les développements qui ont conduit au Merlin en modifiant progressivement les avions d’affaires Beechcraft Twin Bonanza et Queen Air, qu’il a surnommé Excalibur. Ensuite, un avion a été développé, avec un nouveau fuselage et une nouvelle dérive verticale, couplés à des ailes et des empennages horizontaux Queen Air récupérés et modifiés (humides), et à un train d’atterrissage Twin Bonanza : le Merlin.

Le prototype IIA a pris son envol pour la première fois le 13 avril 1965, environ quinze mois après le concurrent Beech Model 65-90 King Air (qui était également dérivé du Model 65 Queen Air). 36 modèles Merlin IIA ont été construits avant qu’un modèle de suivi équipé de moteurs Garrett AiResearch TPE-331-1 appelé SA26-AT Merlin IIB n’entre en production après qu’AiResearch ait été nommé distributeur du type. Le TPE-331 est devenu le moteur définitif de tous les Merlin de production ultérieurs et des Metros à fuselage plus long qui allaient suivre.

Ces similitudes visuelles ont pris fin avec le modèle suivant, le SA226-T Merlin III, qui a été mis en production en février 1972 après la construction de 87 Merlin IIB. Celui-ci avait de nouvelles ailes et nacelles de moteur avec des moteurs Garrett à admission inversée (caractéristique déterminante de tous les modèles de production ultérieurs), un nouveau train d’atterrissage et un nez plus long redessiné de la série Merlin II. Tous ces changements de conception proviennent du design du Swearingen Metroliner, en cours de développement à la fin des années 1960.

Le SA226-TC était plus ou moins un nouveau design, dimensionné pour accueillir 22 passagers. La construction du prototype du Metroliner a commencé en 1968 et le premier vol a eu lieu le 26 août 1969. Les moteurs standard proposés étaient deux turbopropulseurs TPE331-3UW entraînant des hélices tripales. Une version appelée SA226-AT Merlin IV a également été commercialisée et les ventes initiales de cette version étaient environ le double de celles du Metroliner. Ces ventes n’ont cependant pas été réalisées immédiatement, car l’entreprise était financièrement mise à rude épreuve par le développement du prototype Metroliner et manquait de fonds pour se préparer à la production. Cette situation a été changée à la fin de 1971 lorsque Ed Swearingen a accepté de vendre 90 % de l’entreprise à Fairchild ; la société est alors rebaptisée Swearingen Aviation Corporation.

À la fin de 1972, six Merlin IV avaient été construits et la production s’est progressivement développée parallèlement au Merlin III à fuselage court produit simultanément. En 1974, les modèles originaux Merlin IV et Metro ont été remplacés par le SA226-AT Merlin IVA et le SA226-TC Metroliner II après la construction d’environ 30 Merlin IV et environ 20 Metroliners. Parmi les changements apportés figuraient des fenêtres rectangulaires plus grandes et ovalisées remplaçant les fenêtres circulaires de style hublot des premiers avions. La même année, le Merlin III a été remplacé par le SA226-T Merlin IIIA, avec un hublot supplémentaire sur le côté droit de la cabine. Les clients du Merlin IIIA comprenaient l’armée de l’air argentine, l’armée espagnole et l’armée de l’air belge.

En janvier 1979, la production du Merlin IIIA prit fin au profit du SA226-T(B) Merlin IIIB. Le IIIB se distinguait principalement par les moteurs TPE331-10U de puissance accrue entraînant des hélices quadripales tournant dans la direction opposée à celles des modèles précédents. Le SA227-TT Merlin IIIC fut le suivant, introduit en même temps que le SA227-AC Metroliner III, et la version SA227-AT Merlin IVC du Metroliner III suivit peu de temps après. Le Merlin IIIC était une refonte pour incorporer des changements structurels et autres, mais était visuellement identique au Merlin IIIB, la refonte ayant lieu pour rendre l’avion conforme au Special Federal Aviation Regulator 41 (SFAR-41).

La version Merlin IVC a été initialement certifiée en 1980 jusqu’à 14 000 livres (6 400 kg), ce poids augmentant jusqu’à 14 500 livres (6 600 kg) à mesure que les moteurs et les structures étaient améliorés. Une option allant jusqu’à 16 000 livres (7 300 kg) était proposée. D’autres améliorations intégrées au Merlin IVC étaient une augmentation de 3,0 m de l’envergure des ailes (obtenue par le simple retrait des bouts d’aile, destiné à réduire la traînée), des moteurs TPE331-11U et des hélices quadripales motrices comme sur le Merlin IIIB, et d’autres modifications de la cellule réduisant la traînée, y compris les portes du train d’atterrissage qui se ferment une fois le train sorti. L’armée américaine a acheté un Merlin IVC d’occasion et l’a utilisé comme UC-26C solitaire.

Vers la fin de la production des variantes à fuselage court du Merlin, des winglets en option ont été proposés. Dix des 25 derniers SA227-TT ont été construits avec les winglets comme Merlin 300. La production des Merlins à fuselage court a pris fin en 1983 avec la construction du Merlin IIIC c/n TT-541. Le dernier Merlin IVC (c/n AT-695B) a été construit en 1987 et la production du Metroliner a pris fin en 1998.

Le SA26 Merlin est équipé d’un autre moteur à pistons à engrenages Lycoming TIGO-540 à 6 cylindres. Le TIGO 540 a été utilisé malgré le fait que l’une des raisons pour lesquelles le IO-720 a été utilisé dans l’Excalibur était que les moteurs IGSO-480 et IGSO-540 de la série Queen Air du même fabricant étaient très encombrants. La décision fut rapidement prise d’offrir une puissance moteur accrue, ce qui fut obtenu grâce à l’installation de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-20, ce qui donna naissance au SA26-T Merlin IIA.

Les Merlin IIA et IIB étaient visuellement encore évidemment des dérivés du Queen Air, avec des empennages et des ailes de Queen Air avec les mêmes nacelles de moteur à sommet plat que les Excalibur Queen Airs ; et le nez étant particulièrement similaire, de même forme générale avec des panneaux d’accès de même taille, forme et emplacement que ceux du Queen Air.

Assemblage : San Antonio (Texas)

Premier vol : 13 avril 1965

Années de production : 1965—1998

Longueur : 12 850 mm

Envergure : 14 100 mm

Hauteur : 5 130 mm

Équipage : 2 personnes

Capacité : 9 passagers

Motorisation : 2× Garrett AiResearch TPE-331-10U-503G

Vitesse maximale : 560 km / h

Rayon d’action : 3 589 km 

Plafond : 8 200 m 

Poids : 3 697 kg

Aeroscopia (Toulouse)

Voir aussi le blog du transport

Voir aussi le blog des automobiles

Voir aussi le blog des motos

Voir aussi le blog des autobus

Voir aussi le blog des navires

Voir aussi le blog des moteurs

Voir aussi le blog des trains

Voir aussi le blog des camions

Voir aussi le blog des engins spéciaux

Voir aussi le blog des engins militaires

Voir aussi le blog des avions

Voir aussi le blog des hélicoptères

Voir aussi le blog de l’artillerie et des fusées

Voir aussi le blog des vélos

Read more: Monde des avions ...